Centre international Lumen Vitae

Centre international Lumen Vitae
Histoire et statut
Fondation
Type
Centre de formation catéchétique et pastorale
Régime linguistique
Fondateur
Georges Delcuve
Président
Etienne Vandeputte
Directeur
Dominique Martens
Localisation
Campus
4 rue Grafé, boite 2, B -5000 Namur
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
60
Enseignants
30
Divers
Site web

Le Centre international Lumen Vitae (autrement connu sous le nom de Centre international d'études de la formation religieuse [CIEFR]), est un institut de documentation, d’enseignement et de recherches sur la formation religieuse. Fondé à Bruxelles en 1946, le Centre, depuis 1957, donne une formation de niveau supérieur et universitaire. Son Institut international (1961) a été affilié depuis 1968 à l’Université catholique de Louvain pour l'obtention de la licence puis du diplôme spécialisé en catéchèse et pastorale. Le Centre est aujourd'hui en convention avec la faculté de théologie de la KUL (Katholiek Universiteit Leuven) pour l'obtention du Master of Theology and Religious Studies. Le Centre international Lumen Vitae est une œuvre jésuite[1].

HistoireModifier

Origines et débutsModifier

Alors que se développe la missiologie, tournée plutôt vers les pays de nouvelle chrétienté, en Europe, la formation religieuse ne se satisfait plus du catéchisme paroissial traditionnel. En 1935, à Louvain, des jésuites étudiants en théologie créent un centre documentaire catéchétique[2] qui met à la disposition du public des manuels scolaires et des ouvrages de recherches dans le domaine de l’enseignement de la religion.

Le mouvement reprend après la guerre avec la création de la revue Lumen Vitae (1946) et le déménagement du centre, qui s’établit à Bruxelles. Le père jésuite Georges Delcuve en est le responsable : il le restera 30 ans et est considéré comme le fondateur de l’institut. En 1954 le centre s’installe au 184 rue Washington, à Ixelles, Bruxelles. Il y restera jusqu'en 2016.

En 1956 le père Delcuve organise à Anvers un congrès international sur le thème Catéchèse pour notre temps. Le succès est considérable : 450 personnes y participent. Le congrès conduit au lancement de l’Année catéchétique internationale (1957-1958) qui attire 47 étudiants provenant de tous les continents[3]. Trois ans plus tard, Lumen Vitae ouvre ses portes comme institution académique (1961).

Vatican II et la théologie de la libérationModifier

Le message de Vatican II est particulièrement bien reçu à Lumen Vitae. La présence de nombreux étudiants d’Amérique latine fait que l’on s’y intéresse à la théologie de la libération qui s’y développe. L’esprit nouveau de Vatican II permet à l’institut de devenir un important carrefour intercontinental d’échanges entre les nouvelles et anciennes théologies : Afrique, Asie, Amérique Latine et Amérique du Nord. Cela crée cependant des tensions. La suspension d’un professeur salésien, le père Girardi, accusé d’être trop marxiste dans son enseignement, ouvre une crise. L’institut est fermé pendant un an (1975-1976).

Nouveau départModifier

Réouverture en 1976. L’objectif n’a pas changé : promouvoir une annonce de l’évangile mieux adaptée à la culture contemporaine, et empreinte de justice sociale. La pédagogie change cependant. Les étudiants étant majoritairement des adultes déjà engagés dans le travail pastoral, les examens sont remplacés par une méthode alliant séminaires et travail personnel supervisé.

À partir de 1986, et inspiré par les orientations données par les Congrégations générales de la Compagnie de Jésus, l'Institut amplifie les dimensions d’inculturation de la foi et de dialogue inter-religieux dans la formation religieuse générale. Nul aujourd’hui ne peut vivre sa foi en s’isolant des autres traditions religieuses. En 1996, une convention signée avec l’université de Louvain permettait à Lumen Vitae d’octroyer un diplôme d’études spécialisées en catéchèse et pastorale (2 ans). Aujourd'hui, c'est la faculté de théologie de la KUL (Katholiek Universiteit Leuven) qui reconnaît ce diplôme spécialisé sous le titre de «Master of Theology and Religious Studies.»

Depuis 2002, Lumen Vitae s'est investi dans le domaine de la formation et de la documentation à distance par son site Lumen online[4].

D'hier à aujourd’huiModifier

Le Centre Lumen Vitae, jusqu'en 2014, était constitué de quatre départements :

  • Les éditions Lumen Vitae publiaient des manuels de catéchèse et des livres religieux. Elles publiaient Lumen Vitae, une revue trimestrielle internationale de catéchèse et de pastorale.
  • La bibliothèque du Centre.
  • L'École supérieure de catéchèse, qui formait pour la Belgique des catéchistes de paroisses, des professeurs de religion et des animateurs pastoraux.
  • L'Institut international de catéchèse et de pastorale, permettant d'obtenir, en deux ans, un graduat en catéchèse et pastorale ou un diplôme spécialisé en catéchèse et pastorale conféré conjointement, d'abord, par la faculté de théologie de l'Université de Louvain à Louvain-la Neuve et, depuis 2005, par la faculté de théologie de la KUL (Katholiek Universiteit Leuven) sous le titre de Master of Theologie and Religious studies.

En 2014, le Centre a entamé une restructuration profonde : tout d'abord, dès cette année-là, les éditions et la revue Lumen Vitae ont été intégrées dans un nouvel ensemble éditorial : les Éditions jésuites, dont le siège s'est établi à Namur[5]. En , l'École supérieure de catéchèse Lumen vitae a passé le flambeau à une nouvelle institution sous la responsabilité du diocèse de Malines-Bruxelles, La Pierre d'angle, pour la formation des professeurs de religion. En , l'Institut international Lumen Vitae de catéchèse et de pastorale a déménagé à Namur, sur le campus de l'université de Namur fondée par les jésuites.

 
Etudiants de Lumen Vitae
 
Lumen Vitae à Namur, 4/1, rue Grafé

Le Centre Lumen Vitae, ainsi restructuré, poursuit aujourd'hui son œuvre de recherche, de formation et de publication dans un nouvel environnement géographique et institutionnel. La formation proposée permet d'obtenir en deux ans :

  • un diplôme spécialisé en catéchèse et pastorale (conféré conjointement par la faculté de théologie de Leuven sous le titre de Master of Theology and Religious studies
  • un graduat en théologie pratique.

L'activité éditorialeModifier

La maison d'édition Lumen Vitae a fusionné avec les maisons Lessius et Fidélité pour former les Éditions jésuites. Les trois marques continuent cependant de publier sous leurs noms respectifs[6].

Notes et référencesModifier

  1. jesuites.com.
  2. Le centre documentaire catéchétique.
  3. Benoît Malvaux, Pierre Sauvage (Dir),Institut international Lumen Vitae, 50 ans de rayonnement Ed.Lumen Vitae, Bruxelles, 2008, 104 p.
  4. Lumen online.
  5. Éditions jésuites.
  6. Présentation, site des Éditions jésuites.

Liens externesModifier