Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Donat.
Cathédrale Saint-Domnius de Split
SplitBellTower.JPG
La cathédrale de Split.
Présentation
Culte
Type
Cathédrale catholique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Diocèse
Style
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

La cathédrale Saint-Domnius (Katedrala Svetog Dujma) est une cathédrale catholique située à Split dans le comitat de Split-Dalmatie. Elle est à l'intérieur du palais de Dioclétien

Sommaire

HistoriqueModifier

La cathédrale est, au départ, le mausolée de l'empereur romain Dioclétien et il ne fut converti en église qu'en 650 par Jean de Ravenne. Au XIIe siècle fut ajouté un campanile et, au XVIIe siècle, l'agrandissement de la cathédrale se fit par la construction d'une abside dans le chœur[1].

ArchitectureModifier

De forme octogonale, la cathédrale de Split agrège des éléments romains et chrétiens. Le clocher date du XIIe siècle, mais fut restauré en 1908.

MobilierModifier

Les vantaux de la porte d'entrée sont ornés de 28 sculptures sur bois (1214), représentant des scènes de la vie du Christ de l'Annonciation à l'Ascension. Elles furent sculptées par Andrija Buvina. Un document d'archives, Historia Salontina, Codex Papali, mentionnant l'installation des vantaux le est conservé à Budapest, Menzeti Muzeum[2]. Des colonnes rapportés d'Égypte à la demande de Dioclétien au IIIe siècle, ornent l'intérieur de la cathédrale[3]. L'art chrétien est principalement représenté par la présence d'une chaire romane (XIIIe siècle), de deux autels, dédiés aux saints patrons de la ville, à savoir saint Domnius et saint Anastase, ainsi que par un trésor d'une grande richesse (buste-reliquaire, art sacré, manuscrits précieux…)[4].

Crypte de Sainte-LucieModifier

Sous la cathédrale se trouve la crypte de sainte Lucie (Krypta Svete Lucije) qui, d'après le martyrologe romain, subit le martyre sous le règne de Dioclétien[1].

 
Crypte de Sainte-Lucie
 
Détail de l'autel de St Staša (1448)
par Georges le Dalmate
 
Détail de la façade

Notes et référencesModifier