Ouvrir le menu principal

Centre de formation aux métiers du football Roland-Peugeot

Le centre de formation aux métiers du football Roland-Peugeot est le centre de formation du Football Club Sochaux-Montbéliard.

Le centre a vu le jour en 1974 sous les ordres de Pierre Tournier mais ce n'est que le 8 juin 2000 qu'il est inauguré sous sa configuration actuelle. Il se situe dans la commune de Seloncourt sur les 11 ha du domaine du château de Jean-Pierre Peugeot[1]. Le , Éric Hély devient directeur du centre de formation en remplacement de Jean-Luc Ruty qui occupait le poste depuis 1999.

PalmarèsModifier

Classement LFP du Centre de Formation de Sochaux
Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Classement 6e 13e 4e 4e[4] 3e[5] 1er[6] 2e[7] 9e[8]
Nb de pts 1463 ? 2740,5 3002 3613,5 4502 4079 2630

Les prémices de la formation : l'opération Lionceaux dès 1949Modifier

Club pionnier du professionnalisme, le FC Sochaux et son mécène, Peugeot subissent les conséquences financières de la guerre. Ne disposant plus des moyens financiers nécessaires au recrutement de joueurs vedettes, comme ce fut le cas dans les années 30, le FCSM crée la phalange Lionceaux. Pour la première fois, un club professionnel français détecte de jeunes talents sur l’ensemble du territoire national avant que ceux-ci ne poursuivent leur apprentissage du football dans une structure créée pour l’occasion. Cette stratégie permettra au club de rester au plus haut niveau jusqu'en 1974 et la création du centre de formation.

Les jeunes talents sont repérés dans toutes les régions de France, notamment via le réseau Peugeot. Ils sont ensuite logés ensemble au Cercle Hôtel à Sochaux, là où les ingénieurs célibataires de Peugeot sont également accueillis. Des principes leur sont inculqués tant en matière de football le matin que dans leurs métiers qu'ils pratiquent l’après-midi aux usines Peugeot.

À l'été 1949, ce sont onze joueurs recrutés dans toute la France qui sont placés sous la conduite de deux anciens joueurs, Robert Zurcher et Jean Pessonneaux, et sous le regard de Paul Wartel, l’entraîneur de l’équipe première qui les intègre quatre fois par semaine. Plus tard, lors de la saison 1952/1953, la quasi-totalité de ses éléments ont signé leur premier contrat professionnel en faveur du FCSM et l’équipe termine vice-championne de France et remporte la Coupe Drago. À l’occasion d’un match contre Lens, Gaby Dormois n’aligne même que des joueurs passés par l’école sochalienne.

Plusieurs pensionnaires du Cercle Hôtel porteront les couleurs de la sélection nationale comme Jacques Faivre, Henri Biancheri, Jean-Jacques Marcel mais aussi André Guy, Claude Quittet ou Bernard Bosquier. Pierre Tournier, le directeur du centre de formation à sa création et d'ailleurs un lionceau de 1953[9].

EffectifsModifier

Il est composé d'environ 200 jeunes répartis selon les différentes catégories suivantes :

  • Une école de foot pour les 6-12 ans accueillant une centaine de jeunes.
  • Un centre de pré-formation pour les 12-14 ans accueillant une quarantaine de jeunes.
  • Le centre de formation proprement dit pour les 16-18 ans regroupant une quarantaine de jeunes.
  • Un centre de post-formation pour une vingtaine de jeunes pouvant évoluer en CFA ou avec le groupe professionnel.

InfrastructuresModifier

    • 2 grands terrains en herbe
    • un terrain synthétique couvert
    • un terrain synthétique en extérieur
    • une fosse en herbe pour l'entrainement des gardiens
    • une fosse synthétique avec un mur pour les jeux réduits, le tennis ballon ou le basket,
    • un parcours de footing à l'arrière du château
    • une salle de musculation
    • un cabinet médical avec un médecin et un kinésithérapeute assurant des permanences quotidiennes
    • un internat de 52 lits par chambre de 1 à 3 lits.

RecrutementModifier

Le centre de formation recrute uniquement sur avis de ses recruteurs. Ainsi, le club dispose de 9 recruteurs sur l’hexagone qui ne s’occupent que des jeunes de 12-13 ans jusqu’à 18-19 ans. Ensuite, c'est Bernard Maraval, le coordinateur du recrutement des jeunes sous la tutelle de Jean-Luc Ruty qui compile ces informations et les oriente selon les besoins du club. Le club organise également des stages d’observation.

Joueurs ayant signé leurs premiers contrats professionnels au centre de formationModifier

Joueurs professionnels issus du centreModifier

En activitéModifier

       

RetraitéModifier

     

Notes et référencesModifier