Centrale nucléaire de Zwentendorf

musée en Autriche

La centrale nucléaire de Zwentendorf est une centrale nucléaire autrichienne située dans la commune de Zwentendorf an der Donau sur les rives du Danube, à 50 km à l'ouest de Vienne, en Basse-Autriche. Elle est l'unique centrale nucléaire autrichienne, mais n'a jamais été mise en service. Elle est ouverte au public depuis 2010[1].

Centrale nucléaire de Zwentendorf
Image dans Infobox.
La centrale nucléaire de Zwentendorf.
Administration
Pays
Land
District
Commune
Coordonnées
Construction
Mise en service
Aucune
Statut
reconvertie
Réacteurs
Fournisseurs
Type
Réacteurs actifs
0
Puissance nominale

Source froide
Coût
5,2 milliards de schillings autrichiens
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Autriche
voir sur la carte d’Autriche
Red pog.svg

HistoireModifier

Le projet prévoyait un réacteur à eau bouillante d'une puissance électrique de 730 mégawatts. La construction avait débuté en 1972 pour être achevée en 1977[2].

Le , lors d'un référendum autrichien sur le nucléaire, alors que la construction de la centrale est terminée et a déjà coûté 5,2 milliards de schillings (380 millions d'euros[source insuffisante])[3], le peuple autrichien vote contre sa mise en service avec une courte majorité de 50,5 %. La centrale est donc maintenue à l'arrêt. À la suite de ce référendum, le parlement autrichien vote en 1978 une loi de non-utilisation de l'énergie nucléaire (Atomsperrgesetz). Pendant une dizaine d'années, les débats firent rage en Autriche sur l'opportunité de la sortie du nucléaire civil.

À la suite de la catastrophe de Tchernobyl en 1986, la classe politique autrichienne est parvenue à un consensus sur l'arrêt du nucléaire civil. Devenue inutile, les pièces de la centrale de Zwentendorf sont vendues depuis 2005 pour réparer les centrales nucléaires allemandes[3].

La loi de non-utilisation de l'énergie nucléaire a été renforcée en 1999 par la loi pour une Autriche sans nucléaire (Bundesverfassungsgesetz für ein atomfreies Österreich) qui a été intégrée à la Constitution de l'Autriche. La dénucléarisation est aujourd'hui de l'ordre du consensus dans la classe politique autrichienne[3].

En 2005, le producteur d'électricité EVN a racheté le site, et compte aujourd'hui le transformer en site de production d'énergie solaire[3]. L'objectif est à la fois de satisfaire les critères du protocole de Kyoto sur le réchauffement climatique, en réduisant les émissions de CO2, et d'augmenter la part d'énergie renouvelable de 70 % à 78 % d'ici 2010[3].

La centrale a été le lieu de tournage[4] de Grand Central de Rebecca Zlotowski, avec dans les rôles principaux Tahar Rahim et Léa Seydoux.

Notes et référencesModifier

  1. AFP - 31 mars 2011 :« Autriche: visite d'une centrale nucléaire jamais utilisée ».
  2. Ana Lutzky et Morgane Remy, « Zwentendorf, la centrale nucléaire mort-née », sur L'Usine nouvelle.com, (consulté le ).
  3. a b c d et e Laurence Monnot, L'Autriche convertit sa centrale nucléaire fantôme... à l'énergie solaire, Le Monde, 11 novembre 2008.
  4. Le film est censé se dérouler à la centrale nucléaire de Cruas.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier