Centre de recherche allemand pour l'intelligence artificielle

institut de recherche allemand

Le Centre de recherche allemand sur l'intelligence artificielle (DFKI, en allemand) est l'un des plus grands instituts de recherche sous contrat à but non lucratif du monde sur la technologie logicielle basée sur des méthodes d'intelligence artificielle (IA). DFKI a été fondée en 1988 et possède des installations dans les villes allemandes de Kaiserslautern, Sarrebruck, Brême et Berlin.

Centre de recherche allemand pour l'intelligence artificielle
Bâtiment DFKI à Sarrebruck
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaines d'activité
Siège
Pays
Coordonnées
Organisation
Directeurs
Antonio Krüger (d), Antonio Krüger (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaires
Schwarz Gruppe (en) (inconnu) (depuis ), Ricoh (inconnu), Munich Re (inconnu), Microsoft (inconnu), KIBG (en) (inconnu), SAP (inconnu), université technique de Kaiserslautern (inconnu), Software AG (inconnu), Volkswagen (inconnu), université de la Sarre (inconnu), VSE AG (d) (2,5 %), Deere & Company (inconnu), université de Brême (inconnu), Groupe BMW (inconnu), Airbus Group (inconnu), Accenture (inconnu), Intel (inconnu), Robert Bosch GmbH (inconnu), Mercedes-Benz Group (inconnu), Claas (inconnu), Harting (d) (inconnu), Deutsche Börse (inconnu), ZF Friedrichshafen (inconnu)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
(de + en) www.dfki.deVoir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
TVA européenne
DE148646973Voir et modifier les données sur Wikidata
Carte

Les actionnaires de DFKI comprennent Google, Microsoft, SAP et Daimler[1]. Les administrateurs sont Antonio Krüger (CEO) et Walter G. Olthoff (CFO).

Recherche modifier

DFKI effectue des recherches sous contrat dans pratiquement tous les domaines de l'IA moderne, notamment la reconnaissance d' images et de modèles, la gestion des connaissances, la visualisation et la simulation intelligentes, les systèmes de déduction et multi-agents, la technologie de la parole et du langage, les interfaces utilisateur intelligentes, l'informatique de gestion et la robotique. DFKI a dirigé le projet national Verbmobil, un projet visant à traduire le discours spontané de manière robuste et bidirectionnelle en allemand / anglais et en allemand / japonais.

Notes et références modifier

  1. DFKI: Shareholders DFKI: Shareholders

Liens externes modifier