Ouvrir le menu principal

Cathédrale de la Transfiguration de Cluj-Napoca

Cathédrale Grecque-catholique Schimbarea la Față
Image illustrative de l’article Cathédrale de la Transfiguration de Cluj-Napoca
Boulevard Eroilor et la Cathédrale Grecque-catholique Schimbarea la Față[1]
Présentation
Nom local Catedrala Schimbarea la Față
Culte Église grecque-catholique roumaine
Début de la construction 1775
Fin des travaux 1779
Style dominant Architecture baroque
Géographie
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Ville Cluj-Napoca
Coordonnées 46° 46′ 10″ nord, 23° 35′ 34″ est

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

(Voir situation sur carte : Roumanie)
Cathédrale Grecque-catholique Schimbarea la Față

La Cathédrale de la Transfiguration, connue aussi sous le nom de l'Église des frères mineurs, a été donnée par le Saint-Siège en 1924 à l'Église grecque-catholique roumaine[2]. En 1930, l'Église des frères mineurs est devenue la Cathédrale de la nouvelle Diocèse de Cluj-Gherla (Dioecesis Claudiopolitanus-Samusuivariensis Romenorum).

Sommaire

HistoireModifier

L'édifice (43,7 mètres de long sur 15,3 mètres de large et 28 mètres de haut) est situé Boulevard Eroilor, en plein centre-ville de Cluj-Napoca. Il a été construit en brique et en pierre de 1775 à 1779, en style baroque, par l'Ordre des frères mineurs. L'argent nécessaire à la réalisation de l'édifice a été offert par l'empératrice Marie-Thérèse qui était au même temps grande-princesse de Transylvanie. La tour originale de l'église s'est écroulée le 22 septembre 1779 en raison d'une erreur de construction. La tour actuelle a été construite trois ans plus tard.

Sous l'attique, sur la partie de la frise correspondant à la courbure de la tour, il y a inscrit le chronogramme suivant:


IsthaeC tVrrIs trIstI prostrata rVIna
restItVit CLeMente
aVgVsta theresIa Dono[3]

Les fresques du plafond furent peintes en 1908, par Francisc Lohr et restaurées en 1968, par Coriolan Munteanu.

Sur les vitres il y a les armoiries de la famille du noble transylvain Ioan Haller (protecteur des frères mineurs, au XVIIIe siècle), ainsi que les armoiries de l'Ordre des frères mineurs. Les vitraux du XIXe siècle représentent des saints liés des frères franciscains et de l'histoire de la Hongrie. Les inscriptions en langue hongroise furent détruites à la prise de l'église.

L'adaptation du mobilier intérieur de l'église aux exigences du rite byzantin a été réalisée par l'effort de l'évêque Iuliu Hossu: on a du emplacer une iconostase, qui n'existe pas dans la pratique du culte de l'Église catholique.

Le transfert effectif du siège de l'évêché de Gherla à Cluj a eu lieu en 1930 et l'Église des frères mineurs est devenue la Cathédrale du nouveau Évêché de Cluj-Gherla (en latin: Dioecesis Claudiopolitanus-Samusuivariensis Romenorum).

En 1948, une fois l'Église grecque-catholique roumaine mise hors la loi par les autorités communistes, l'édifice est passé dans l'usage de l'Église orthodoxe roumaine.

Il a été restitué aux grecque-catholiques le 13 mars 1998 à la suite d'une décision de la cour d'appel de Ploiești.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. La Transfiguration
  2. Cet article est en partie la traduction de l'article homonyme en langue roumaine
  3. En traduction française: « Cette tour était tombée en triste ruine, l'Auguste Thérèse, par un don magnanime, l'a refaite. » La valeur résultée est: 1782. (À cette date-là, l'impératrice était déjà morte depuis deux ans.)

Liens externesModifier