Cathédrale Saint-Rombaut de Malines

édifice religieux belge

Cathédrale Saint-Rombaut
La cathédrale Saint-Rombaut
La cathédrale Saint-Rombaut
Présentation
Nom local St-Romboutskathedraal
Culte catholique
Type Cathédrale
Rattachement Archidiocèse de Malines-Bruxelles

Primatie de Belgique

Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XVIe siècle
Style dominant Gothique brabançon
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville Malines
Coordonnées 51° 01′ 44″ nord, 4° 28′ 42″ est
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Cathédrale Saint-Rombaut

La cathédrale et primatiale Saint-Rombaut est un édifice religieux catholique de la ville de Malines (Mechelen) en Belgique.

De style gothique brabançon, elle est édifiée entre les XIIIe et XVIe siècles. Dédiée à saint Rombaut, un moine-missionnaire irlandais, elle constitue avec la cathédrale Notre-Dame d'Anvers, le sommet de l'art gothique brabançon.

SituationModifier

La cathédrale s'élève au centre de la ville ancienne, sur le flanc nord-ouest de la Grand-Place.

HistoireModifier

Les travaux de construction de la cathédrale commencent au tout début du XIIIe siècle, mais ne sont pas achevés quand l'édifice est consacré en 1312. Après l'incendie de la ville en 1342, le maître Jean d'Oisy dirige les réparations et la deuxième phase de construction jusqu'à sa mort en 1375. Ses successeurs achèvent l'édification des voûtes de la nef en 1437 et celles du chœur en 1451. La période suivante voit l'érection de la tour monumentale qui aurait dû atteindre la hauteur de 167 m mais son édification est arrêtée en 1520.

Lors du Premier concile œcuménique du Vatican (1869-1870), l'archevêque de Malines devient également le primat de Belgique, ce qui élève la cathédrale au rang de primatiale.

Le , les funérailles du cardinal Joseph-Ernest Van Roey, archevêque de Malines, se déroulent dans la cathédrale en présence notamment du roi Baudouin, de la reine Fabiola et du Premier ministre Théo Lefèvre. La dépouille du cardinal est inhumée dans la crypte des archevêques.

SepulturesModifier

Dans la cathédrale se trouve beaucoup de tombes des familles nobles et patriciennes. Comme veut le privilège aujourdui sont seulement enterrés dans la Cathédrale, les anciens Archevêques de Malines-Bruxelles.

Crypte ArchiépiscopaleModifier

  • le Cardinal Danneels, en mars 2019, en présence du Roi et de la Reine, les Présidents de la Chambre et du Sénat.[1]
  • le Cardinal van Roey

ArchitectureModifier

Son impressionnante tour - qui suscitait l'admiration de Vauban - est haute de 97,3 mètres et abrite deux carillons. Elle fait partie d'un groupe de 56 beffrois et clochers de Belgique et de France inscrits sur la liste du patrimoine mondial ID 943-016 de l'UNESCO.

Dimensions principalesModifier

  • longueur : 118 mètres
  • largeur maximale au niveau du transept : 41,20 mètres
  • hauteur sous voûte de la nef : 28 mètres

Les orguesModifier

 
L'orgue de tribune

La cathédrale possède deux orgues.

L'orgue principal au revers de la façade ouest a été construit en 1957 par le facteur d'orgue Stevens.

Composition

Hauptwerk
Prestant 16'
Bourdon 16'
Prestant 8'
Flûte harmonique 8'
Holpijp 8'
Gemshoorn 8'
Kwint 5'1/3
Oktaaf 4'
Gemshoorn 4'
Koppelfluit 4'
Kwint 2'2/3
Oktaaf 2'
Veldfluit 2'
Mixtuur VI-VIII
Scherp IV-V
Cornet V
Trompet 16'
Trompet 8'
Trompet 4'
Schwellwerk
Gedeckt 16'
Prestant 8'
Holpijp 8'
Spitsgamba 8'
Voix céleste 8'
Oktaaf 4'
Open fluit 4'
Nasard 2'2/3
Zwegel 2'
Woudfluit 2'
Terts 1'3/5
Sifflet 1'
Mixtuur IV-V
Cimbel II-III
Bombarde 16'
Trompet 8'
Hobo 8'
Vox humana 8'
Koptrompet 4'
Tremulant
Positiv
Kwintadeen 16'
Prestant 8'
Spitsfluit 8'
Nachthoorn 8'
Oktaaf 4'
Blockfluit 4'
Oktaafken 2'
Nachthoorn 2'
Spitskwint 1'1/3
Mixtuur IV-V
Tertscimbel III-IV
Sesquialtera III
Dulciaan 16'
Kromhorn 8'
Trompet-Regaal 4'
Kronwerk
Roerfluit 8'
Kwintadeen 8'
Zing. Principaal 4'
Nachthoorn 4'
Zwitserspijp 2'
Blokfluit 2'
Larigot 1'1/3
Acuta IV-V
Sesquialtera II
Ranket 16'
Schalmei 8'
Tremulant
Pedal
Principaalbas 32'
Subbas 32'
Principaalbas 16'
Prestant 16'
Subbas 16'
Oktaafbas 8'
Prestant 8'
Gedekt 8'
Koraalbas 4'
Open fluit 4'
Oktaaf 2'
Nachthoorn 1'
Ruispijp III-IV
Mixtuur V
Bazuin 32'
Bazuin 16'
Trompet 8'
Schalmei 4'
Zing. Cornet 2'

Au revers de la façade latérale se trouve un instrument plus petit, installé là en 1919 par le même facteru d'orgues Stevens. Cet instrument possède 30 jeux sur deux claviers manuels et pédalier.

Composition

I Hauptwerk
1. Bourdon 16′
2. Montre 8′
3. Bourdon Harmonique 8′
4. Gamba 8′
5. Prestant 4′
6. Oktav 2′
7. Mixtur II
8. Scharff II
9. Cornet V 8′
10. Reed 8′
II Schwellwerk
11. Flûte Harmonique 8′
12. Bourdon 8′
13. Salicional 8′
14. Voix céleste 8′
15. Principal 4′
16. Flûte 4′
17. Quinte 2'2/3′
18. Waldflöte 2′
19. Flageolet 2′
20. Mixtur
21. Trompette 8′
Tremulant
Pedalwerk
22. Prestant 16′
23. Soubasse 16′
24. Sanftbass 16′
25. Octave 8′
26. Basse 8′
27. Choralbass 4′
28. Reed 16′
29. Reed 8′
30. Reed 4′

GalerieModifier

NotesModifier

  1. https://www.focus-wtv.be/nieuws/kardinaal-danneels-begraven
  2. Paul Piron, Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles, 2003, p. 619, voir notice "Van Dievoet Léon" (Ixelles, 1907- Bruxelles, 1993),« Architecte, peintre, dessinateur, graphiste. Fils de Gabriel, frère de René Van Dievoet. S'inspire pour ses dessins du vieux Bruxelles, pour ses peintures et fusains de paysages belges et français ».

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier