Centre de détection et de contrôle militaire

Les centres de détection et de contrôle (CDC) sont chargés du contrôle aérien régional militaire. Il y en a trois (plus un en sommeil) en France :

Le CDC Rhodia de Nice a disparu en 2012[1]. Le CDC Riesling à Drachenbronn pour le Nord-Est de la France; a été mis en sommeil le  : les activités sont reprises par Cinq-Mars-La-Pile, mais le centre doit rester maintenu en condition opérationnelle pour un éventuel redémarrage[2]. La Base aérienne 901 Drachenbronn qui abritait le CDC a fermé ses portes ce même [3].

Les CDC militaires sont un équivalent des CRNA civils. Au sein de chaque CDC se trouve un DCC (Détachement Civil de Coordination), où des contrôleurs aériens civils travaillent aux coordinations civils/militaires.

ARSModifier

L'ARS est un CDC aux normes de l'OTAN[4]. L'ARS de compose de:

  • un ACC (air control center), entité de contrôle en temps réel qui assure le contrôle des missions aériennes.
  • un RPC (recognized air picture production center) : il élabore et diffuse les données de situation aérienne et gère les moyens de surveillance.
  • deux SFP (sensor fusion post) pour fusionner les différentes images et construire une situation aérienne locale[5].


Notes et référencesModifier

Liens externesModifier