Centre culturel kurde Ahmet-Kaya

Le logo du Centre culturel kurde

Le Centre culturel kurde Ahmet-Kaya ou CCK (en kurde kurmandji : Navenda çanda Kurd a Ahmet Kaya), a été créé le 10 mai 2001 dans l’objectif de promouvoir la culture kurde, sensibiliser la société à propos de la question kurde et de favoriser l’insertion des Kurdes en France.

PrésentationModifier

Le nom de ce centre rend hommage à Ahmet Kaya, mort le à Paris d’une crise cardiaque[1], un chanteur, écrivain et compositeur kurde, dont le père était Kurde et la mère Turque.

Il est situé dans le 10e arrondissement de Paris, au 16, rue d’Enghien. Celui-ci organise des activités culturelles, artistiques, sportives et académiques. Il entretient des relations avec les associations, les ONG, les partenaires sociaux et les partis politiques.

Le centre est ouvert tous les jours de 10 h 0 à 20 h 0.

Le centre culturel fut condamné à la dissolution par la cour de Cassation le 21 mai 2014 pour chefs d'association de malfaiteurs à finalité terroriste et financement d'une entreprise terroriste.[2]

Les activitésModifier

Culturelles et artistiquesModifier

  • Cours de kurde
  • Cours de français
  • Cours de danses folkloriques
  • Cours de théâtre
  • Cours de musique
  • Rencontres, conférences et séminaires
  • Concerts et spectacles
  • Exposition photo
  • Projection cinématographique

Sportives et de loisirsModifier

  • Ligue de football (championnat et tournoi)
  • Tournoi de tennis de table (ping-pong)
  • Tournoi de volley-ball
  • Athlétisme
  • Tournoi de jeu d’échecs
  • Journée pour les enfants

Les servicesModifier

  • Bureau de traduction
  • Permanence d’aide juridique
  • Produits culturels
  • Librairie
  • Cafétéria

AccèsModifier

Le centre est accessible en métro par les stations suivantes :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier