Centre d'entraînement aux méthodes d'éducation active

Association pour la formation

Les Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (CEMÉA) sont un mouvement d’éducation nouvelle et une association française d’éducation populaire. Ils interviennent principalement dans le domaine de l’éducation, de l’animation, de la santé et de l’action sociale.

Centre d'entraînement aux méthodes d'éducation active
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
Fondation
Fondation 1937
Fondateurs Gisèle de Failly
Henri Laborde
Identité
Siège 24 rue Marc Seguin, Paris
Personnages clés Gisèle de Failly, Henri Laborde, Denis Bordat, William Lemit, Tony Lainé, Pierre Parlebas
Président Dorothée Boulogne (depuis 2023)
Vice-président Séverine Rommé, Philippe Meirieu
Directeur général Jean-Baptiste Clerico depuis 2021
Publication Vers l'Éducation Nouvelle
Vie Sociale et Traitements
Médiathèque Yakamédia
Site web www.cemea.asso.fr

Histoire

modifier
 
Premier stage préparatoire à la création des CEMEA en mai 1937 à Breteuil-sur-Iton.

Les Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active sont fondés en 1937 par Gisèle de Failly[1],[2]. Ils ont pour vocation de former, dans un cadre laïc, des moniteurs et des directeurs de colonies de vacances[1].

Description

modifier

Association à but non lucratif, l'association des CEMÉA est agréée par le ministère de l'Éducation nationale[3].

Secteurs et domaines d'activité en France

modifier

Les activités de l’association peuvent être déclinées en :

  • animation de réseaux de personnes et de groupes engagés dans la recherche et le changement en éducation formelle et non-formelle ;
  • formation aux BAFA[4]– BAFD et formations complémentaires des équipes d’encadrement des séjours collectifs de mineurs[5] ;
  • formations initiales et continues aux métiers de l’animation, de l’éducation, du travail social et médico-social ;
  • organisation de colloques et journées d’études ;
  • publication de ressources pédagogiques, et édition de nombreuses lettres et revues, dont la plus ancienne, Vers l'Éducation Nouvelle (VEN) , a fait l'objet d'une recension complète eu égard à sa longévité[6].

Notes et références

modifier
  1. a et b « Présentation des centres d'entraînement aux méthodes d'education active », Bulletin du Groupe d'études de psychologie de l'université de Paris, no 13,‎ , p. 22 (DOI 10.3406/bupsy.1950.5654).
  2. Aurélie Charon, «Les Céméa, ça m’a fait grandir d’un coup», Libération, (consulté le ).
  3. « Associations agréées par l'Éducation nationale », sur Ministère de l'Éducation Nationale.
  4. Falaix, Ludovic & Cordonnier, Maxence & Lebas, Frédéric. (2022). Le BAFA au CEMEA : un milieu de formation - Colloque "L'animation socioculturelle et professionnelle" - IUT Carrières sociales, Université Bordeaux Montaigne, UMR Passages.
  5. « Liste des organismes de formation ayant une habilitation nationale », bafa-bafd.jeunes.gouv.fr, ministère de l'Éducation nationale.
  6. Laurent Guterriez (dir.) et al., Vers l'éducation nouvelle : étude exploratoire de la revue des CEMEA (1946-2016), INJEP, (lire en ligne)

Voir aussi

modifier

Article connexe

modifier

Liens externes

modifier