Ouvrir le menu principal

Centre suisse d'électronique et de microtechnique

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CSEM.

CSEM SA
logo de Centre suisse d'électronique et de microtechnique

Création 1984
Forme juridique S.A.
Slogan des technologies qui font la différence
Siège social Neuchâtel
Drapeau de Suisse Suisse
Direction Mario El-Khoury (CEO), Claude Nicollier (Chairman)
Activité Micro et nanotechnologies, Microélectronique, Ingénierie des systèmes, technologies de l'information et de la communication, photovoltaïque
Filiales Alpnach, Landquart, Muttenz, Zurich (Suisse); CSEM Brasil (Brésil)
Effectif 440[1]
Site web www.csem.ch

Chiffre d'affaires 82.1 mio CHF[1]

Le CSEM (Centre suisse d'électronique et de microtechnique) est un centre de recherche et développement (partenariat public-privé), spécialisé dans les microtechnologies, les nanotechnologies, la microélectronique, l’ingénierie des systèmes, le photovoltaïque et les technologies de l'information et de la communication. Le siège social de l'organisation est situé à Neuchâtel (Suisse).

Sommaire

HistoireModifier

L’histoire du CSEM commence au début des années 1980, lorsque le Conseil fédéral suisse s'inquiète du recul de l’industrie helvétique face aux pays voisins dans le domaine des nouvelles technologies. Pour inverser la tendance, il décide de lancer la création d’un centre privé de recherche et de développement. Neuchâtel semble alors être le lieu adéquat pour implanter ce nouveau centre.

En 1984, trois institutions neuchâteloises actives dans le domaine de la microtechnologie – le Centre électronique horloger (CEH), la Fondation suisse pour la recherche en microtechnique (FSRM) et le Laboratoire suisse de recherches horlogères (LSRH) – fusionnent pour créer le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM).

MissionModifier

Le CSEM est reconnu par le gouvernement suisse comme établissement de recherche d'importance nationale au sens de la Loi fédérale sur l'encouragement de la recherche de de l'innovation (article 15.c). Il a pour mission de développer des technologies et de les transférer à l'industrie suisse pour en garantir la compétitivité.

GouvernanceModifier

Entreprise privée à but non lucratif, le CSEM est dirigé par les trois entités de gouvernance suivantes :

- Conseil d’administration: le CSEM est présidé par l'astrophysicien et spationaute suisse Claude Nicollier.

- Comité de direction: le CSEM est dirigé par Mario El-Khoury

- Comité scientifique consultatif

Notes et référencesModifier

  1. a et b Key Figures

Liens externesModifier