Carolina Crescentini

actrice italienne

Carolina Crescentini, née le à Rome dans la région du Latium, est une actrice italienne.

Carolina Crescentini
Description de cette image, également commentée ci-après
Carolina Crescentini lors de la Mostra de Venise 2009
Naissance (42 ans)
Rome, Latium, Italie
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Profession Actrice

Nommée au Ruban d'argent et au Globe d'or de la meilleure actrice pour son rôle dans le drame L'industriale de Giuliano Montaldo en 2012, elle obtient la même année le Ruban d'argent de la meilleure actrice dans un second rôle pour ses performances dans la comédie Boris - Il film de Giacomo Ciarrapico (it), Mattia Torre et Luca Vendruscolo (it) et dans le drame 20 sigarette d'Aureliano Amadei.

BiographieModifier

Elle naît à Rome en 1980 et grandit dans le quartier de Monteverde. Elle suit des études scientifiques à l'Istituto Massimiliano Massimo (it) et s'inscrit ensuite à la faculté de lettres de la ville. Elle fréquente l'école de théâtre Teatro Azione sous la direction d'Isabella Del Bianco et de Cristiano Censi (it) avant de rejoindre le Centro sperimentale di cinematografia dont elle sort diplômée en 2006.

Elle débute à la télévision dans la mini-série Carabinieri: Sotto copertura de Raffaele Mertes (it) en 2005 et joue dans plusieurs courts-métrages, avant de faire ses débuts au cinéma dans le thriller H2Odio d'Alex Infascelli en 2006. En 2007, elle donne la réplique à Nicolas Vaporidis (it) et Giorgio Panariello dans la comédie Notte prima degli esami - Oggi de Fausto Brizzi et tient le premier rôle féminin du film noir Béton armé (Cemento armato) de Marco Martani. Elle obtient la même année l'un des rôles principaux de la série télévisée Boris, qui connaîtra trois saisons et prendra fin en 2010.

En 2008, elle joue pour et avec Silvio Muccino dans le film romantique Parlami d'amore et donne la réplique à Miki Manojlović dans le drame historique I demoni di San Pietroburgo de Giuliano Montaldo consacré à l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski. En 2009, elle joue dans la comédie dramatique romaine Due partite d'Enzo Monteleone, inspiré par la pièce de théâtre éponyme de Cristina Comencini, dans la comédie milanaise Generazione mille euro de Massimo Venier, réalisé d'après le roman Génération 1000 euros (Generazione mille euro) des écrivains Alessandro Rimassa (it) et Antonio Incorvaia, et dans la comédie Oggi sposi de Luca Lucini.

Après un rôle secondaire dans la comédie Le Premier qui l'a dit (Mine vaganti) de Ferzan Özpetek, elle joue en 2010 dans le drame 20 sigarette d'Aureliano Amadei qui raconte l'histoire autobiographique de l'écrivain-réalisateur, l'une des victimes de l'attaque kamikaze contre la base militaire italienne de Nassiriya en . Elle tient ensuite le premier rôle de la comédie noire Henry d'Alessandro Piva. En 2011, elle est l'épouse malheureuse et délaissée de l'entrepreneur Pierfrancesco Favino dans le drame L'industriale de Giuliano Montaldo, un film qui évoque la crise économique de la fin des années 2000 . Elle est nommée au Ruban d'argent et au Globe d'or de la meilleure actrice pour ce rôle en 2012. Elle joue ensuite dans Boris - Il film de Giacomo Ciarrapico (it), Mattia Torre et Luca Vendruscolo (it), une comédie réalisé d'après la série télévisée éponyme et dans laquelle elle reprend le rôle qu'elle a tenu à la télévision italienne pendant trois saisons. Pour ce rôle, couplé avec sa performance dans le film d'Amadei, elle obtient le Ruban d'argent de la meilleure actrice dans un second rôle la même année.

Après des rôles secondaires pour Paolo Genovese et Luigi Cecinelli (it), elle partage avec Kasia Smutniak, Francesco Arca (it), Filippo Scicchitano et Paola Minaccioni l'affiche de la comédie Allacciate le cinture de Ferzan Özpetek et joue aux côtés de Raoul Bova, Luca Argentero et Miriam Leone dans la comédie Fratelli unici d'Alessio Maria Federici (it) en 2014. En 2015, elle participe au nouveau film des frères Taviani, le drame Contes italiens (Maraviglioso Boccaccio), réalisé d'après le Décaméron de Boccace, joue dans la comédie Tempo instabile con probabili schiarite de Marco Pontecorvo et tient le rôle principal du téléfilm Max et Hélène (Max e Hélène) de Giacomo Battiato réalisé d'après le roman éponyme de Simon Wiesenthal. L'année suivante, elle joue pour et avec Laura Morante dans la comédie Assolo (it) et incarne une jeune femme dirigeant un centre d'accueil pour migrants sur l'île de Lampedusa dans la mini-série Lampedusa - Dall'orizzonte in poi de Marco Pontecorvo.

En 2017, elle est l'une des nombreuses actrices qui incarne Valentina Cortese dans le film biographique Diva! de Francesco Patierno consacré à la longue carrière de l'actrice milanaise. Elle participe la même année aux comédies Beata ignoranza de Massimiliano Bruno aux côtés de Marco Giallini, Alessandro Gassmann et Valeria Bilello (it) et La verità, vi spiego, sull'amore de Max Croci avec pour partenaires Ambra Angiolini, Edoardo Pesce, Teresa Romagnoli et Massimo Poggio (it). Pour la télévision, elle apparaît dans les six épisodes de la série policière I bastardi di Pizzofalcone (it) de Carlo Carlei réalisé d'après l’œuvre de l'écrivain Maurizio De Giovanni.

En 2018, elle intègre le large casting du nouveau film de Gabriele Muccino, Une famille italienne (A casa tutti bene).

FilmographieModifier

Au cinémaModifier

À la télévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

Prix et distinctions notablesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :