Ouvrir le menu principal

Carnage (film, 2011)

film sorti en 2011
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carnage.
Carnage
Réalisation Roman Polanski
Scénario Roman Polanski
Yasmina Reza
Acteurs principaux
Sociétés de production Constantin Film
SBS Productions
SPI Poland
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Comédie dramatique
Durée 79 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Carnage est un film franco-germano-polono-espagnol réalisé par Roman Polanski sorti fin 2011. C'est l'adaptation de la pièce de théâtre Le Dieu du carnage de Yasmina Reza.

Le film a été présenté, en compétition, à la Mostra de Venise 2011 le [1].

SynopsisModifier

Deux couples new-yorkais règlent leurs comptes après une bagarre entre leurs enfants respectifs...

Fiche techniqueModifier

Coproducteurs : Oliver Berben et Martin Moszkowicz
  • Distribution :
  France : Wild Bunch
  États-Unis : Sony Pictures Classics
  Italie :
  France :
  États-Unis :

DistributionModifier

Source et légende : Version française (V. F.) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[3])

ProductionModifier

Genèse du projetModifier

Le Dieu du carnage est une pièce de théâtre écrite et mise en scène par Yasmina Reza, représentée à partir du 25 janvier 2008 à Paris, au Théâtre Antoine et interprétée par Isabelle Huppert, André Marcon, Valérie Bonneton et Éric Elmosnino. En 2009, la pièce a été adaptée en anglais, sous le titre God of Carnage, par Christopher Hampton aux États-Unis à Broadway avec James Gandolfini, Marcia Gay Harden, Jeff Daniels et Hope Davis.

Ce film est un projet de longue date de Polanski. Après avoir assisté à une représentation de la pièce à Paris, il se met d'accord avec Yasmina Reza sur les conditions d'une adaptation pour le cinéma. Ils écrivent ensemble le scénario. Ils se mettent d'accord sur une transposition de l'intrigue à New York et un casting d'acteurs anglo-saxons. Le cinéaste prépare ensuite davantage le film durant son assignation à résidence à Gstaad en Suisse dès l'été 2010, à la suite de ses problèmes judiciaires, et pendant la postproduction de son précédent film The Ghost Writer[4]. Reza l'y rejoint à plusieurs reprises pour parachever l'écriture du script.

DistributionModifier

Matt Dillon était à l'origine pressenti pour incarner Michael. C'est finalement John C. Reilly qui endosse le rôle[5],[6].

TournageModifier

Bien que l'histoire se déroule à New York, le film a entièrement été tourné dans les studios de Bry-sur-Marne, dans le Val-de-Marne en France, en raison de la quasi certitude d'arrestation judiciaire du réalisateur s'il se rendait aux États-Unis. Le tournage a débuté le et s'est terminé fin février[7].

RéceptionModifier

Accueil critiqueModifier

La critique du film est plutôt bonne tant de la presse que des spectateurs : de la part des critiques professionnelles, Carnage obtient un accueil favorable dans les pays anglophones, le site Rotten Tomatoes écrit que 71 % des critiques des professionnels sont positives, pour 172 commentaires collectés et une moyenne de 6,8 sur 10[8] tandis que le site Metacritic, recensant les critiques des magazines anglophones, lui attribue un accueil globalement positif mais toutefois mitigé, puisqu'il obtient une moyenne de 6,1 sur 10 pour 40 commentaires collectés[9]. En France, le long-métrage rencontre également un accueil positif de la part des professionnels, puisqu'il obtient une moyenne de 3,5 sur 5 pour 28 commentaires collectés[10] sur le site Allociné.

De la part du public, Carnage récolte une note moyenne de 7,1 sur 10 sur le site IMDb, pour 68 934 votes[11], ainsi que 66 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, pour 20 401 votes et une moyenne de 3,5 sur 5[8] et une note moyenne de 6,9 sur 10 sur le site Metacritic, pour 99 notes[9]. Sur le site Allociné, le film obtient une note moyenne de 3,4 sur 5 pour 3 656 notes dont 651 critiques [12].

Box-officeModifier

Carnage ne rencontre pas un véritable succès commercial, puisqu'il totalise 27 603 069 $ de recettes au box-office mondial, dont 2 547 047 $ au box-office américain[13], pour un budget de production de 25 millions de $. En France, le film totalise 437 278 entrées [14].

Distinctions principalesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Dates de sortie
  2. (en) Box office / business - Internet Movie Database
  3. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Alterego75.fr, mis en ligne le 15 juin 2013
  4. Cinemovies.fr
  5. John C. Reilly remplace Matt Dillon - Première.fr
  6. Strassblog.fr
  7. Fin de "Carnage" pour Roman Polanski - Paris Match.fr
  8. a et b (en) « Carnage », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le 1er décembre 2013).
  9. a et b (en) « Carnage », sur Metacritic.com (consulté le 1er décembre 2013).
  10. « Carnage : Critiques Presse », sur AlloCiné.fr (consulté le 1er décembre 2013).
  11. (en) Carnage sur l’Internet Movie Database
  12. « Carnage : Critiques Spectateurs », sur AlloCiné.fr (consulté le 1er décembre 2013).
  13. (en) « Carnage (2011) », sur Box Office Mojo.com (consulté le 1er décembre 2012).
  14. « Carnage », sur Jp Box Office (consulté le 1er décembre 2013).
  15. (en) Distinctions complètes - Internet Movie Database

Voir aussiModifier