Ouvrir le menu principal

Catherine Cessac

musicologue et éditrice de musique française
Catherine Cessac
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
BordeauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Musicologue, historienne de la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Catherine Cessac née le 19 août 1952 à Bordeaux, est une musicologue et éditrice de musique française.

Sommaire

BiographieModifier

Catherine Cessac fait ses études à l'université et au conservatoire de Bordeaux, puis des études de musicologie à l'université de la Sorbonne. De 1990 à 2003, elle est rédactrice des Bulletins de la « Société Marc-Antoine Charpentier ». En 2004, elle est chargée par le ministère de la culture français d'organiser les fêtes nationales pour le 300e anniversaire du décès du compositeur Marc-Antoine Charpentier, ainsi que de la création d'un site internet sur la vie et l'œuvre de Charpentier[1]. Catherine Cessac est directrice de recherche au Centre national de recherche scientifique (CNRS) et de l'atelier d'études du Centre de musique baroque de Versailles (CMBV). La musique française du XVIIe et XVIIIe siècle, est le domaine principal de ses recherches. En 1988, elle reçoit pour son livre Marc-Antoine Charpentier le prix de l'Académie Charles-Cros[2].

DistinctionsModifier

Publications (livres)Modifier

  • Marc-Antoine Charpentier (1988), seconde édition élargie, Éditions Fayard, 2004
  • Élisabeth Jacquet de La Guerre, une femme compositeur sous le règne de Louis XIV, Actes Sud, Arles, 1995
  • Louis-Nicolas Clérambault, Éditions Fayard, 1998
  • L'Œuvre de Daniel Danielis (1635-1696), Catalogue thématique, Paris, 2003
  • Molière et la musique, Nouvelles Presses Du Languedoc, 2004
  • Marc-Antoine Charpentier - Un musicien retrouvé, Mardaga, 2005
  • Les manuscrits autographes de Marc-Antoine Charpentier, Mardaga, 2007
  • Jean-Féry Rebel, musicien des Éléments, Paris, 2007
  • Itinéraires d'André Campra, Mardaga, 2012
  • avec Manuel Couvreur, La Duchesse du Maine (1676-1753). Une Mécène à la croisée des Arts et des Siècles, éditions Fabrice Prévat, Bruxelles, 2003[3],[4].

RéférencesModifier

Liens externesModifier