Cavendish Square

place de Marylebone, Londres.

Cavendish Square
Image illustrative de l’article Cavendish Square
Angle nord-est de Cavendish Square.
Situation
Coordonnées 51° 30′ 59″ nord, 0° 08′ 42″ ouest
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ville Londres
Quartier(s) Marylebone
Morphologie
Type Place
Superficie 11 000 m2
Histoire
Création 1717
Monuments Statue de Lord George Bentinck (1848)
Géolocalisation sur la carte : Londres
(Voir situation sur carte : Londres)
Cavendish Square

Cavendish Square est une place de Londres, située dans le quartier de Marylebone.

Situation et accèsModifier

 
Cavendish Square, côté nord.

Cette place se situe à proximité et au nord-ouest d’Oxford Circus.

La station de métro la plus proche est Oxford Circus, desservie par les lignes   Bakerloo   Central   Victoria.

Origine du nomModifier

 
Henrietta Cavendish Holles, par John Wootton.

Le nom de la rue évoque la mémoire de Henrietta Cavendish Holles (en) (1694-1755), comtesse d’Oxford et comtesse Mortimer, propriétaire des terrains avoisinants, qui donna également son nom à Henrietta Street et à Holles Street[1].

HistoriqueModifier

 
No 9.

L’aménagement de la place débute en 1717[2] mais s’étend sur une cinquantaine d’années, ce qui n’est pas sans conséquences sur le plan architectural.

Le square constitue alors une adresse recherchée par les membres de l’aristocratie. Le duc de Chandos envisage d’y faire bâtir, côté nord, la « plus grande maison de ville d’Europe » mais ce projet n’aboutit pas en raison du krach de 1720.

Une statue de l’homme politique William George Frederick Cavendish Bentinck (1802-1848) est érigée au sud de la place en 1848.

Jusqu’en 1906, la plus grande maison du square est Harcourt House.

Cavendish Square appartient aujourd’hui à la famille Howard de Walden[3].

Le jardinModifier

Le jardin, à l’origine composé d’une pelouse sur laquelle paissent des moutons, est un peu plus tard aménagé par le paysagiste Charles Bridgeman [4].

En 1770, on y installe une statue du duc de Cumberland, qui est enlevée en 1868[3].

Le jardin est réaménagé en 1971 lors de la construction d’un parking souterrain sous le square[3].

L’arbre le plus représenté dans le square est le platane de Londres[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • No 1a : ce bâtiment d’angle est ce qui reste de Harcourt House, construite en 1720-1726 et démolie aux deux-tiers en 1933-1934[5] ; le dernier tiers est actuellement occupé par la Représentation du gouvernement flamand.
  • No 11-14 : deux maisons de style palladien construites autour de 1770[6] par George Tufnell.

Dans la fictionModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Edward Walford, 'Oxford Street and its northern tributaries: Part 1 of 2', in Old and New London: Volume 4 (London, 1878), pp. 406-441. British History Online http://www.british-history.ac.uk/old-new-london/vol4/pp406-441 [consulté le 29 avril 2018].
  2. Edward Jones et Christopher Woodward, Guide to the Architecture of London, Phoenix, 2013, (ISBN 978-1780224930).
  3. a b c et d Panneau d’information à l’entrée du jardin.
  4. John Summerson, Georgian London, Yale University Presse, 2003, (ISBN 978-0-300-08988-2).
  5. Cavendish Square : N°. 1A. sur Survey of London.
  6. Le Guide Vert Michelin.

Sur les autres projets Wikimedia :