Ouvrir le menu principal

Cathédrale américaine de Paris

cathédrale située à Paris, en France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale de la Sainte-Trinité.

Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris
Image illustrative de l’article Cathédrale américaine de Paris
Présentation
Culte Épiscopalien (communion anglicane)
Type Cathédrale
Début de la construction 1881
Fin des travaux 1886
Style dominant Néogothique
Protection  Inscrit MH (1997)
Site web www.americancathedral.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 52′ 03″ nord, 2° 18′ 02″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris

Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Cathédrale américaine de la Sainte-Trinité de Paris

La cathédrale américaine de Paris (en anglais : American Cathedral in Paris), également cathédrale de la Sainte-Trinité (Cathedral of the Holy Trinity), est une église de Paris datant de la fin du XIXe siècle, de culte anglican et servant de cathédrale à la Convocation des Églises épiscopales en Europe de l'Église épiscopale des États-Unis. Elle est située au 23, avenue George-V dans le quartier des Champs-Élysées du 8e arrondissement.

HistoriqueModifier

La cathédrale américaine est construite à partir de 1881 dans un style néogothique sur les plans de l'architecte anglais George Edmund Street. elle est inaugurée en 1886. Les vitraux de l'édifice, au nombre de 42, sont réalisés par le verrier James Bell, entre 1883 et 1893, sur le thème du Te Deum.

L'édifice est ensuite complété par une flèche, dessinée en 1904-1906 par Arthur Edmond Street, fils de l'architecte original, décédé entre-temps. En 1911, l'architecte Pett construit le presbytère, et en 1923, un mémorial dédié aux soldats américains morts pendant la Première Guerre mondiale est ajouté.

La cathédrale et son clocher, ainsi que la galerie couverte bordant sa façade sud, sont inscrits aux monuments historiques par un arrêté du [1].

Galerie photographiqueModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier