CarPostal France

filiale du Groupe Keolis

Keolis-CarPostal
Création 2004 (CarPostal France)
2020 (Keolis CarPostal)
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan La classe jaune
Siège social Saint-Priest
Drapeau de France France
Actionnaires Keolis
Activité Transport en commun de voyageurs, exploitation, gestion d'infrastructure
Société mère Keolis
Site web https://www.keolis.com/

Keolis-CarPostal est une filiale du groupe Keolis depuis le rachat des activités françaises de l'opérateur suisse CarPostal en 2019, qui s'était implanté en France en 2004.

DescriptionModifier

Elle gère huit réseaux urbains, des services de transports à la demande, des lignes express départementales, des lignes interurbaines, des services scolaires et des prestations touristiques. CarPostal France exploite un parc de quelque 600 véhicules et emploie plus de 900 personnes.

Le tribunal de commerce de Lyon a considéré en 2016 que l'entreprise agissait dans le cadre de la concurrence déloyale en Isère[1], l'entreprise a fait recours[2].

En 2019, la maison-mère CarPostal Suisse décide de céder sa filiale et de mettre un terme aux DSP qu'elle avait remportées[3]. CarPostal s’entend en septembre 2019 avec Keolis pour lui céder sa filiale française[4]. Keolis supprime le réseau CarPostal Interurbain et renomme les réseaux urbains sous ses couleurs.

Réseaux actuelsModifier

Anciens réseauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. Carpostal condamné à 10,5 millions d’euros d’amende , Dauphiné libéré, Vincent WALES, 1 octobre 2016
  2. CarPostal recourt contre sa condamnation à payer 11,5 millions en France , Radio télévision suisse, 22 octobre 2016
  3. « Jura », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2020).
  4. « Le Poste veut se délester de CarPostal France », sur https://www.lematin.ch, (consulté le 27 mai 2019)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier