Carrefour Pleyel

carrefour à Saint-Denis, Seine-Saint-Denis

Carrefour Pleyel
Image illustrative de l’article Carrefour Pleyel
Ancien dépôt des tramways du carrefour Pleyel.
Situation
Coordonnées 48° 55′ 14″ nord, 2° 20′ 40″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Saint-Denis
Quartier(s) La Plaine Saint-Denis
Histoire
Création XVIIIe-XIXe siècles
Anciens noms Route de la Révolte
Monuments Tour Pleyel
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Carrefour Pleyel
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Carrefour Pleyel
Géolocalisation sur la carte : Seine-Saint-Denis
(Voir situation sur carte : Seine-Saint-Denis)
Carrefour Pleyel

Le carrefour Pleyel est un carrefour routier important situé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), dans le quartier de la Plaine Saint-Denis, à proximité de Saint-Ouen[1].

Situation et accèsModifier

Il est le point de rencontre de la rue Pleyel, du boulevard Anatole-France (route de la Révolte, D 410 et D 14) et du boulevard de la Libération (D 14).

Autrefois lieu industriel majeur desservi par plusieurs lignes de tramway (parmi lesquelles l'Enghien - Trinité), dont l'origine remonte à la manufacture de pianos d'Ignace Joseph Pleyel, le carrefour est aujourd'hui un quartier d'affaires important dont le centre est marqué notamment par la tour Pleyel[2], aujourd'hui désaffectée[3].

Origine du nomModifier

Le carrefour Pleyel doit son nom à l'usine qui fabriquait les célèbres pianos Pleyel dont les ateliers se trouvaient à l'angle du boulevard Anatole-France et de la rue Pleyel. L'usine a aussi donné son nom à l'ensemble du quartier.

HistoriqueModifier

Historiquement, le carrefour Pleyel est le croisement de plusieurs axes routiers majeurs : le chemin des Poissonniers (actuelle rue Pleyel), la route de Paris au Havre (RN 14) et la route de la Révolte (boulevard Anatole-France, actuelle RN 410)[4].

Le quartier est desservi par la station de métro du même nom depuis 1952[5].

Le carrefour a été reconfiguré au début des années 2000 afin de lui faire perdre son caractère d'échangeur routier (RN 14 et RN 410) et autoroutier (A86), mais le résultat reste contesté à la fois pour des raisons urbaines et de circulation automobile difficile.

Un pont habité dit franchissement Pleyel est projeté à l'horizon 2024 afin de briser la césure urbaine créée par ce faisceau ferroviaire de près de 500 mètres de large, et relier Pleyel au reste de la Plaine Saint-Denis[6].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier