Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

La ceinture alpine, appelée aussi chaîne alpino-himalayenne, système alpino-himalayen, ceinture téthysienne ou ceinture mésogéenne[2], est un ensemble de chaînes de montagnes plus ou moins continues s'étendant du Maroc aux grandes îles de la Sonde en Indonésie en passant par l'Atlas, les cordillères Bétiques, les Pyrénées, les Apennins, les Alpes, les Balkans et les Carpates, l'Anatolie, le Caucase, le plateau Iranien et l'Himalaya.

Ceinture alpine
Carte des principales chaînes de montagnes constituant la ceinture alpine.
Carte des principales chaînes de montagnes constituant la ceinture alpine.
Géographie
Altitude 8 848 m, Everest[1]
Administration
Pays 56 en Afrique, Asie et Europe
Géologie
Roches Sédimentaire, métamorphique, magmatique

Cet ensemble s'est formé au cours de l'orogenèse alpine qui voit la fermeture de l'océan Téthys à partir du Cénozoïque et qui se poursuit toujours. Cette situation tectonique fait que la ceinture alpine est l'une des zones sismiques les plus actives avec la ceinture de feu du Pacifique et la dorsale médio-atlantique, avec 17 % des séismes les plus puissants au monde[3].

Vue aérienne d'une partie du massif de l'Elbourz avec des roches sédimentaires plissées associées à des volcans (mont Damavand).

RéférencesModifier

  1. (en) « General Info », 8000ers.com (consulté le 27 juin 2012).
  2. J. M. Caron, Alain Gauthier, La planète Terre, Éditions OPHRYS, (lire en ligne), p. 138.
  3. « FAQs - Historic Earthquakes and Earthquake Statistics Q: Where do earthquakes occur? », United States Geological Survey, (consulté le 27 juin 2012).