Ouvrir le menu principal

Le Centre français des fonds et fondations (CFF) est une association, créée en 2002 par sept fondations françaises. Elle a pour objet de promouvoir le développement des fondations en France.

Cet organisme privé et indépendant est créé en 2002 à l'initiative d'un groupe de sept fondations : la Fondation d’Auteuil, la Fondation BNP Paribas, la Fondation Caisses d’Épargne pour la Solidarité, la Fondation de France, la Fondation Hippocrène, la Fondation pour la recherche médicale et l'Institut Pasteur.

Sommaire

MembresModifier

Le Centre français des fondations regroupe aujourd’hui plus de 200 fondations adhérentes, indifféremment de leur domaine d'action (tous les champs de l'intérêt général sont représentés: recherche, arts et culture, environnement, santé, éducation, handicap, solidarité internationale...) et de leur statut juridique (fondations reconnues d’utilité publique, fondations d’entreprise, fondations abritées, fondations de coopération scientifique, fondations partenariales, fondations universitaires et fonds de dotation).

Objet statutaireModifier

Le Centre français des fondations a pour objet de promouvoir le développement des fondations en France et notamment de :

  • mettre à disposition des fondations une plate forme d'échanges et de mise en commun d'expériences pour constituer un réseau d'expertise, au moyen de réunions, de conférences, d'ateliers et de visites d'études,
  • développer l'information sur les fondations auprès de tous les publics par la constitution de fonds documentaires, la réalisation d'enquêtes, d'études et de répertoires,
  • apporter des conseils pour accompagner la création et le développement des fondations,
  • représenter les intérêts communs des fondations françaises auprès des pouvoirs publics et de toutes les institutions nationales, européennes ou internationales concernées.

MissionsModifier

  • Regrouper toutes les fondations (qu’elles soient reconnues d’utilité publique, d’entreprise, de coopération scientifique, partenariales, universitaires, ou sous égide) ainsi que tous les fonds de dotation.
  • Organiser des réunions d'information et de travail pour faciliter la mise en commun de réflexions et le partage d'expériences (groupes de travail thématiques, Atelier des fondations, conférences et voyages d'études).
  • Suivre la mise en œuvre des mesures annoncées par le gouvernement, travailler sur les adaptations nécessaires qui ne seraient pas prises en compte, en liaison avec les autres organismes concernés.
  • Veiller à la bonne intégration des fondations françaises dans le contexte européen.
  • Documenter le site internet de référence sur les fondations et les fonds de dotation (annuaire des fondations et des fonds de dotation, fonds documentaires, informations pratiques) et réaliser des études portant sur ce secteur (panorama des fondations en France, enquêtes thématiques).
  • Développer la communication : entre les membres du Centre Français des Fondations, avec les organismes agissant dans des domaines proches de ceux du Centre, avec les médias, les décideurs, les hommes politiques.
  • Développer tous réseaux et partenariats utiles au développement des fondations.

Le Centre français des fondations est membre du DAFNE (Donors and Foundation Networks in Europe).

Liens externesModifier