Cellule de crise

Une cellule de crise est un lieu central à partir duquel est organisé la gestion de crise pour faire face à une situation critique de toute nature (catastrophe naturelle ou technologique, crise sanitaires, écologiques, politiques, économiques, bancaire ou financière)[1],[2]. La cellule de crise peut être éventuellement déportée loin du lieu de la crise pour des raisons de sécurité. Elle est parfois constituée en urgence (face à un accident technologique par exemple), ou préparée de longue date (préparation de gestion de pandémies par exemple), via des plans nationaux, des formations et des exercices de crise[3],[4].

RôleModifier

Dans une situation souvent complexe, la cellule de crise s'occupe de la logistique nécessaire à la gestion de crise. Elle centralise les informations ; elle évalue le risque et son évolution, elle coordonne la gestion des urgences et secours, elle évalue l'efficacité des réponses [5]. Elle définit et applique la stratégie de communication. Elle doit souvent gérer des intérêts contradictoires (santé publique et protection des populations et infrastructures vitales, injonctions politiques, protection de la réputation d'entreprises[6],[7]etc.

Pour cela, elle est constituée d'un nombre restreint de personnes aux compétences complémentaires et adéquates[8] :

  • les principaux décideurs ;
  • des experts au regard de la situation ;
  • des professionnels de la communication ;
  • des juristes, assureurs ;
  • des représentants des ressources humaines ;
  • etc.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Boin A & Lagadec P (2000) Preparing for the future : critical challenges in crisis management, Journal of Continfencies and Crisis Management, Vol. 8, N°4, pp.
  • CCG, Table Ronde de recherche-action du CCG sur la gestion de crise (2003) Crisis and emergency management, a guide for managers of the Public Service of Canada. «Présidée par André Gladu » (ISBN 0-662-67503-7) No de cat. SC94-101/2003, La gestion des crises et des situations d’urgence : un guide pour les gestionnaires de la fonction publique du canada
  • Chen Y.F & Borodzicz E (2009) Can training exercises facilitate the capability to respond to disasters. Engineering Geology for Tomorrow’s Cities. Geological Society, London: Engineering Geology Special Publications, 22 (résumé ).
  • Lagadec P (1995) Cellules de crise. Les éditions d’organisation, Paris.
  • Lachtar D (2012) Contribution des systèmes multi-agent à l'analyse de la performance organisationnelle d'une cellule de crise communale ; Thèse de doctorat en sociologie. ParisTech/Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2012. Français. NNT : 2012ENMP0079. Ref pastel-00819800 .
  • Petit A, Morel S, Benmansour E, Lahmy M.B, Lavollé M H, Terrine B., ... & Soubigou P () Rôle d'une cellule de crise hospitalière (résumé).
  • Petit A & al. (2016) Retour d'expérience des attentats du 13 novembre 2015. Rôle d'une cellule de crise hospitalière. Annales françaises de médecine d'urgence, 6(1), 47-54.
  • Roux-Dufort, C. (2003) Gérer et décider en situation de crise (No. hal-01892782). (résumé)
  • Tint B.S, McWaters V & van Driel R (2015) [Applied improvisation training for disaster readiness and response]. Journal of Humanitarian Logistics and Supply Chain Management.
  • Vraie B, Huberson S & Crocq L (2010) Cellule de crise et dynamique de groupe. Mag. la Commun. Cris. sensible, 19, 41.

Notes et référencesModifier

  1. « Communication de crise »,
  2. Crocq L., Huberson S., Vraie B., (2009) Gérer les grandes crises sanitaires, écologiques, politiques et économiques, Odile Jacob.
  3. Khorram-Manesh, A., Berlin, J., & Carlström, E. (2016) Two validated ways of improving the ability of decision-making in emergencies; Results from a literature review. Bulletin of Emergency & Trauma, 4(4), 186.
  4. Chen Y.F & Borodzicz E (2009) Can training exercises facilitate the capability to respond to disasters. Engineering Geology for Tomorrow’s Cities. Geological Society, London: Engineering Geology Special Publications, 22 (résumé ).
  5. Aubert-Lotarski, Agir en situation complexe (2002 L'Approche systémique, Note de synthèse 4, http://www.esen.education.fr/fileadmin/user_upload/Contenus/Profils/gapfpe/kits/grh_ app/notes_synthese/note_4_approche_systemique.pdf
  6. Coombs W.T (2007) Protecting organization reputations during a crisis: The development and application of situational crisis communication theory. Corporate Reputation Review, 10(3), 163-176.
  7. Andersson A & Lindström B (2017) Making collaboration work–developing boundary work and boundary awareness in emergency exercises. Journal of Workplace Learning (https://www.emerald.com/insight/content/doi/10.1108/JWL-05-2016-0039/full/html résumé]).
  8. Boeck Secundair, « La cellule de crise », Guide d'intervention du sauveteur : victimes, violences et secours, 2005, 409-410.