Carthame des teinturiers

espèce de plantes

Carthamus tinctorius

Le Carthame des teinturiers ou Safran des teinturiers (Carthamus tinctorius L.), parfois appelé Safran bâtard, est une plante herbacée tinctoriale et oléagineuse originaire d'Égypte. Son nom proviendrait d'un emprunt au latin médiéval cartamo ou dériverait directement du nom arabe de la plante, qurtum[1].

HistoireModifier

Le carthame est une des plus anciennes cultures de l'humanité[2]. L'analyse chimique de textiles de l'Egypte antique datant de la XIIe dynastie a permis d'identifier des colorants fabriqués à partir de carthame[3], et des guirlandes faites de carthame ont été trouvées dans la tombe du pharaon Toutânkhamon[4]. John Chadwick rapporte que le nom grec de carthame a plusieurs formes en linéaire B : un carthame blanc, qui est mesuré, et un rouge qui est pesé. "L'explication est qu'il y a deux parties de la plante qui peuvent être utilisées, les graines pâles et les fleurons rouges »[5].

Le pigment rouge extrait du carthame est la carthamine.

DescriptionModifier

 
Fleur de Carthame.
 
Carthamus tinctorius - Muséum de Toulouse

Le Carthame des teinturiers est une plante herbacée annuelle autogame très ramifiée, ressemblant au chardon. C'est une bonne plante mellifère.

Les plantes mesurent de 30 à 180 cm de hauteur[6] avec des têtes de fleurs globulaires orange (parfois jaune ou rouge selon les variétés). Chaque branche a généralement de une à cinq têtes de fleurs contenant 15 à 20 graines par tête[6]. Les graines arrivent à maturité 30 à 35 jours après la floraison[6], lorsque la plupart des feuilles brunissent.

CultureModifier

Comme le tournesol, le carthame se sème au printemps à raison de 10 à 30 kg par hectare selon le taux d'humidité qui limite la germination[6]. Son cycle est court : 110 à 150 jours entre le semis et la récolte[6], suivant la variété et la date de semis. Il se récolte le plus souvent en août ou septembre, et en juillet quand il est semé à l'automne.

Le carthame pousse sur tous types de sols grâce à une profonde racine pivotante (jusqu'à 3 m de profondeur[6]) qui lui permet de prospérer dans des environnements arides.

La plante, originaire d'un climat avec une longue saison sèche et une saison des pluies limitées, supporte mal l'humidité. Ses défenses sont très pauvres contre de nombreuses maladies fongiques dans des conditions pluvieuses, après son stade plantule[6]. Cela limite considérablement les domaines dans lesquels il peut être cultivé commercialement dans le monde entier. La plante est aussi très sensible aux dégâts du gel (de la montaison à la maturité)[6]. Elle supporte mal la concurrence des adventices et sa culture nécessite donc un désherbage[6].

A maturité, la germination sur pied est à redouter[6].

UtilisationModifier

 
Les pistils des fleurs de carthame sont utilisés comme teinture ou fade substitut au safran (le plus souvent pour le vendre à des touristes peu connaisseurs).

Le Carthame produit un fruit, un akène oléagineux, dont les graines sont utilisées pour produire des huiles alimentaires ou de massage, qui sont parfois intégrées à des produits cosmétiques pour les cheveux[7]. Cette huile au parfum prononcé est surtout utilisée à froid. Non raffinée, elle a une légère saveur de noisette et sa couleur se rapproche du jaune ambré foncé, tandis que raffinée, elle ne présente aucune saveur et sa couleur est plutôt jaune pâle[8].

Les jeunes feuilles de carthame peuvent se manger crues en salade ou cuites à la vapeur. Et le bétail peut être nourri au carthame sans épines, en vert ou en foin. Des résultats supérieurs à la luzerne ont été expérimentés en engraissement sur brebis. Le tourteau, très riche en protéines, est utilisé avec succès en alimentation du bétail.

L'huile de carthameModifier

 
Les graines de carthame permettent de fabriquer une huile ressemblant à l'huile de tournesol.

Pour 100 g d'huile de carthame :

  • 899 Calories
  • Lipides : 99,9 g.
  • Acides gras saturés : 6,2 g.
  • Acides gras monoinsaturés : 14,36 g.
  • Acides gras polyinsaturés : 74,62 g.

ProductionModifier

Le carthame produit à l'hectare de 5 à 30 quintaux de graines à écorce épaisse, de couleur blanche ou quelquefois nacrées et striées de multiples couleurs, plus rarement complètement noires. la graine de carthame ressemble à une petite graine de tournesol.

Les graines décortiquées quoiqu'amères sont comestibles et très nutritives, traditionnellement consommées grillées en Éthiopie.

Production en tonnes de graines de carthame. Chiffres 2004-2005
Données de FAOSTAT (FAO) Base de données de la FAO, accès du 14 novembre 2006

  Mexique 212 765,00 33 % 212 765,00 26 %
  Inde 129 000,00 20 % 210 000,00 26 %
  États-Unis 79 730,00 12 % 87 340,00 11 %
  Kazakhstan 76 105,00 12 % 75 000,00 9 %
  Australie 26 000,00 4 % 60 000,00 7 %
  Argentine 18 000,00 3 % 51 000,00 6 %
  Éthiopie 38 000,00 6 % 38 000,00 5 %
  Chine 30 000,00 5 % 32 000,00 4 %
  Kirghizistan 22 510,00 3 % 20 000,00 2 %
  Ouzbékistan 8 260,00 1 % 8 000,00 1 %
  Tanzanie 5 000,00 1 % 5 000,00 1 %
  Tadjikistan 2 919,00 0 % 3 000,00 0 %
  Canada 2 000,00 0 % 2 000,00 0 %
  Hongrie 650 0 % 650 0 %
  Iran 500 0 % 500 0 %
  Russie 180 0 % 200 0 %
  Turquie 150 0 % 150 0 %
  Espagne 17 0 % 17 0 %
Total 651 791,00 100 % 805 627,00 100 %

Production en tonnes d'huile de carthame. Chiffres 2004-2005
Données de FAOSTAT (FAO) Base de données de la FAO, accès du 14 novembre 2006

  États-Unis 25 400,00 24 % 29 487,24 23 %
  Inde 24 000,00 23 % 24 000,00 18 %
  Mexique 20 000,00 19 % 20 000,00 15 %
  Australie 6 417,60 6 % 17 297,60 13 %
  Argentine 5 212,80 5 % 16 208,40 12 %
  Kazakhstan 8 500,00 8 % 8 500,00 7 %
  Éthiopie 4 564,50 4 % 4 564,50 4 %
  Japon 4 000,00 4 % 4 000,00 3 %
  Ouzbékistan 2 661,32 3 % 2 573,80 2 %
  Belgique 2 383,50 2 % 2 383,50 2 %
  Portugal 441,28 0 % 441,28 0 %
  France 401,8 0 % 401,8 0 %
  Espagne 187,78 0 % 187,78 0 %
  Italie 130,2 0 % 130,2 0 %
  Russie 20,4 0 % 20,4 0 %
  Danemark 19,95 0 % 19,95 0 %
  Israël 6,6 0 % 6,6 0 %
Total 104 347,73 100 % 130 223,05 100 %

MédiasModifier

Dans le dessin animé Souvenirs goutte à goutte, l'héroïne participe à une récolte de carthame des teinturiers dont les propriétés tinctoriales sont mises en avant.

Liste des variétésModifier

Selon NCBI (30 juin 2013)[9] :

  • variété Carthamus tinctorius var. inermis
  • variété Carthamus tinctorius var. tinctorius

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :