Cercle Cité

Le centre culturel et de congrès « Cercle Cité » peut faire référence à deux structures reliées par une passerelle situées à l'extrémité est de la place d'Armes, dans le cœur historique du quartier de la Ville-Haute à Luxembourg :

  • le Cercle municipal, un bâtiment administratif avec plusieurs salles de réception, ancien lieu de réunion et siège de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) ;
  • le Centre socioculturel « Le Cité », un espace culturel qui propose des services telles que la consultation de livres et la projection de films au sein d'une médiathèque, d'une salle d’exposition, d'une salle de conférence et comprend également un cybercafé.
Cercle Cité
Image dans Infobox.
Le Cercle municipal en .
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
Style
Construction
(pose de la première pierre du Cercle littéraire)
1904-1909 (Palais municipal)
Inauguration
1910 (Palais municipal)
(ouverture du centre socioculturel)
Restauration
Propriétaire
Localisation
Pays
Canton
Commune
Adresse
Place d'Armes
L-2012 Luxembourg
(Cercle municipal)
rue Genistre
L-1648 Luxembourg (Le Cité)
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
(Voir situation sur carte : Luxembourg)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : canton de Luxembourg
(Voir situation sur carte : canton de Luxembourg)
Point carte.svg

HistoireModifier

 
Frise sur la façade du Cercle Cité.

Le bâtiment est construit à partir de 1830 afin d'y accueillir un Cercle littéraire mais abrite finalement un restaurant du nom de Beim Gréitchen[1]. La ville décide de construire un grand bâtiment administratif sur ce site, le Cercle devient alors le Palais municipal[2]. Construit entre 1904 et 1909 par les architectes Pierre et Paul Funck[3], l'administration commence à emménager dans le bâtiment néo-baroque en 1909 mais l'inauguration officielle a lieu en 1910[1]. Sur la façade, une frise représente l'octroi de la charte de la ville à Luxembourg en 1244 par la comtesse Ermesinde Ire de Luxembourg[1],[4].

Le bâtiment accueille la Cour de justice de la Communauté européenne du charbon et de l'acier de 1953 à 1969[2],[4].

Le cercle est une salle de cérémonie pour les visites de différents chefs d'État étrangers, dont Haïlé Sélassié Ier, Sirikit Kitiyakara et François Mitterrand[2],[3].

En 2016, l'historien Jean Reitz publie un livre intitulé Le Cercle de 1909 à 2010 consacré à l'histoire du bâtiment[3].

Rénovation et réouvertureModifier

 
Le Foyer après rénovation, en juin 2011.

À partir de 2006, d'importants travaux de rénovation et de restauration sont menés sur le Cercle afin de le transformer en centre de congrès et d'exposition[3]. Les travaux sont achevés en avril 2011[2].

Il prend le nom de « Cercle Cité » après qu'un bâtiment adjacent sur le site de l'ancien Ciné Cité ait été relié au Cercle par une passerelle sur la rue Genistre afin d'agrandir les installations du Cercle[2].

Depuis , en raison de la pandémie de Covid-19 au Luxembourg, les séances de la Chambre des députés se tiennent au Cercle Cité afin de respecter les mesures de distanciation physique[5],[6]. Au point de vue juridique, la Constitution permet aux membres du parlement de se réunir n'importe où sans qu'il y ait de restrictions[7].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Le Cercle Municipal », sur https://www.hotelsimoncini.lu/ (consulté le ).
  2. a b c d et e « Cercle Cité », sur https://cerclecite.lu/ (consulté le ).
  3. a b c et d « Le Cercle a 100 ans », sur http://archiduc.lu/, (consulté le ).
  4. a et b « Cercle Cité: Cercle Municipal », sur https://www.luxembourg-city.com/ (consulté le ).
  5. Hubert Gamelon, « Les députés au Cercle Cité : première plénière le 17 avril », Le Quotidien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. David Marques, « Le virus contraint la Chambre à déménager au Cercle Cité », Le Quotidien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Patrick Jacquemot, « Une nouvelle adresse pour les députés », Luxemburger Wort,‎ (lire en ligne, consulté le ).