Caudovirales

ordre de virus
Caudovirales
Description de cette image, également commentée ci-après
Illustrations de divers Caudovirales, échelle non respectée
Classification
Type Virus
Domaine Duplodnaviria
Embranchement Heunggongvirae
Sous-embr. Uroviricota
Classe Caudoviricetes
Ordre Caudovirales

Caudovirales est un ordre de virus connus sous le nom de bactériophages à queue (cauda signifie en latin « queue »)[1]. Selon la classification de Baltimore , Caudovirales est un ordre de virus du groupe I, leur génomes étant à ADN double brin (ADNds), qui peuvent avoir une longueur comprise entre 18 000 paires de bases et 500 000 paires de bases.[2] Les virions ont une forme distincte, chacun possédant une tête icosaédrique qui contient le génome viral et qui est attaché à une queue flexible à l'aide d'une protéine connectrice[2]. L'ordre englobe un large éventail de virus, dont la plupart contiennent des gènes de séquences nucléotidiques et de fonctions similaires. Cependant, certains génomes de bactériophages à queue peuvent varier de manière assez significative dans la séquence nucléotidique, et ce même au sein du même genre. En raison de leur structure caractéristique et de la possession de gènes potentiellement homologues, on pense que ces bactériophages possèdent une origine commune[2].

Structure du bactériophage à queue : (1) tête, (2) queue, (3) ADN, (4) capside, (5) collier, (6) gaine, (7) fibres constituant la queue, (8) spicules

Cette ordre contient 14 familles, 73 sous-familles, 927 genres et 2 814 espèces. Cela fait des Caudovirales l'ordre le plus peuplé parmi les virus, représentant environ 30% de toutes les espèces de virus reconnues et près de la moitié de tous les genres de virus.[3]

InfectionModifier

En rencontrant une bactérie hôte, la queue du virion s'attache aux récepteurs présents à la surface cellulaire et délivre l'ADN dans la bactérie. La queue du virus perce un trou dans la paroi cellulaire bactérienne et la membrane plasmique, le génome passe par la queue et rentre dans la bactérie. Une fois à l'intérieur, les gènes sont exprimés à partir de la machinerie génomique de l'hôte, en utilisant les ribosomes de ce dernier[2].

TaxonomieModifier

Un total de 14 familles ainsi qu'un genre incertae sedis ont été attribués à l'ordre[3] :

Voir égalementModifier

  • Xu J, Hendrix RW, Duda RL, « Conserved translational frameshift in dsDNA bacteriophage tail assembly genes », Molecular Cell, vol. 16, no 1,‎ , p. 11–21 (PMID 15469818, DOI 10.1016/j.molcel.2004.09.006  )
  • Casjens SR, « Comparative genomics and evolution of the tailed-bacteriophages », Current Opinion in Microbiology, vol. 8, no 4,‎ , p. 451–8 (PMID 16019256, DOI 10.1016/j.mib.2005.06.014)

RéférencesModifier

  1. Tailed bacteriophages: the order caudovirales, vol. 51, , 135–201 p. (ISBN 9780120398515, PMID 9891587, DOI 10.1016/S0065-3527(08)60785-X)
  2. a b c et d « Double-Stranded DNA Bacteriophages » [archive du ], Boundless,
  3. a et b « Virus Taxonomy: 2020 Release », International Committee on Taxonomy of Viruses (ICTV), (consulté le )