Casimir Cheuvreux

homme d'affaires français
Casimir Cheuvreux
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Parentèle
Pierre-Simon Girard (beau-père)
Horace Émile Say (beau-frère)
Charles Legentil (beau-frère)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de
Château de Stors, hôtel Rivié (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Casimir Cheuvreux (1797-1881) est un homme d’affaires français.

BiographieModifier

Jean Pierre Casimir Cheuvreux appartient à une riche famille de négociants en textile. Son père, Casimir Cheuvreux (1766-1846) fonde la maison de commerce "Cheuvreux-Aubertot", dont le magasin est situé au coin du boulevard et de la rue Poissonnière. Son oncle, Bouruet, est à la tête du magasin "Au gagne petit".

Casimir est lui-même propriétaire à Paris du magasin de nouveautés « Au Petit Saint-Antoine » situé 33 rue du Faubourg-Poissonnière.

Beau-frère de l'économiste Horace Say, et hostile au Second Empire, il apporte un soutien déterminant à son neveu Léon Say, au début de sa carrière politique. Grâce à l'influence des Cheuvreux, Léon Say est ainsi élu conseiller général du canton de L’Isle-Adam, en 1869.

Autour des Cheuvreux, gravite une cour d’hommes de lettres, d’artistes et de savants, dont Jean-Jacques Ampère et Alexis de Tocqueville.

Durant la crise du , Adolphe Thiers tient une conférence publique au château de Stors à L'Isle-Adam, propriété des Cheuvreux.

Une partie de la correspondance Cheuvreux est conservée à la bibliothèque de l'Institut de France (dépôt de la marquise Gustave de Montebello, petite-fille de Jean Pierre Casimir Cheuvreux).

BibliographieModifier

  • Léon Say et le Centre gauche 1871-1896. La grande bourgeoisie libérale dans les débuts de la troisième République, Thèse de doctorat par Jean Garrigues, Université de Paris X - Nanterre, 1993 (Dir. Philippe Vigier), 3 Vol., 1 300 p.
  • Stors, une histoire de château, collectif, Val-d'Oise Éditions, 2003