Centro de Inteligencia de las Fuerzas Armadas

Centro de Inteligencia de las Fuerzas Armadas
Blason du Centro de Inteligencia de las Fuerzas Armadas (CIFAS)
Blason du Centro de Inteligencia de las Fuerzas Armadas (CIFAS)

Création 26 juin 2004
Siège Base de Retamares, Madrid
Activité(s) Militaires
Direction Général de division Antonio Romero Losada
Site web http://www.emad.mde.es/CIFAS/

Le Centro de Inteligencia de las Fuerzas Armadas ou Centre d'Intelligence des Forces armées de l'Espagne (CIFAS) est l'organisme militaire de Renseignements de l'État Major de la Défense espagnole.

DescriptionModifier

Le Centre de d'Intelligence des Forces Armées de l'Espagne (CIFAS) est un organisme de l'État Major de la Défense. Il est responsable de faciliter l'accès au renseignement militaire pour le ministre de Défense, via le chef d'État-major de la Défense (JEMAD), et pour les autorités militaires. Il les alerte sur des situations internationales susceptibles de générer des crises affectant la défense nationale espagnole et apporte aussi le soutien nécessaire aux opérations dans leur milieu.

Ainsi, le CIFAS conseille le chef d'État Major de la Défense et les chefs d'État Major des Armées en matière de contre-renseignement militaire et de sécurité dans le milieu des Forces armées et contribue à son conseil au niveau stratégique des opérations militaires. À sa direction se trouve un chef avec rang de général[1].

C'est un organe unique et conjoint aux différentes armes des Forces armées espagnoles en matière de renseignement militaire. Il dirige les systèmes de renseignement et de guerre électronique, en maintenant les centres de renseignement de l'Armée de Terre, de la Marine et de l'Armée de l'Air, qui dépendent fonctionnellement du CIFAS. Fondé en 2004, il succède à l'ancienne division du renseignement de l'État Major de la Défense ainsi que à tous les services de renseignement e de chacune des branches militaires.

Parmi ses obligations se trouvent[2]:

  1. Diriger et coordonner l'exploitation des systèmes conjoints de renseignement, surveillance et reconnaissance, et coordonner l'exploitation des systèmes spécifiques de renseignement, surveillance et reconnaissance.
  2. Fournir aux chefs d'État Major des Armées le renseignement nécessaire pour le développement des activités de préparation de la Force militaire.
  3. Planifier, diriger et, le cas échéant, exécuter les actions en matière de cartographie sur le théâtre d'opération. À ces effets les organismes correspondants des Armées maintiennent une dépendance fonctionnelle avec le CIFAS.

DirecteursModifier

  • Général de division Valentín Martínez Valero (Fondation en 2005–2008) (ET)
  • Lieutenant général Miguel Romero López (2008–2011) (EA)
  • Vice-amiral Juan Antonio Cuadrillero Pinilla (2011–2013) (Marine)
  • Lieutenant général Francisco José Gan Pampols (2013–2017) (ET)
  • Général de division Francisco Rosaleny Pardo de Santayana (2017-2019) (ET)
  • Général de division Antonio Romero Losada (2019-) (ET)[3]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Communauté de Renseignement en Espagne
  • État Major de la Défense

RéférencesModifier

  1. Artículo 2.3.b del R.D. 1551/2004, de 25 de junio, por el que se desarrolla la estructura orgánica básica del Ministerio de Defensa.
  2. « Real Decreto 872/2014, de 10 de octubre, por el que se establece la organización básica de las Fuerzas Armadas. », www.boe.es (consulté le )
  3. Quico Sallés, « Sánchez posa un legionari a dirigir la intel·ligència militar » [archive du ], ElMón.cat, (consulté le )