Capitale du Japon

Tokyo est l'actuelle capitale du Japon. Cependant, cela n'a pas toujours été le cas et plusieurs villes ont par le passé occupé cette place.

Carte des principales villes ayant été capitale du Japon.

HistoireModifier

Liste de capitalesModifier

La numérotation (N°) correspond au nombre de déménagements. La numérotation des capitales correspond à leur ordre d'apparition absolu: une capitale maintes fois réutilisée comportera toujours le même numéro hérité de son emménagement le plus ancien. La numérotation des souverains est officielle.

Période légendaireModifier

Cette liste de capitales et les règnes associés relèvent de la légende, et débute avec le règne du premier Empereur Jinmu.

Capitale Règne Palais
1 1 Kashihara, Yamato[1] 1 Empereur Jinmu ?
2 2 Kazuraki, Yamato[1] 2 Empereur Suizei ?
3 3 Katashiha, Kawachi[1] 3 Empereur Annei ?
4 4 Karu, Yamato[1] 4 Empereur Itoku ?
5 5 Waki-no-kami, Yamato[1] 5 Empereur Kōshō ?
6 6 Muro, Yamato[1] 6 Empereur Kōan ?
7 7 Kuruda, Yamato[1] 7 Empereur Kōrei ?
8 4 Karu, Yamato[1] 8 Empereur Kōgen ?
9 8 Izakaha, Yamato[1] 9 Empereur Kaika ?
10 9 Shika, Yamato[1] 10 Empereur Sujin Palais de Mizugaki
11 Empereur Suinin Palais de Tamagaki
11 10 Makimuko, Yamato[1] 12 Empereur Keikō Palais de Hishiro
12 11 Shiga, Ōmi[1] 13 Empereur Seimu Palais de Takaanaho
13 12 Ando, Nara[1] 14 Empereur Chūai Palais de Toyoura
14 13 Kashiki, Kyūshū[1] ?

Période KofunModifier

Bien que cette période soit avérée, aucun des règnes mentionnés dans cette liste n'a pu être historiquement vérifié.

Capitale Dates Règne Palais
15 14 Karushima, Yamato[1] ? 15 Empereur Ōjin Palais de Akira
16 15 Naniwa, Settsu[1] ? 16 Empereur Nintoku Palais de Takatsu
17 16 Iware, Yamato[2] ? 17 Empereur Richū Palais de Wakasakura
18 17 Tajihi, Kawachi[3] ? 18 Empereur Hanzei Palais de Shibakaki
19 18 Asuka, Yamato[1] ? 19 Empereur Ingyō Palais de Tohotsu
20 19 Isonokami, Yamato[1] ? 20 Empereur Ankō Palais de Anaho
21 20 Sakurai, Nara[1] 457-479[4] 21 Empereur Yūryaku Palais de Hatsuse no Asakura
480-484[4] 22 Empereur Seinei Palais de Iware no Mikakuri
22 18 Asuka, Yamato[1] 485-487[4] 23 Empereur Kenzō Palais de Chikatsu-Asuka-Yatsuri
23 21 Tenri, Nara[1] 488-498[4] 24 Empereur Ninken Palais de Isonokami Hirotaka
24 20 Sakurai, Nara[1] 499-506 25 Empereur Buretsu Palais de Nimiki
25 22 Hirakata, Osaka[5] 507-511 26 Empereur Keitai Palais de Kusuba
26 23 Kyōtanabe, Kyoto[4],[6] 511-518 Palais de Tsutsuki
27 24 Nagaoka-kyō[4],[7] 518-526 Palais de Otokuni
28 20 Sakurai, Nara[1] 526-532[4] Palais de Iware no Tamaho
29 1 Kashihara, Nara[1] 532-535[4] 27 Empereur Ankan Palais de Magari no Kanahashi
30 20 Sakurai, Nara[1] 535-539[4] 28 Empereur Senka Palais de Hinokuma no Iorino

Période d'AsukaModifier

Capitale Dates Règne Palais Remarque
31 18 Asuka, Yamato 540-571 29 Empereur Kinmei Palais de Shikishima no Kanasashi
32 25 Kōryō, Nara 572-575 ? 30 Empereur Bidatsu Palais de Kudara no Ohi [réf. nécessaire]
33 20 Sakurai, Nara 572-585 Palais de Osada / Osata no Sakitama
34 26 Shiki District, Nara 585-587 31 Empereur Yōmei Palais de Iwareikebe no Namitsuki
587-592 32 Empereur Sushun Palais de Kurahashi no Shibagaki
35 18 Asuka, Yamato 593-603 33 Impératrice Suiko Palais de Toyura
603-629 Palais de Oharida
630-636 34 Empereur Jomei Palais de Okamoto
36 1 Kashihara, Nara 636-639 Palais de Tanaka
37 25 Kōryō, Nara 640 Palais de Umayasaka
640-641 Palais de Kudara
38 18 Asuka, Yamato 642-643 35 Impératrice Kōgyoku Palais de Oharida
643-645 Palais de Itabuki
39 27 Osaka 645-654 36 Empereur Kōtoku Palais de Naniwa Nagara-Toyosaki
40 18 Asuka, Yamato 655 Palais de Itabuki
655 37 Impératrice Saimei Palais de Kawahara Second règne de l'Impératrice Kōgyoku
656-660 Palais de (Nochi no Asuka) Okamoto
41 28 Asakura, Fukuoka 660-661 Palais Asakura no Tachibana no Hironiwa
42 27 Osaka 661-667 38 Empereur Tenji Palais de Naniwa Nagara-Toyosaki
43 29 Ōtsu, Shiga 667-672 Palais de Ōmi Ōtsu
672 39 Empereur Kōbun
44 18 Asuka, Yamato 672-686 40 Empereur Tenmu Palais de Kiyomihara
686-697 41 Impératrice Jitō
45 30 Fujiwara-kyō 697-707 42 Empereur Monmu Palais de Fujiwara

Époque de NaraModifier

Capitale Dates Règne Palais Remarque
46 31 Heijō-kyō (Nara) 707–715 43 Impératrice Genmei Palais de Heijō
715-724 44 Impératrice Genshō
724-740 45 Empereur Shōmu
47 32 Kuni-kyō 740–744 Palais de Kuni
48 33 Naniwa-kyō 744 Palais de Naniwa
744-745 Palais de Shigaraki
49 31 Heijō-kyō (Nara) 745–749 Palais de Heijō
749-758 46 Impératrice Kōken
758-764 47 Empereur Junnin
764-770 48 Impératrice Shōtoku Second règne de l'Impératrice Kōken
770-781 49 Empereur Kōnin
781-784 50 Empereur Kanmu
50 24 Nagaoka-kyō 784–794 Palais de Nagaoka

De l'Époque de Heian à nos joursModifier

Japon moderneModifier

Asuka-kyō (飛鳥?) est une des capitales du Japon au cours de la période Asuka entre 592 et 640. Elle est située dans l'actuel village d'Asuka (préfecture de Nara). Quand elle était une capitale impériale, différents palais étaient construits pour chaque monarque. Dès qu'un empereur meurt, toute la cour se déplace vers un palais nouvellement construit, car il est considéré comme dangereux de rester dans un endroit où l'esprit d'un monarque défunt peut résider.

Kōryō (広陵町, Kōryō-chō?), actuellement bourg du district de Kitakatsuragi, dans la préfecture de Nara, fut capitale temporaire du Japon de 640 à 642, au palais de Kudara. Kudara est une référence au royaume de Baekje en Corée.

De 694 à 710, la capitale est Fujiwara-kyō.

Heijō-kyō (平城京, heijōkyō?), également appelée Heizei-kyō et parfois Nara no miyako, fut la capitale impériale du Japon entre 710 et 740, puis entre 745 et 784 ; c'est-à-dire durant la plus grande partie de l'époque de Nara. Après le départ de l'empereur pour Nagaoka-kyō, elle perdit le nom de Heijō-kyō, et devint l'actuelle ville de Nara. Le Palais Impérial est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, avec d'autres sites de l'ancienne cité.

Kuni-kyō (恭仁京?), ou Kuni no miyako, est la ville capitale du Japon entre 740 et 744, avec le palais (恭仁宮 Kuni-kyū ou Kuni no miya) construit dans l'actuelle ville de Kizugawa sur ordre de l'empereur Shōmu. La ville de Kuni-kyō n'a pas été achevée, comme la capitale a de nouveau été déménagée vers Naniwa-kyō (Osaka), seulement quatre ans plus tard.

Le palais de Shigaraki (紫香楽宮, Shigaraki-no-miya?, également écrit 信楽宮) est un palais construit par l'empereur Shōmu, d'abord comme villa, plus tard désigné par lui-même capitale en 744. Le palais était situé dans l'actuelle ville de Kōka, préfecture de Shiga au Japon. Le palais-capitale est aussi appelé palais de Kōka (甲賀宮, Kōka-no-miya?) dans le Shoku Nihongi.

Nagaokakyō (長岡京?) fut la capitale du Japon de 784 à 794. Le site de la cité se divise entre les villes actuelles de Nagaokakyō, Mukō, ainsi que l'arrondissement de Nishikyō-ku à Kyōto.

Heian-kyō (平安京, heiankyō?, lit. « capitale tranquille et paisible ») fut la capitale impériale du Japon entre 794 et 1868 (sauf une courte période en 1180), abritant le Kyōto-gosho (palais impérial). Elle représente aujourd'hui le centre de la ville de Kyōto.

Fukuhara-kyō (福原京, Fukuhara-kyō?, capitale de Fukuhara) est le siège de la cour impériale du Japon, et donc la capitale du pays, pendant environ six mois en 1180. C'est aussi le centre de pouvoir de Taira no Kiyomori et l'emplacement de son palais de retraite.

Depuis 1868 : TokyoModifier

En juillet 1868, à la suite de la « révolution Meiji », l'empereur Mutsuhito choisit Edo comme nouveau lieu de résidence et la ville est renommée Tokyo (東京, Tōkyō?, « la capitale de l’est »). En 1868, le gouvernement spécial de Tokyo (東京府?, Tōkyō-fu) est fondé en regroupant la zone urbaine (divisée en 15 arrondissements en 1877) et les environs (6 districts), et en 1889 les 15 arrondissements forment la « Ville de Tokyo » (東京市?, Tōkyō-shi). En 1932, 5 des 6 districts sont réunis à la commune de Tokyo qui compte désormais 35 arrondissements.

En 1943, la préfecture de Tokyo et la ville de Tokyo ont fusionné (en absorbant également des districts à l’ouest) et la « métropole de Tokyo »(Tōkyō-to) a été créée. La commune de Tokyo n'existe donc plus, ses arrondissements, réorganisés pour former les actuels 23 arrondissements spéciaux, devenant des municipalités distinctes, mais elle constitue donc une préfecture au statut particulier étant donné sa fonction de capitale.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y (en) Richard Ponsonby-Fane, The Imperial Family of Japan, , p. 1-37
  2. (ja) コトバンク, « 「反正天皇」 », sur コトバンク (consulté le )
  3. (ja) コトバンク, « 「履中天皇」 », sur コトバンク (consulté le )
  4. a b c d e f g h et i (de) W. Koch, Japan; Geschichte nach japanischen Quellen und ethnographische Skizzen. Mit einem Stammbaum des Kaisers von Japan, , p. 13
  5. (ja) « 枚方八景 樟葉宮跡の杜 », sur 枚方市ホームページ (consulté le )
  6. (ja) « 筒城宮伝承地 - ひとやすみできるまち京田辺 », sur kankou-kyotanabe.jp,‎ (consulté le )
  7. (ja) « 弟国宮(おとくにのみや)とは | 長岡京市公式ホームページ », sur www.city.nagaokakyo.lg.jp (consulté le )