Centre européen de recherche sur les congrégations et les ordres religieux

Le Laboratoire d'études sur les monothéismes - Centre européen de recherche sur les communautés, congrégations et ordres religieux (LEM-CERCOR) de son nom complet, fondé en 1982, le CERCOR est une unité mixte de recherche (UMR) du CNRS qui a pour but de fédérer les recherches en histoire monastique et religieuse. Il a rejoint le Laboratoire d'études sur les monothéismes en janvier 2007[1]. Depuis 2018, il abrite le programme des Fasti Ecclesiæ Gallicanæ (prosopographie des chapitres cathédraux de la France, 1200-1500).

CERCOR
Histoire
Fondation
Cadre
Code
UMR 8584
Domaine d'activité
Siège
Pays
Organisation
Direction
Affiliation

HistoriqueModifier

Le Centre est fondé en 1982 à l'initiative de Pierre-Roger Gaussin, professeur d'histoire médiévale à l'Université de Saint-Étienne.

En janvier 2007, il a été intégré au Laboratoire d'études sur les monothéismes [2].

Directeurs et directricesModifier

OrganisationModifier

ÉquipesModifier

Il est organisé en plusieurs équipes qui sont répartis en trois axes de travail :

  1. "Corpus monastiques"[3],
  2. "« Ordo, regimen, status ». Gouvernement des communautés et sociétés, de l'expérience ecclésiale à l'État moderne"[4],
  3. "Sociabilités et pratiques culturelles dans le monde religieux"[5].

TravailModifier

Il est le laboratoire du Département d'histoire de l'Université Jean-Monnet-Saint-Étienne.

Le CERCOR organise des rencontres scientifiques (tables rondes, journées d'été, colloques internationaux)[6].

La documentation du CERCOR est constituée de sa bibliothèque de recherche, spécialisée en histoire monastique et religieuse, localisée dans l'Université Jean-Monnet-Saint-Étienne au Centre documentaire, bâtiment M. Elle possède un fonds d'environ 8 000 volumes, une quarantaine de revues vivantes, 6 000 tirés à part, un fonds ancien[7].

Une partie de l'équipe 1 continue la recherche de Pierre-Roger Gaussin sur l'abbaye de la Chaise-Dieu, sous la responsabilité de Frédérique-Anne Costantini[8].

Une partie de l'équipe de l'axe 2 travaille sur un ouvrage de Franco Sacchetti[9].

PublicationsModifier

Les publications du CERCOR sont établies par Martine Alet[10], historienne, secrétaire d'édition, ingénieur d'étude de l'UJM, gestionnaire du CERCOR et de sa bibliothèque.

Le Bulletin du CERCOR a un rôle d'information du laboratoire, il émane de l'association de soutien au CERCOR[11].

Le laboratoire contribue aussi à la Revue Mabillon[12] et à la collection « Analecta Cartusiana », initialement lancée par James Hogg[13].

Il édite les colloques du laboratoire, thèses et travaux de recherche de ses membres statutaires ou associés[14].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier