Carla Guerrero

joueuse de football chilienne

Carla Guerrero
Image illustrative de l’article Carla Guerrero
Carla Guerrero avec le Chili en 2019
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Rayo Vallecano de Madrid
Biographie
Nom Carla Valentina Guerrero Puelle
Nationalité Drapeau : Chili Chilienne
Naissance (32 ans)
Lieu Chili
Taille 1,72 m (5 8)[1]
Poste Défenseur central
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2008 Drapeau : Chili Universidad de Chile
2009 Drapeau : Chili Everton
2010-2017 Drapeau : Chili Colo-Colo
2018 Drapeau : Colombie Independiente Santa Fe
2018- Drapeau : Espagne Rayo Vallecano de Madrid
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006- Drapeau : Chili Chili 056 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 12 juin 2019

Carla Guerrero Puelle (Santiago, 23 décembre 1987) est une footballeuse chilienne évoluant au poste de défenseur avec le club espagnol du Rayo Vallecano et avec la sélection chilienne.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Originaire de Peñalolén, Guerrero se forme au club de l'Universidad de Chili, où elle évolue de 2004 à 2008. En 2009, elle part à Viña del Mar pour étudier l'éducation physique à l'Université pontificale catholique de Valparaíso[2], signant à Everton, avec lequel elle remporte le championnat national et la Coupe du Chili[3]. Une blessure cette même année, combinée à son changement d'université, l'a fait rentrer à Santiago, où elle rejoint Colo Colo, sous le technicien José Letelier[2]. Elle y reste huit saisons, remportant 3 titres nationaux, la Coupe Libertadores 2012 et trois coupes des champions. En janvier 2018, elle rejoint l'Independiente Santa Fe dans le championnat colombien[4], avant de rejoindre en août de la même année l'Espagne et le Rayo Vallecano[5].

Carrière en sélection nationaleModifier

En 2010, Guerrero est convoquée en sélection nationale chilienne pour participer au Sudamericano Femenino 2010[6]. Elle dispute ensuite la Copa América 2014. Aux Jeux sud-américains de 2014, elle obtient la médaille de bronze[2].

Guerrero participe ensuite à la Copa America 2018, où le Chili obtient une qualification pour la Coupe du monde pour la première fois dans son histoire[7]. Capitaine de l'équipe, elle est considérée comme l'une des pilières de la défense chilienne, et l'une des figures du tournoi[8].

Elle fait partie des 23 joueuses chiliennes convoquées pour disputer la Coupe du monde 2019 organisée en France[9].

PalmarèsModifier

Titres nationauxModifier

Titre Club Pays Année
Championnat National Everton   Chili 2009
Coupe du Chili féminine Everton   Chili 2009
Championnat National Colo-Colo   Chili 2010
Championnat National Colo-Colo   Chili 2011-Apertura
Championnat National Colo-Colo   Chili 2011-Clausura
Championnat National Colo-Colo   Chili 2012-Apertura
Championnat National Colo-Colo   Chili 2012-Clausura
Championnat National Colo-Colo   Chili 2013-Apertura
Championnat National Colo-Colo   Chili 2013-Clausura
Coupe des Championnes Colo-Colo   Chili 2013
Championnat National Colo-Colo   Chili 2014-Apertura
Championnat National Colo-Colo   Chili 2014-C
Championnat National Colo-Colo   Chili 2015-Apertura
Coupe des Championnes Colo-Colo   Chili 2015
Championnat National Colo-Colo   Chili 2016-Clausura
Coupe des Championnes Colo-Colo   Chili 2016
Championnat National Colo-Colo   Chili 2017-Apertura
Championnat National Colo-Colo   Chili 2017-Clausura

Titres internationauxModifier

Titre Équipe Pays Année
Coupe Libertadores Féminine Colo-Colo   Chili 2012
  Médaille d'argent aux Jeux sud-américains Équipe du Chili féminine de football   Chili 2014

RéférencesModifier

  1. (en) Liste complète des équipes à la Coupe du monde 2019, sur www.fifadata.com
  2. a b et c (es) Flores Sebastián, « Carla Guerrero, la mejor central de la historia de Chile: “Queremos ganar la Copa América y clasificar al Mundial” », El Desconcierto,‎ (lire en ligne, consulté le 24 avril 2018)
  3. (es) Ugarte Javier, « Carla Guerrero, la "Jefa" que en 2014 pensó en dejar la "Roja" femenina », Emol,‎ (lire en ligne, consulté le 24 avril 2018)
  4. (es) « La seleccionada nacional Carla Guerrero partió a Independiente Santa Fe de Colombia », Cooperativa.cl,‎ (lire en ligne, consulté le 24 avril 2018)
  5. (es) « Carla Guerrero se convierte en el quinto refuerzo del Rayo Femenino », Union Rayo,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juin 2019)
  6. (es) « Tejedor entregó nómina de la "Roja" para Sudamericano de Ecuador », La Tercera,‎ (lire en ligne, consulté le 23 avril 2018)
  7. (es) « Una 'Roja' mundialista: Los hitos de la clasificación histórica », Prensa Futbol,‎ (lire en ligne)
  8. « Carla Guerrero: 'Yo he dejado muchas cosas por el fútbol. El fútbol no nos da nada a nosotras' », ADN Radio,‎ 22 de abril de 2018 (lire en ligne)
  9. (es) « Estas son las 23 chilenas que van al Mundial de Francia: DT sorprende con nómina que dejó fuera a Fernanda Pinilla », sur www.eldesconcierto.cl, (consulté le 17 juin 2019)

Liens externesModifier