Ouvrir le menu principal

Centre hospitalier universitaire de Montpellier

CHU de Montpellier
logo de Centre hospitalier universitaire de Montpellier

Dates clés 1958 : création des Centres Hospitaliers et Universitaires ou CHU
2016 : changement du logo
Forme juridique Etablissement public de santé
Siège social Montpellier
Drapeau de France France
Direction Thomas Le Ludec (Directeur Général)
Activité Activités hospitalières
Effectif 10 842
SIRET: 26340016000382
SIREN 263400160Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web chu-montpellier.fr

Le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier exerce des missions fondamentales telles que le soin, l'enseignement, la recherche. Cet établissement de service public constitue la première source d'emploi en Occitanie, avec 10 842 personnels hospitaliers, ce qui le place au premier rang de entreprises régionales. Son activité comptabilise 3 725 naissances, 40 200 interventions chirurgicales, 122 250 passages aux urgences, 239 321 hospitalisations, 508 000 consultations par an (source : chiffres-clés[1]). Pour y répondre, l'hôpital est équipé de 1 995 lits et 594 places.

L’activité de greffe et de transplantation est au centre des orientations stratégiques du CHRU avec 485 greffes réalisées en 2014 à Montpellier, dont 15 greffes de cœur, 74 greffes hépatiques, 172 greffes de moelle osseuse, 166 greffes rénales.[réf. nécessaire]

La coopération hospitalière réunit l'ensemble des activités, associées aux missions de l'hôpital (soins, enseignement, recherche), qu'elles aient lieu à l'étranger ou en France, aux bénéfices de professionnels étrangers[2].

SoinsModifier

Les établissementsModifier

Huit établissements se répartissent sur deux sites principaux :

  • Site 1 : Arnaud de Villeneuve[3], Lapeyronie[4], Centre Antonin Balmès[5], Gui de Chauliac[6] et Saint-Éloi[7] ;
  • Site 2 : La Colombière[8].
  • Autres sites : Le Centre de soins pour personnes âgées (CSPA) Bellevue[9], le Centre administratif « André Bénéch » et les intendances annexes[10] ;
  • 37 structures externes de psychiatrie.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ÉquipementsModifier

Le CHU de Montpellier est doté des équipements suivants :

  • 8 blocs opératoires avec 52 salles d’intervention
  • 7 plateaux techniques, 4 IRM, 6 scanners, 2 TEP-Scan, 1 lithotripteur, 3 gamma-caméras et 1 gamma caméra CZT spécialisé cœur
  • 7 angiographes numérisés, 3 salles de coronarographie

EnseignementModifier

Un établissement d’enseignementModifier

Pour les étudiants de la Faculté de médecine de Montpellier, comme pour les professionnels, le CHRU est un lieu d'enseignement pratique de la médecine, de la pharmacie et de l’odontologie, grâce a une plate-forme commune d’enseignement par simulation (Faculté / CESU)[11].

En 2017 l'hôpital a formé 537 étudiants en médecine, 128 étudiants en pharmacie et 183 étudiants en odontologie[1].

Les instituts de formationsModifier

Dix instituts de formation aux métiers de la santé (IFMS) accueillent près de 1 100 élèves[1] :

  • Institut de formation en soins infirmiers (IFSI)
  • École d'infirmiers de bloc opératoire
  • École d'infirmiers anesthésistes
  • École de puéricultrices
  • École de sages-femmes (Maïeutique)
  • Institut de formation des cadres de santé (IFCS)
  • Institut de formation d'aides-soignants (IFAS)
  • Institut de formation des ambulanciers et auxiliaires ambulanciers
  • Institut de formation de manipulateur en électroradiologie médicale (IFMEM)
  • Centre de formation des préparateurs en pharmacie hospitalière (CFPPH)

Recherche et innovationModifier

Le CHU de Montpellier est, comme six autres CHU, reconnu comme « fort chercheur » et se situe en 6ème position du classement national SIGAPS[12].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Robert DUMAS, Les hôpitaux de Montpellier, Mille ans d'histoire, Sauramps Médical, , 217 p. (ISBN 978-2-84023-850-8).