Ouvrir le menu principal

Carlin Isles

joueur américain de rugby à sept
Carlin Isles
Description de l'image Carlin Isles Cropped 2016.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Carlin Russell Isles
Naissance (29 ans)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2014Glasgow Warriors0 (0)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2012-Drapeau : États-Unis États-Unis152 (400)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 27 août 2016.

Carlin Russell Isles, né le à Massillon, est un sprinter américain devenu joueur de rugby à sept. Il joue pour l'équipe nationale des États-Unis. Isles est présenté comme le joueur de rugby à sept le plus rapide au monde courant le 100 m en 10 s 13[2].

BiographieModifier

EnfanceModifier

Carlin Isles connait une enfance difficile, il est adopté à l'âge de 7 ans par Starlett et Charles Isles. Carlin pense que ses parents adoptifs ont joué un rôle important dans sa carrière sportive en lui apportant de la stabilité[3].

Carrière dans le rugbyModifier

Carlin Isles reprend le rugby à sept en 2012, encouragé par Miles Craigwell, un autre athlète et joueur de football américain qui a fini par jouer au rugby à sept pour les États-Unis[4]. Isles joue avec le club du Aspen RFC. Il attire l'attention des médias à l'été 2012 lorsque Rugby Mag le surnomme « L'homme le plus rapide en Amérique au rugby »[4].

Isles fait ses débuts pour l'équipe des États-Unis de rugby à sept en octobre 2012 au Gold Coast Sevens en seconde période contre la Nouvelle-Zélande[1]. Il marque un essai lors de sa première minute sur le terrain[5]. Isles continue à être un marqueur régulier de la sélection américaine au cours de l'IRB Sevens World Series. Il est rapidement remarqué pour sa vitesse incroyable. Nigel Starmer-Smith dit à son sujet : « Je n'ai jamais vu quelqu'un si rapide sur un terrain de rugby, XV ou sept, je ne pense pas que quelqu'un d'autre ne puisse le dépasser ».

Annoncé au RC Toulon pour la saison 2013-2014[6], Carlin Isles ne rejoint pas le club varois. Mais signe un contrat avec les Glasgow Warriors en Pro12[7]. Il ne jouera aucun match avec les Warriors, mais il jouera avec l'Ayr RFC en Scottish Premiership, club de la province des Glasgow Warriors. En effet, il décide finalement de poursuivre sa carrière au rugby à sept pour jouer avec l'équipe américaine lors des Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro, où le rugby à sept sera introduit comme un sport olympique[8].

Carrière dans le football américainModifier

Le 26 décembre 2013, il s'engage avec l'équipe des Lions de Détroit évoluant dans la National Football League, le championnat des États-Unis de football américain[9]. Lors d'un entraînement, il court 40 yards (soit environ 36 mètres) en 4,22 secondes, réalisant ainsi le record de l'année sur cette distance[10].

En février 2014, il quitte le club pour rejoindre l'équipe de rugby à XV des Glasgow Warriors en Écosse[11].

PalmarèsModifier

Tournois des World SeriesModifier

Distinctions personnellesModifier

4e marqueur d'essais des World Series 2014-2015

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Isle Carlin », sur www.itsrugby.fr (consulté le 20 août 2013)
  2. (en) Joe Ridge, « Is this the fastest rugby player on the planet? Former US sprinter taking Sevens circuit by storm », sur www.dailymail.co.uk, Daily Mail, (consulté le 20 août 2013)
  3. The Associated Press, « Lost Child Finds a Home in Two Sports », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 1er juillet 2016)
  4. a et b (en) « Meet the fastest man in american rugby »
  5. Tom Hamilton, « Catch me if you can », sur ESPN scrum (consulté le 10 avril 2016)
  6. Thibault Perrin, « Le sprinter Carlin Isles vers Toulon ? », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 20 août 2013)
  7. « Carlin Isles: "Fastest man in rugby" signs for Glasgow Warriors - CNN.com », sur CNN.com (consulté le 10 avril 2016)
  8. codegent Ltd, « News: Carlin Isles decides to return to the USA to continue playing rugby 7s and chase the Olympic dream - ur7s », sur ur7s (consulté le 10 avril 2016)
  9. « Lions sign rugby speedster to practice squad » (consulté le 1er juillet 2016)
  10. « Lions sign rugby speedster Isles to practice squad » (consulté le 1er juillet 2016)
  11. « Report: Carlin Isles to leave Lions, return to rugby » (consulté le 1er juillet 2016)

Liens externesModifier