Casque F1

type de casque de pompier

Le casque F1 est un casque de pompier d'origine française. C'est l'un des casques les plus utilisés par les pompiers dans le monde. Il permet d'assurer leur protection lors des interventions et notamment dans la lutte contre l'incendie.

Casque F1, avec son écran facial.
Prototype de casque F1 ayant servi aux essais
Casque F1 nickel avec bavolet

HistoireModifier

À la fin des années 1970, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris, désireuse de remplacer ses casques « Adrian » en acier qui n'apportent plus une protection suffisante, lance un appel d'offres auprès des fabricants pour financer l'étude d'un nouveau casque. C'est la société CGF Gallet (devenue par la suite MSA Gallet et actuellement MSA Sûreté) qui s'en charge. Après six ans d'études en collaboration avec la BSPP, et 10 % de son chiffre d'affaires investi, on voit arriver en 1985 ce casque au profil révolutionnaire créé par le colonel de réserve Jacques Legendre[1] qui équipe depuis de nombreux pompiers dans le monde.

CaractéristiquesModifier

Il est constitué d'une calotte thermoplastique, d'une coiffe, de jugulaires et d'un écran facial escamotable dans la calotte. Transparent ou doré, ce dernier offre une bonne protection contre la lumière et le rayonnement. Un écran oculaire – amovible lui aussi – peut offrir une protection des yeux contre les éclats et les débris. Un bavolet, optionnel mais très utilisé, protège la nuque du rayonnement et des éclats. Initialement revêtu d'une couche de nickel – controversée à cause de ses propriétés conductrices –, le casque est désormais aussi disponible peint ou photo-luminescent. Suivant les modèles, son poids se situe environ à 1 750 grammes plus ou moins 50 grammes (modèle 53 à 64 cm de tour de tête).

En octobre 1997, l'Europe instaure la norme EN 443. Pour satisfaire à cette nouvelle norme, deux ans d'études seront nécessaires, permettant d'aboutir aux nouveaux casques F1, les F1S, F1E et F1 fx

Nouvelle version 2013Modifier

En octobre 2013, la société MSA Gallet présente le nouveau modèle baptisé F1XF[2]. Le casque F1XF est plus léger que sa version précédente (F1SF), en effet pour la version M il pèse seulement 1 450 grammes plus ou moins 30 grammes. Le poids varie avec l'ajout des options (éclairage LED, bavolet...).

Pays utilisateurs du casque F1Modifier

En 2011, il a été vendu à un million et demi d'exemplaires et exporté dans plus de 80 pays[3]

Europe :

Amérique du Nord :

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Notes, sources et référencesModifier

  1. J.B. Flye, « HOMMAGE – Colonel Legendre, père du casque F1> », sur Allo Dix Huit, (consulté le 12 avril 2020).
  2. Le Parisien, « VIDEO. Les pompiers français auront bientôt un nouveau casque », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2020).
  3. François Delétraz, « Le casque de pompier, une vraie tête brûlée ! », sur Le Figaro, (consulté le 12 avril 2020).

Liens externesModifier