Carbonate mixte d'ammonium et d'uranyle

composé chimique

Carbonate mixte d'ammonium et d'uranyle
Image illustrative de l’article Carbonate mixte d'ammonium et d'uranyle
Constituants d'un AUC
Identification
Synonymes

tricarbonate d'uranyle tétra-ammonium

No CAS 18077-77-5 (U(NH4)2(CO3)4)
No ECHA 100.038.156
No CE 241-988-5
Propriétés chimiques
Formule C3H16N4O11UUC3H16O11N4
Masse molaire[1] 522,208 3 ± 0,007 7 g/mol
C 6,9 %, H 3,09 %, N 10,73 %, O 33,7 %, U 45,58 %,
Précautions
Matériau radioactif
Composé radioactif
SGH[2]
SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H300, H330, H373 et H411

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le carbonate mixte d'ammonium et d'uranyle ou simplement carbonate d'ammonium et d'uranyle, généralement abrégé en AUC (pour ammonium uranyl carbonate en anglais), est un composé chimique de formule non fixée, le plus souvent écrite UO2CO3·2(NH4)2CO3 (tricarbonate d'uranyle tétra-ammonium), bien que les formules UO2·2(NH4)2CO3, U(NH4)2(CO3)4 et UO2NH4CO3 se rencontrent aussi fréquemment pour décrire le même composé.

Il s'agit d'un intermédiaire important de la synthèse du dioxyde d'uranium UO2 à partir de l'hexafluorure d'uranium UF6. Le dioxyde d'uranium est obtenu en traitant l'UAC avec de la vapeur d'eau et de l'hydrogène à 500-600 °C.

Un autre procédé consiste à traiter une solution aqueuse de nitrate d'uranyle UO2(NO3)2 (appelée UNL, pour uranyl nitrate liquor en anglais) avec du bicarbonate d'ammonium NH4HCO3 pour former un précipité d'UAC qui est ensuite séparé de la solution, séché au méthanol CH3OH et calciné en présence d'hydrogène pour former directement du dioxyde d'uranium UO2.

L'AUC peut entrer dans la composition du yellowcake.

Notes et référencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b Entrée « Uranium compounds » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 14 septembre 2011 (JavaScript nécessaire)