Ouvrir le menu principal

Caroline Drouin

joueuse française de rugby à XV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Drouin.
Caroline Drouin
Caroline Drouin.jpg
Caroline Drouin en 2019
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (23 ans)
AurayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Spécialités
Équipe

Caroline Drouin, née à Auray le , est une joueuse internationale française de rugby à XV occupant le poste de demi d'ouverture au Stade rennais rugby et en équipe de France. Elle est élue meilleure joueuse de Top 8 de la saison 2017-2018.

Elle est également internationale de rugby à sept, sous contrat semi-professionnel avec la Fédération française de rugby.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Elle naît à Auray, dans le Morbihan, le [1]. Ses frères pratiquent le rugby. Elle suit leur exemple. De 6 à 13 ans, elle est formée au Rugby Auray club[2] (devenu Pays d'Auray rugby club[3]). Elle se tourne ensuite vers le handball.

À 19 ans[4], elle part à Rennes étudier en première année de licence Staps. Elle renoue avec le ballon ovale. À l'université Rennes 2, elle découvre le rugby à sept[2]. Puis elle signe à XV au Stade rennais rugby[5]. Elle joue d'abord trois-quarts centre, avant d'être repositionnée à l'ouverture[6]. Elle s'efforce de mener de front rugby et handball, mais c'est au détriment de sa première année d'études. Elle arrête le handball[7]. Le , à Saintes, elle termine sa première saison à XV avec l'équipe 2 du Stade rennais en remportant contre le Stade toulousain le championnat de France des équipes réserve[8].

Le , à Marcoussis, avec les joueuses de Rennes 2, elle est championne de France universitaire de rugby à 10[9]. Le , à Swansea, au pays de Galles, elle devient championne du monde universitaire de rugby à sept[10]. En septembre, elle intègre le pôle France au Centre national du rugby de Linas-Marcoussis, pour la saison 2016-2017, en vue d'être formée au poste de centre[7].

Internationale de rugby à XVModifier

Mais, au Stade rennais, elle s'affirme comme demi d'ouverture[6]. Et c'est comme demi d'ouverture qu'elle fait ses débuts en équipe de France de rugby à XV, dans le quatrième match du Tournoi des Six Nations 2017[11] : le , à Parme, elle est remplaçante face à l'Italie. La France gagne par 28 à 5[12]. Drouin est titulaire pour le match suivant, contre le pays de Galles (victoire française, 39-19)[13].

Le , à La Teste-de-Buch, avec l'équipe de Rennes 2, elle est championne de France universitaire de rugby à sept[14].

En août 2017, elle participe à la Coupe du monde de rugby à XV, en Irlande[15]. Elle dispute les cinq rencontres de l'équipe de France en tant que titulaire à l'ouverture. Les Bleues terminent troisièmes[16].

Semi-professionnelle de rugby à septModifier

En septembre 2017, Drouin signe son premier contrat semi-professionnel avec la Fédération française de rugby pour évoluer en équipe de France de rugby à sept[17] (elle y joue demi d'ouverture, centre[2] ou pilier[18]). « Il s'agit, expliquent les dirigeants, d’un contrat de travail à mi-temps entre la FFR et la joueuse, conditionné par la pluriactivité effective de la joueuse[19]. »

En rugby à XV, dans le cadre du Tournoi des Six Nations 2018, elle joue le au stade des Alpes de Grenoble, contre l’Angleterre. Elle marque un essai à la 40e minute. La France l’emporte 18 à 17[20]. Lors de la dernière journée, le , elle joue contre le pays de Galles, à l'Eirias Stadium de Colwyn Bay. Elle marque un essai à la 12e minute. La France gagne (3-38) et réalise le Grand Chelem[21].

Le , à San Francisco, Drouin est finaliste de la Coupe du monde de rugby à sept. Les Bleues s'inclinent (0-29) devant les Néo-Zélandaises[22].

Drouin n'arrive pas à concilier son emploi du temps rugbystique et ses cours de Staps[23]. Elle réoriente ses études vers un BTS Services et prestations des secteurs sanitaire et social[24]. Le , elle est la première femme récompensée lors d'une Nuit du rugby : elle est élue meilleure joueuse de la saison 2017-2018 de Top 8[25]. Durant la tournée d'automne de rugby à XV, elle rencontre à deux reprises les Blacks Ferns de Nouvelle-Zélande, championnes du monde en titre. Les Bleues essuient une défaite lors du premier test (0-14)[26], mais se rattrapent le , à Grenoble (30-27). Drouin marque un essai. Elle réussit deux transformations et deux pénalités[27]. C'est la première victoire officielle[28] des Françaises face aux Néo-Zélandaises.

Drouin ne figure pas dans le groupe disputant le Tournoi des Six Nations 2019, car la FFR privilégie la qualification de l'équipe de France de rugby à sept pour les Jeux olympiques de l'année suivante[29],[30],[31].

PalmarèsModifier

En équipe nationaleModifier

Distinctions personnellesModifier

RéférencesModifier

  1. Trophées du Sport 2018, sur bretagne.bzh, Région Bretagne, 20 décembre 2018, p. 4 (consulté le 14 février 2019).
  2. a b et c « Rugby à 7 EDF : à la découverte de Caroline Drouin », sur madamsport.fr, 17 octobre 2018 (consulté le 14 février 2019).
  3. « Auray. Rugby : la médaille de la Ville pour Caroline Drouin », sur ouest-france.fr, 3 décembre 2018 (consulté le 14 février 2019).
  4. « Caroline Drouin : l’étoile montante du rugby français », sur lerugbynistere.fr, 28 novembre 2018 (consulté le 14 février 2019).
  5. Média guide France Féminines, sur ffr.fr, 2017, p. 15 (consulté le 14 février 2019).
  6. a et b « Caroline Drouin : le bleu lui va si bien », sur letelegramme.fr, 25 avril 2017 (consulté le 14 février 2019).
  7. a et b « Caroline Drouin : un choix cornélien », sur letelegramme.fr, 5 octobre 2016 (consulté le 14 février 2019).
  8. « Réserves féminines. Le Stade Rennais champion de France ! », sur letelegramme.fr, 24 avril 2016 (consulté le 14 février 2019).
  9. « Rugby à 10 féminin : l'université de Rennes 2 titrée ! » sur sport-u.com, 5 mai 2016 (consulté le 14 février 2019).
  10. « Rugby à 7. Les Françaises sacrées championnes du monde universitaires », sur lerugbynistere.fr, 10 juillet 2016 (consulté le 14 février 2019).
  11. Émilie Colin, « Le premier Tournoi des Six Nations de la Rennaise Caroline Drouin : « Tout va plus vite », sur france3-regions.francetvinfo.fr, 16 mars 2017 (consulté le 15 février 2019).
  12. « Italie-France féminines : 5-28 », sur ffr.fr, 12 mars 2017 (consulté le 14 février 2019). — « Drouin, l’irrésistible ascension », sur ffr.fr, 22 août 2017 (consulté le 14 février 2019).
  13. « France-pays de Galles féminines : 39-19 », sur ffr.fr, 18 mars 2017 (consulté le 14 février 2019).
  14. « Le best of du championnat de France universitaire de rugby à 7 », sur lerugbynistere.fr, 24 mai 2017 (consulté le 14 février 2019).
  15. Émilie Colin, « Coupe du monde de rugby féminin : la Rennaise Caroline Drouin avait « hâte de jouer », sur france3-regions.francetvinfo.fr, 11 août 2017 (consulté le 15 février 2019). — « France féminines : le groupe pour la Coupe du monde », sur ffr.fr, 12 juin 2017 (consulté le 15 février 2019).
  16. a et b « Drouin : « Des étoiles plein les yeux », sur letelegramme.fr, 31 août 2017 (consulté le 14 février 2019).
  17. Adrien Pécout, « Les Bleues se battent pour changer de statut », sur lemonde.fr, 22 septembre 2017 (consulté le 14 février 2019).
  18. World Rugby, « HSBC World Rugby Women's Sevens Series 2019 - Biarritz Day 2 », (consulté le 16 juin 2019)
  19. « Centre d'entraînement féminin de rugby à 7 », sur ffr-php4.as2.io (consulté le 15 février 2019).
  20. « France-Angleterre féminines : 18-17 », sur ffr.fr, 10 mars 2018 (consulté le 14 février 2019).
  21. a et b « Le XV de France réussit le Grand Chelem féminin des Six Nations », sur ladepeche.fr, 16 mars 2018 (consulté le 6 février 2019).
  22. a et b « Rugby à 7. Coupe du monde 2018 : les Bleues battues en finale par les Néo-Zélandaises », sur ouest-france.fr, 22 juillet 2018 (consulté le 14 février 2019).
  23. Maxime Gouraud, « Caroline Drouin, une Bretonne au top », sur letelegramme.fr, Le Mensuel du Morbihan, 8 novembre 2018 (consulté le 16 mars 2019).
  24. a et b « Ces trois pépites du rugby à 7 qui contribuent à la réussite du XV de France ! » sur actu.fr, 7 décembre 2018 (consulté le 14 février 2019).
  25. a et b « Entretien avec la Rennaise Caroline Drouin, meilleure joueuse de la saison », sur ouest-france.fr, 16 novembre 2018 (consulté le 14 février 2019).
  26. « France-Nouvelle Zélande féminines : 0-14 », sur ffr.fr, 9 novembre 2018 (consulté le 13 février 2019).
  27. « France-Nouvelle Zélande féminines : 30-27 », sur ffr.fr, 17 novembre 2018 (consulté le 6 février 2019).
  28. Le , les Françaises battent les Néo-Zélandaises par 3 à 0 dans un match pour la troisième place de la Coupe du monde. Ce match n'étant pas prévu au départ, son résultat n'est pas officialisé. « Les Bleues remportent la première victoire officielle de leur histoire face à la Nouvelle-Zélande », sur lequipe.fr, 17 novembre 2018 (consulté le 7 février 2019).
  29. Jean-Pascal Arigasci, « Annick Hayraud : « On ne pratique pas tout à fait le même rugby que les hommes », sur www.ouest-france.fr, 28 janvier 2019 (consulté le 25 février 2019).
  30. « Annick Hayraud : « Le groupe France n'est pas fermé », sur www.ffr.fr, 17 janvier 2019 (consulté le 25 février 2019).
  31. « Serge Simon : « Un modèle féminin franco-français », sur www.ffr.fr, 17 janvier 2019 (consulté le 25 février 2019).

Liens externesModifier