Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Cervoise

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

La cervoise est l'ancêtre de la bière. Non houblonnée, elle est obtenue à partir d'orge ou d'autres céréales comme le méteil. Elle peut être parfumée avec des herbes aromatiques comme la menthe.

OriginesModifier

Cervoise vient du latin impérial cervesia (de curmus, boisson fermentée), mot panroman d'origine celtique[1] emprunté au gaulois curmi (cf. les langues celtiques modernes : breton koreñv, cornique korev et gallois cwrwf)[2]. Elle est fabriquée par le cervoisier. D'abord appelée cerveise, cette boisson, consommée dans l'Antiquité et au Moyen Âge, tient son nom du gaulois qui a donné le mot latin. En espagnol le mot cerveza, en catalan et en occitan celui de cervesa et enfin en portugais celui de cerveja désignent la bière. Elle faisait partie intégrante de l'alimentation gauloise. Sa popularité s'explique en partie par des raisons sanitaires car elle pouvait présenter moins de risque que l'eau. En Égypte ancienne, il existait également une cervoise.

Un mélange d'herbes et d'épices nommé gruit était utilisé pour fabriquer la cervoise[3].

L'aire de consommation de la cervoise se réduit à mesure que se répand, dans les villes et hors des régions viticoles, la consommation du vin. Au XVe siècle, la cervoise est surtout la boisson du menu peuple du nord et nord-est de la France.

Le nom cervoise est aussi parfois utilisé pour désigner un cocktail composé de 25 cl de bière, de 20 cl de vin blanc et de 3 cl de crème de citron[4].

RéférencesModifier