Carbone 13

isotope du carbone
Carbone 13
Description de l'image Carbon-13.svg.

table

Général
Nom Carbone 13
Symbole 13
6
C
Neutrons 7
Protons 6
Données physiques
Présence naturelle 1,07 %
Demi-vie stable
Masse atomique 13,0033548378 u
Spin 1/2-
Isotope parent Désintégration
Désintégration Produit Énergie (MeV)

Le carbone 13 (13C) est un isotope stable du carbone constituant environ 1,1 % du carbone terrestre.

UtilisationsModifier

  • Le carbone 13C est utilisé dans le test respiratoire à l'urée pour détecter la présence d'Helicobacter pylori (à l'origine d'ulcères gastriques). Après ingestion d'urée marquée au 13C, l'uréase de la bactérie est capable de dégrader l'urée en ammoniaque et en CO2. Celui-ci est alors aussi marqué pour passer dans le sang puis dans l'air expiré. La présence de CO2 marqué dans l'air expiré permet de mettre en évidence la présence d'H. pylori avec une bonne sensibilité et spécificité, supérieures à 90 %. Les résultats sont moins fiables chez le petit enfant, ou en cas de saignement (faux positifs) ou de prise d'inhibiteurs de la pompe à protons (faux négatifs)[4].

Notes et référencesModifier

  1. Bearhop S. Determining trophic niche width: a novel approach using stable isotope analysis. J. Anim. Ecol. 2004;73:1007–1012.
  2. Layman CA. Can stable isotope ratios provide quantitative measures of trophic diversity within food webs? Ecology. 2007;88:42–48. PubMed
  3. Gilles Deluc, La nutrition préhistorique, Périgueux, Pilote 24, (ISBN 2-9501983-8-4), p. 53.
  4. Francis Mégraud, « Diagnostic de l'infection à Helicobacter pylori », La Revue du Praticien, vol. 64, no 2 « Infection à H. pylori et cancers gastriques »,‎ , p. 201-206.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier