Cellule de crise

Une cellule de crise est un lieu central à partir duquel est organisé la gestion de crise pour faire face à une situation critique de toute nature (catastrophe naturelle ou technologique, crise sanitaires, écologiques, politiques, économiques, bancaire ou financière)[1],[2]. La cellule de crise peut être éventuellement déportée loin du lieu de la crise pour des raisons de sécurité. Elle est parfois constituée en urgence (face à un accident technologique par exemple), ou préparée de longue date (préparation de gestion de pandémies par exemple), via des plans nationaux, des formations et des exercices de crise[3],[4].

RôleModifier

Dans une situation souvent complexe, la cellule de crise s'occupe de la logistique nécessaire à la gestion de crise (catastrophe...), elle centralise les informations ; elle évalue le risque et son évolution, elle coordonne la gestion des urgences et secours, elle évalue l'efficacité des réponses [5]. Elle définit et la stratégie de communication. Elle doit souvent gérer des intérêts contradictoires (santé publique et protection des populations et infrastructures vitales, injonctions politiques, protection de la réputation d'entreprises[6],[7]etc.

Pour cela, elle est constituée d'un nombre restreint de personnes aux compétences complémentaires et adéquates[8] :

  • les principaux décideurs ;
  • des experts au regard de la situation ;
  • des professionnels de la communication ;
  • des juristes, assureurs...

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Boin A & Lagadec P (2000) Preparing for the future : critical challenges in crisis management, Journal of Continfencies and Crisis Management, Vol. 8, N°4, pp.
  • CCG, Table Ronde de recherche-action du CCG sur la gestion de crise (2003) Crisis and emergency management, a guide for managers of the Public Service of Canada. «Présidée par André Gladu » (ISBN 0-662-67503-7) No de cat. SC94-101/2003, La gestion des crises et des situations d’urgence : un guide pour les gestionnaires de la fonction publique du canada
  • Chen Y.F & Borodzicz E (2009) Can training exercises facilitate the capability to respond to disasters. Engineering Geology for Tomorrow’s Cities. Geological Society, London: Engineering Geology Special Publications, 22 (résumé ).
  • Lagadec P (1995) Cellules de crise. Les éditions d’organisation, Paris.
  • Lachtar D (2012) Contribution des systèmes multi-agent à l'analyse de la performance organisationnelle d'une cellule de crise communale ; Thèse de doctorat en sociologie. ParisTech/Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2012. Français. NNT : 2012ENMP0079. Ref pastel-00819800 .
  • Petit A, Morel S, Benmansour E, Lahmy M.B, Lavollé M H, Terrine B., ... & Soubigou P () Rôle d'une cellule de crise hospitalière (résumé).
  • Petit A & al. (2016) Retour d'expérience des attentats du 13 novembre 2015. Rôle d'une cellule de crise hospitalière. Annales françaises de médecine d'urgence, 6(1), 47-54.
  • Roux-Dufort, C. (2003) Gérer et décider en situation de crise (No. hal-01892782). (résumé)
  • Tint B.S, McWaters V & van Driel R (2015) [Applied improvisation training for disaster readiness and response]. Journal of Humanitarian Logistics and Supply Chain Management.
  • Vraie B, Huberson S & Crocq L (2010) Cellule de crise et dynamique de groupe. Mag. la Commun. Cris. sensible, 19, 41.

Notes et référencesModifier

  1. « Communication de crise »,
  2. Crocq L., Huberson S., Vraie B., (2009) Gérer les grandes crises sanitaires, écologiques, politiques et économiques, Odile Jacob.
  3. Khorram-Manesh, A., Berlin, J., & Carlström, E. (2016) Two validated ways of improving the ability of decision-making in emergencies; Results from a literature review. Bulletin of Emergency & Trauma, 4(4), 186.
  4. Chen Y.F & Borodzicz E (2009) Can training exercises facilitate the capability to respond to disasters. Engineering Geology for Tomorrow’s Cities. Geological Society, London: Engineering Geology Special Publications, 22 (résumé ).
  5. Aubert-Lotarski, Agir en situation complexe (2002 L'Approche systémique, Note de synthèse 4, http://www.esen.education.fr/fileadmin/user_upload/Contenus/Profils/gapfpe/kits/grh_ app/notes_synthese/note_4_approche_systemique.pdf
  6. Coombs W.T (2007) Protecting organization reputations during a crisis: The development and application of situational crisis communication theory. Corporate Reputation Review, 10(3), 163-176.
  7. Andersson A & Lindström B (2017) Making collaboration work–developing boundary work and boundary awareness in emergency exercises. Journal of Workplace Learning (https://www.emerald.com/insight/content/doi/10.1108/JWL-05-2016-0039/full/html résumé]).
  8. Boeck Secundair, « La cellule de crise », Guide d'intervention du sauveteur : victimes, violences et secours, 2005, 409-410.