Ouvrir le menu principal
Oyarzún Guiñez est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Oyarzún ; le second, maternel, souvent omis, est Guiñez.
Carlos Oyarzún
Informations
Nom de naissance
Carlos Iván Oyarzún GuiñezVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2002Gerdau Aza
2004Skippi-Doñihue
2005Publiguías
2006Ciudad de Oviedo
2007Diputación de León
2009-2010Supermercados Froiz
2012UPV-Bancaja
2012Gomur-Cantabria Deporte-Ferroatlántica
Équipes professionnelles
2008Tecos
2011Movistar
2012J.Jensen-Sandstod Salg Og Event
2013Louletano-Dunas Douradas
2014Efapel-Glassdrive
2015Keith Mobel-Partizan

Carlos Iván Oyarzún Guiñez (né le à Las Condes) est un coureur cycliste chilien. Il remporte le la course en ligne des championnats panaméricains, après avoir gagné, la veille, l'argent dans le contre-la-montre[1]. Il récidive, trois ans plus tard, en s'imposant dans le contre-la-montre des championnats panaméricains 2013. À la suite d'un contrôle positif en 2015, il est suspendu quatre ans pour dopage[2].

Sommaire

Repères biographiquesModifier

Depuis six ans, Carlos Oyarzún habite à Oviedo[3]. En 2011, il signe pour la première fois un contrat avec une équipe de l'UCI Pro Tour, l'équipe cycliste Movistar.

Il devient le premier Chilien à disputer le Tour d'Italie[4].

Non conservé par la formation espagnole, il signe un contrat avec l'équipe continentale danoise J.Jensen-Sandstod Salg Og Event, au mois d'avril 2012. Son objectif est de représenter son pays lors des Jeux olympiques de Londres, puis de remporter le Tour du Chili, deux années consécutivement, en 2013 et en 2014[4]. Ce contrat tient peu de temps puisqu'il s'engage rapidement avec une équipe de l'Élite amateur espagnole UPV - Bancaja. Avec celle-ci, il se présente au départ du Tour de Colombie. Quelques semaines plus tard, il dispute la Clásica Ciudad de Girardot, avec une équipe engagée sous les couleurs de la mairie de Girardot[5], et comme en 2010, il s'adjuge l'étape chronométrée[6]. Il change de nouveau d'équipe, début août et intègre la formation Gomur-Cantabria Deporte-Ferroatlántica[7]. Au mois de septembre, il s'impose dans la 2e édition de la Volta a la Província de València, course par étapes du calendrier amateur espagnol. Il assortit cette victoire au classement général final, du classement de la régularité et du gain de la deuxième étape[8].

Il débute la saison 2013 au sein de l'équipe continentale portugaise Louletano-Dunas Douradas[9]. Il remporte l'épreuve d'ouverture du calendrier lusitanien, la Prova de Abertura – Troféu Cidade de Loulé, en règlant un petit groupe d'échappés[10]. Au mois de mai de cette année-là, il défend les couleurs chiliennes aux Championnats panaméricains au Mexique. Il y devient champion du contre la montre[11]. Il finit la saison par une sixième place dans le Chrono des Nations[12].

En 2014, il reste au Portugal mais change d'équipe en signant pour Efapel-Glassdrive[13]. En mars, il gagne la médaille d'argent du contre la montre des Jeux sud-américains mais fait part à la presse de sa déception[14].

En mai 2015, il devient champion panaméricain du contre-la-montre. En juillet, il est sélectionné pour participer aux Jeux panaméricains de Toronto mais le 20 juillet, le Comité olympique chilien annonce qu'Oyarzún est renvoyé à la maison après qu'il a été contrôlé positif lors d'un test de pré-compétition au FG-4592, un produit favorisant la production d'EPO par le corps humain[15],[16],[17]. En septembre 2016, le Tribunal Antidopage de l'UCI le suspend 4 ans de toutes compétitions[18]. Oyarzún fait appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport, qui confirme la sentence[2].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

  • 2011 : 112e au classement général.

Classements mondiauxModifier

Résultats sur les championnatsModifier

Championnats du monde professionnelsModifier

Contre-la-montreModifier

2 participations.

Jeux panaméricainsModifier

Contre-la-montreModifier

1 participation.

  • 2011 :   Troisième au classement final.

Jeux sud-américainsModifier

Course en ligneModifier

1 participation.

Contre-la-montreModifier

1 participation.

Championnats panaméricainsModifier

Course en ligneModifier

4 participations.

Contre-la-montreModifier

3 participations.

  • 2010 :   Deuxième de l'épreuve[39].
  • 2013 :   Vainqueur de l'épreuve.
  • 2014 :   Troisième de l'épreuve

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Carlos Oyarzún: Arriba de la bici también se puede hacer historia », sur www.lanacion.cl (consulté le 11 mai 2010)
  2. a et b Déclaration de l'UCI concernant la sentence du TAS au sujet de Carlos Oyarzun
  3. (es) « Oyarzun: «Pasamontes llega bien; favorito es Santi Pérez» », sur www.lavueltaasturias.com (consulté le 8 mai 2011)
  4. a et b (es) « El chileno Oyarzún ficha por un continental danés », sur www.biciciclismo.com (consulté le 8 mai 2011)
  5. (es) « La liste des engagés de la Clásica de Girardot 2012 », sur josecalderon210.wordpress.com (consulté le 15 juillet 2012)
  6. (es) « Victoria extranjera en la crono de Girardot, Cárdenas ratificó liderato », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 12 février 2013)
  7. (es) « Reuben Donati y Carlos Oyarzun fichan por el Gomur hasta el final de temporada », sur www.eldiariomontanes.es, (consulté le 12 février 2013)
  8. (es) « El corredor del Gomur Carlos Oyarzun se alza con el máximo triunfo en Valencia », sur noticiasdecamargo.es, (consulté le 12 février 2013)
  9. (es) « Carlos Oyarzún recala en el Louletano portugués », sur www.biciciclismo.com, (consulté le 12 février 2013)
  10. (pt) « Carlos Oyarzun é o primeiro vencedor do ano em Portugal », sur www.acporto.org (consulté le 12 février 2013)
  11. El chileno Oyarzun, campeón Panamericano contrarreloj biciciclismo
  12. Chrono des Herbiers 2013 sitiodeciclismo.net
  13. El Efapel-Glassdrive presenta sus nuevos colores biciciclismo.com
  14. El chileno Oyarzún, disconforme con la plata en la contrarreloj del ciclismo caracol.com.co
  15. Carlos Oyarzun positif au FG4592 - CyclingPro.net
  16. Associated Press: Panam: argentina y chileno dan positivo por dopaje, 20 July 2015
  17. Michael Pavitt: Wrestling medallist among four more doping cases confirmed at Toronto 2015, insidethegames.biz, 20 July 2015
  18. [PDF] UCI Anti-Doping Tribunal
  19. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  20. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  24. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  25. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  30. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  31. « Les résultats du contre-la-montre des championnats du monde de 2011 », sur www.uci.ch (consulté le 30 septembre 2013)
  32. « Les résultats du contre-la-montre des championnats du monde de 2013 », sur cycling.sportresult.com (consulté le 30 septembre 2013)
  33. (es) « Le classement de la course en ligne aux Jeux sud-américains de 2010 », sur results.medellin2010.org (consulté le 11 mai 2010)
  34. (es) « Le classement du contre-la-montre aux Jeux sud-américains de 2010 », sur results.medellin2010.org (consulté le 11 mai 2010)
  35. « Les résultats de la course en ligne des championnats panaméricains de 2008 », sur cyclingnews.com (consulté le 3 mai 2013)
  36. (en) « Les résultats de la course en ligne des championnats panaméricains de 2009 », sur www.siteducyclisme.net (consulté le 10 mai 2010)
  37. (nl) « Les résultats de la course en ligne des championnats panaméricains de 2010 », sur www.cyclebase.nl (consulté le 10 mai 2010)
  38. (es) « Les résultats officiels de la course en ligne masculine des championnats panaméricains de cyclisme sur route 2013 », sur www.federacionmexicanadeciclismo.com.mx (consulté le 6 mai 2013)
  39. (nl) « Les résultats du contre-la-montre des championnats panaméricains de 2010 », sur www.cyclebase.nl (consulté le 10 mai 2010)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :