Carisbrook

Carisbrook est un ancien stade de la ville de Dunedin en Nouvelle-Zélande, stade consacré essentiellement au rugby mais aussi utilisé pour d'autres compétitions (cricket, football et motocross). Carisbrook a également accueilli un concert de Joe Cocker et des concerts d'avant-match dans les années 1990.

Carisbrook
Image dans Infobox.
The House of Pain
Généralités
Adresse
Dunedin City (d)
Flag of New Zealand.svg Nouvelle-Zélande
Construction et ouverture
Ouverture
Fermeture
Démolition
2013
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Carisbrook Ground Company
Administration
Carisbrook Ground Company
Équipement
Surface
Patrimonialité
Lieu historique de catégorie I (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Nouvelle-Zélande
voir sur la carte de Nouvelle-Zélande
Red pog.svg

Il est situé à deux miles au sud-ouest du centre-ville de Dunedin, dans la banlieue, à Caversham.

Construit dans les années 1870, il a d'abord connu une rencontre internationale de cricket en 1883, quand Otago a accueilli une équipe de Tasmanie. Depuis 1908, il accueille des matchs internationaux de rugby à XV et des rencontres internationales de cricket depuis 1955.

Le , l'équipe de Nouvelle-Zélande de football dispute face à l’Australie sa première rencontre internationale. Lors de ce match, disputé sous la pluie devant 10 000 spectateurs , les Néo-Zélandais l'emportent sur le score de trois buts à un[1].

Il est utilisé principalement par l'équipe de rugby à XV d'Otago qui joue dans le championnat NPC et par les Highlanders qui disputent le Super 14.

Il est également régulièrement utilisé par l'équipe de Nouvelle-Zélande. Celle-ci y dispute 38 test matchs[2], depuis une victoire 32 à 5 face aux Lions le devant 23 000 spectateurs jusqu'au le face aux Fidji, victoire 60 à 14[3]. La rencontre face aux Gallois du , d'une victoire 42 à 9, devait initialement être la dernière disputée par les All Blacks[4]. Le match contre les Fidji est organisé en en faveur des victimes du séisme de 2011 en Nouvelle-Zélande[5].

Les All Blacks subissent cinq défaites dans ce stade, la première, 6 à 3, face aux Lions lors de la tournée de 1930, puis 9 à 3 face à ce même adversaire lors de la tournée de 1971, 23 à 15 en face à l'Australie, avant deux défaites consécutives, 30 à 28 face aux Springboks en 2008, première défaite en huit confrontations dans ce stade, et 27 à 22 face aux Français, le [6]. les All Blacks jouent d'autres rencontres qui n'ont pas le statut de test-match, en 1923 et 1928 face à la Nouvelle-Galles du Sud, lors d'une défaite face aux All Blacks juniors en 1973, et sous le nom New Zealand XV, face à l'Argentine[6].

Trois autres test-matchs se droulent dans ce stade. Ils se déroulent dans le cadre de la 1987 et opposent l'Irlande au Canada, victoire 46 à 19 des Irlandais, l'Italie aux Fidji, victoire 18 à 15 des Italiens et l'Écosse à la Roumanie, victoire 55 à 28 des Écossais[6].

En 2011, Carisbrook est fermé et remplacé par le Forsyth Barr Stadium.

RéférencesModifier

  1. (en) « First "soccer" test », New Zealand Herald, vol. LIX, no 18 120,‎ , p. 9 (ISSN 1170-0777, lire en ligne).
  2. (en) « New Zealand: Carisbrook, Dunedin : between 1 Jun 1900 and 15 Aug 2015 », sur espn.co.uk (consulté le ).
  3. (en) « Rusty All Blacks defeat Fiji but have plenty to work on for World Cup », sur theguardian.com, .
  4. (en) Toby Robson, « New Zealand farewell the House of Pain in style », sur smh.com.au, .
  5. (en) « All Blacks, Fiji set to do battle », sur qt.com.au, .
  6. a b et c (en) Hayden Meikle, « Rugby: All Black history at Carisbrook », sur odt.co.nz, .

Lien externeModifier