Centre de recherche en épistémologie appliquée

Centre de recherche français

Le Centre de Recherche en Épistémologie Appliquée (CRÉA) mène des recherches en sciences humaines et sociales. Il a été fondé en 1982 comme un centre de sciences cognitives et épistémologie au sein de l'École Polytechnique à Paris.

Centre de recherche en épistémologie appliquée
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Type
Domaine d'activité
Pays
Organisation
Organisation mère
Plaque du CREA.

Dès le début, il est axé sur deux domaines:

  1. la modélisation de l'auto-organisation des systèmes complexes liés à la cognition, l'économie et les phénomènes sociaux, et
  2. la philosophie des sciences, en particulier l'épistémologie des sciences cognitives.

Plus de 20 chercheurs, post-doctorants, doctorants et chercheurs invités travaillent sur des sujets interdisciplinaires liées aux sciences cognitives, y compris les neurosciences cognitives et l'économie cognitive, la linguistique cognitive, l'épistémologie, la phénoménologie et sur des modèles mathématiques liés à la théorie des systèmes dynamiques, la théorie du contrôle, et la logique. Ils explorent des points de vue aussi bien théoriques qu'empiriques.

Le laboratoire du CREA a été fermé en .

ChercheursModifier

Les chercheurs basés au CREA comprennent : Mark Anspach, Jean-Pierre Aubin, Jean-Michel Besnier, Michel Bitbol, Paul Bourgine, Gabriel Catren, David Chavalarias[1], Eva Crück, René Doursat, Jean-Paul Douthe, Jean-Pierre Dupuy, Serge Galam (directeur), Pierre Kerszberg, Jean Lassègue , Dorothée Legrand, Giuseppe Longo, Bernard Pachoud, Jean Petitot, David Piotrowski, Joëlle Proust, Olivier Rey, Alessandro Sarti, Lucien Scubla, Richard Topol, Yves-Marie Visetti .

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Centre de Recherche en Epistémologie Appliquée » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier