Canton du Vigan

canton français

Canton du Vigan
Canton du Vigan
Situation du canton du Vigan dans le département du Gard.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Arrondissement(s) Le Vigan
Bureau centralisateur Le Vigan
Conseillers
départementaux
Martin Delord
Hélène Meunier
2015-2021
Code canton 30 22
Histoire de la division
Création 1801[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 22 475 hab. (2018)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Superficie 1 048,96 km2
Subdivisions
Communes 44

Le canton du Vigan est une division administrative française du département du Gard, dans l'arrondissement du Vigan.

HistoireModifier

Le canton du Vigan a été créé en 1801[1].

Un nouveau découpage territorial du Gard entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans le Gard, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23. Le nombre de communes du canton du Vigan passe de 12 à 46.

Le nouveau canton du Vigan est formé de communes des anciens cantons d'Alzon (6 communes), du Vigan (13 communes), de Saint-Hippolyte-du-Fort (4 communes), de Trèves (6 communes), de Saint-André-de-Valborgne (5 communes), de Lasalle (2 communes), de Valleraugue (3 communes) et de Sumène (7 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement du Vigan. Le bureau centralisateur est situé au Vigan.

ReprésentationModifier

Juges de paixModifier

  • 1824-1830 : François Petyst de Montfort[5]
  • 1830-1848 : ? Combet[6]
  • 1848-1859 : François Dadre[7]
  • 1859-1870 : Edmond de Villars de Bez[8]
  • 1870-1874 : Louis Sailly[9]
  • 1874 : Edmond de Villars de Bez[8]
  • 1874-1875 : Jean Celié
  • 1875-1880 : Paul Surdun[10]
  • 1880-1900 : Louis Gras[11]
Liste des juges de paix successifs
Période Identité Fonction précédente Observation
1900 1904 Clément Auzière Juge de paix du canton de La Grand-Combe -

Conseillers d'arrondissementModifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848[16] Henri[17] Gendre   Notaire, maire du Vigan[18]
1848 1852 Joseph-Étienne-Simoneau Bestieu[19]   Docteur en médecine à Bréau
1852[20] 1867 Marie-Joseph-Ferdinand Viguier[21]   Médecin au Vigan
1867 1871 Hippolyte Brouilhet[22]   Marchand de laines au Vigan
1871 1877 Benjamin Annat (1833-1887)[23]   Négociant au Vigan
1877 1880 Ulysse Angleviel[23]   Avoué, adjoint au maire du Vigan
1880 1881
(démission)
René Salvador[23]   Négociant, nommé Sous-Préfet à Neufchâteau (Vosges) en 1881
1881 1889 Benjamin Cambacédès   Médecin[23]
1889 1891 Léon Guibal[23]   Avoué au Vigan
1891[23] 1900 Léon Puech Radical-socialiste Médecin au Vigan[24]
1900 1904 César Laget[25]   Commandant, chef de bataillon d'infanterie territoriale, Le Vigan (Gard)[23]
1904[26] 1919 Armand Clarou Radical-socialiste[23] Médecin au Vigan, député (1924-1927)
1919 1928 Louis[27] Ripert SFIO
puis PCF[28]
Employé de chemin de fer
1928[29] 1940 Justin Bourrié Conservateur Négociant à Rogues[23]
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers générauxModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 David Anthouard   Avocat, Président du Tribunal civil du Vigan, maire du Vigan
1848 1856
(décès)
Philippe
Dortet de Tessan
  Négociant, filateur, maire du Vigan (1849-1852)
1856 1861 David Anthouard   Avocat, Président du Tribunal civil du Vigan, maire du Vigan
1861 1865 Roger de Ginestous[30]   Lieutenant de cavalerie, propriétaire au Vigan
1865 1877 Baron
François de Chabaud-Latour
Centre droit Général de division du Génie
Député (1871-1876)
Sénateur (1877-1885)
Président du Conseil Général (1874-1877)
Ministre (1874-1875)
1877 1883 Benjamin Annat Droite
légitimiste
Industriel, ancien Maire du Vigan (1871 et 1874-1875)
1883 1895 Hippolyte Baumier-Gay Républicain Industriel, maire du Vigan (1881-1892)
1895 1898
(décès)[31]
Jean-Jacques Bosc[32] Républicain Industriel à Nîmes
Propriétaire au Vigan
1898 1940 André Salles[33] Socialiste
puis Rad.
Greffier en chef honoraire du Tribunal civil du Vigan
Propriétaire, Le Vigan
1945 1949 Jules Bessières ? Maire du Vigan (1944-1949)
1949 1955 Louis de Saporta DVD Maire de Montardier (1943-1971)
1955 1973 André Bastide DVD Maire du Vigan (1952-1969)
1973 2004 Alain Journet PS Géomètre-expert D.P.L.G.
Député (1981-1993)
Sénateur (1998-2008)
Maire du Vigan (1977-1999)
Président du Conseil général (1994-2001)
2004 2011 Roland Canayer PS Chef d'entreprise
Maire de Molières-Cavaillac depuis 1995
Président de la Communauté de communes du Pays viganais (2008-2020)
2011 2015 Éric Doulcier App. EELV Commerçant
Maire du Vigan (2008-2020)

Conseillers départementauxModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Martin Delord   PS Responsable de formation
Maire de Lanuéjols (2001-2020)
Vice-président du Conseil départemental depuis 2015
Délégué aux finances et à l'administration générale
Ancien conseiller général du Canton de Trèves
2015 en cours Hélène Meunier   PS Enseignante
Adjointe au maire de Saint-Hippolyte-du-Fort

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Martin Delord et Hélène Meunier (PS, 27,66 %), Eric Doulcier et Muriel Martinet (DVG, 24,14 %) et Germain Spagnol et Aurélie Wagner (FN, 24,12 %). Le taux de participation est de 60,03 % (11 533 votants sur 19 211 inscrits)[34] contre 53,96 % au niveau départemental[35]et 50,17 % au niveau national[36].

Au second tour, Martin Delord et Hélène Meunier (PS) sont élus avec 43,30 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 62,43 % (4 860 voix pour 11 992 votants et 19 210 inscrits)[37].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Le canton avant 2015.

Le canton regroupait treize communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Le Vigan
(chef-lieu)
30350 30120 17,24 3 925 (2012) 228


Arphy 30015 30120 20,92 178 (2012) 8,5
Arre 30016 30120 7,26 293 (2012) 40
Aulas 30024 30120 2,91 455 (2012) 156
Avèze 30026 30120 4,14 1 081 (2012) 261
Bez-et-Esparon 30038 30120 8,33 352 (2012) 42
Bréau-et-Salagosse 30052 30120 24,69 414 (2012) 17
Mandagout 30154 30120 15,12 393 (2012) 26
Mars 30157 30120 3,80 176 (2012) 46
Molières-Cavaillac 30170 30120 7,71 919 (2012) 119
Montdardier 30176 30120 35,25 202 (2012) 5,7
Pommiers 30199 30120 6,51 61 (2012) 9,4
Rogues 30219 30120 30,22 104 (2012) 3,4

Composition à partir de 2015Modifier

Lors du redécoupage de 2014, le nouveau canton du Vigan comprenait quarante-six communes entières[2].

Liste des 44 communes du canton du Vigan au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Le Vigan
(bureau centralisateur)
30350 CC du Pays viganais 17,24 3 785 (2018) 220   
Alzon 30009 CC du Pays viganais 27,48 172 (2018) 6,3   
Arphy 30015 CC du Pays viganais 20,92 162 (2018) 7,7   
Arre 30016 CC du Pays viganais 7,26 287 (2018) 40   
Arrigas 30017 CC du Pays viganais 20,28 211 (2018) 10   
Aulas 30024 CC du Pays viganais 2,91 466 (2018) 160   
Aumessas 30025 CC du Pays viganais 21,45 228 (2018) 11   
Avèze 30026 CC du Pays viganais 4,14 1 081 (2018) 261   
Bez-et-Esparon 30038 CC du Pays viganais 8,33 330 (2018) 40   
Blandas 30040 CC du Pays viganais 37,46 130 (2018) 3,5   
Bréau-Mars 30052 CC du Pays viganais 28,49 629 (2018) 22   
Campestre-et-Luc 30064 CC du Pays viganais 38,10 111 (2018) 2,9   
Causse-Bégon 30074 CC Causses Aigoual Cévennes 7,67 22 (2018) 2,9   
Conqueyrac 30093 CC du Piémont Cévenol 27,18 97 (2018) 3,6   
Dourbies 30105 CC Causses Aigoual Cévennes 60,88 140 (2018) 2,3   
L'Estréchure 30108 CC Causses Aigoual Cévennes 19,34 159 (2018) 8,2   
La Cadière-et-Cambo 30058 CC du Piémont Cévenol 11,97 210 (2018) 18   
Lanuéjols 30139 CC Causses Aigoual Cévennes 62,43 355 (2018) 5,7   
Lasalle 30140 CC Causses Aigoual Cévennes 10,10 1 122 (2018) 111   
Les Plantiers 30198 CC Causses Aigoual Cévennes 30,83 259 (2018) 8,4   
Mandagout 30154 CC du Pays viganais 15,12 402 (2018) 27   
Molières-Cavaillac 30170 CC du Pays viganais 7,71 931 (2018) 121   
Montdardier 30176 CC du Pays viganais 35,25 199 (2018) 5,6   
Peyrolles 30195 CC Causses Aigoual Cévennes 8,29 33 (2018) 4,0   
Pommiers 30199 CC du Pays viganais 6,51 56 (2018) 8,6   
Pompignan 30200 CC du Piémont Cévenol 41,31 954 (2018) 23   
Revens 30213 CC Causses Aigoual Cévennes 13,85 21 (2018) 1,5   
Rogues 30219 CC du Pays viganais 30,22 107 (2018) 3,5   
Roquedur 30220 CC du Pays viganais 10,85 256 (2018) 24   
Saint-André-de-Majencoules 30229 CC Causses Aigoual Cévennes 21,79 594 (2018) 27   
Saint-André-de-Valborgne 30231 CC Causses Aigoual Cévennes 48,71 367 (2018) 7,5   
Saint-Bresson 30238 CC du Pays viganais 8,40 58 (2018) 6,9   
Saint-Hippolyte-du-Fort 30263 CC du Piémont Cévenol 29,38 3 856 (2018) 131   
Saint-Julien-de-la-Nef 30272 CC des Cévennes gangeoises et suménoises 8,83 142 (2018) 16   
Saint-Laurent-le-Minier 30280 CC du Pays viganais 13,26 350 (2018) 26   
Saint-Martial 30283 CC des Cévennes gangeoises et suménoises 17,16 182 (2018) 11   
Saint-Roman-de-Codières 30296 CC des Cévennes gangeoises et suménoises 18,43 155 (2018) 8,4   
Saint-Sauveur-Camprieu 30297 CC Causses Aigoual Cévennes 31,74 234 (2018) 7,4   
Saumane 30310 CC Causses Aigoual Cévennes 12,14 278 (2018) 23   
Soudorgues 30322 CC Causses Aigoual Cévennes 25,70 271 (2018) 11   
Sumène 30325 CC des Cévennes gangeoises et suménoises 36,59 1 469 (2018) 40   
Trèves 30332 CC Causses Aigoual Cévennes 26,59 121 (2018) 4,6   
Val-d'Aigoual 30339 CC Causses Aigoual Cévennes 94,84 1 420 (2018) 15   
Vissec 30353 CC du Pays viganais 21,83 63 (2018) 2,9   
Canton du Vigan 3022 1 048,96 22 475 (2018) 21  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 8137 6517 6918 2018 4078 6128 7038 5208 553
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[38] puis population municipale à partir de 2006[39])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2018, le canton comptait 22 475 habitants[Note 1], en diminution de 2,23 % par rapport à 2013 (Gard : +1,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
22 98722 475
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[40].)

PatrimoineModifier

 
Le château de Mandagout
 
Le vieux pont du Vigan

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. a et b Notice communale de Vauvert sur le site de l'EHESS
  2. a b et c Décret no 2014-226 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Gard, sur Légifrance (consulté le 11 mai 2014)
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 11 mai 2014)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=86630
  6. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=111815
  7. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=112119
  8. a et b https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=119153
  9. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=118236
  10. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=118589
  11. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=114154
  12. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=60964
  13. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=80160
  14. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=69776
  15. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=63493
  16. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1842/12/16
  17. archives.gard.fr/fileadmin/mediatheque-satellite/archives/documents/02_RECHERCHER/02-et-03_Les-archives-notariales/Filiation.pdf
  18. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1833/11/26
  19. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1848/09/19
  20. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1852/08/07
  21. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_OM/1861/06/30/v0003.simple.highlight=%22vauvert%22.selectedTab=thumbnail
  22. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_OM/1867/08/07
  23. a b c d e f g h et i Archives départementales du Gard, 3 M 592.
  24. « Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière ; 3, 9-12. La France socialiste. Tome 2 / par Hubert-Rouger », sur Gallica, 1912-1921 (consulté le 16 août 2020).
  25. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH093/PG/FRDAFAN83_OL1441016V001.htm
  26. « Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière ; 3, 9-12. La France socialiste. Tome 2 / par Hubert-Rouger », sur Gallica, 1912-1921 (consulté le 16 août 2020).
  27. https://maitron.fr/?article8133
  28. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/frb341726101_pmf/1919/12/15
  29. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB341726101_PMF/1928/10/22/v0005.simple.highlight=%22vauvert%22.selectedTab=thumbnail
  30. http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=Cnoms&VALUE_1=de%20Ginestous&FIELD_2=PRENOMS&VALUE_2=&FIELD_3=DATE-NSS&VALUE_3=&FIELD_4=LIEU-NSS&VALUE_4=&FIELD_5=Nom%20de%20jeune%20fille&VALUE_5=&FIELD_6=SEXE&VALUE_6=%20&FIELD_7=COTE&VALUE_7=&NUMBER=3&GRP=0&REQ=%28%28de%20Ginestous%29%20%3aNOM%2cNOM2%2cNOM-JF%2cNOM-MARI%2cSURNOM%2cNOTES%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=100&DOM=All
  31. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 16 août 2020).
  32. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH023/PG/FRDAFAN83_OL0298077v001.htm
  33. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH205/PG/FRDAFAN84_O19800035v0954643.htm
  34. « Résultats du 1er tour pour le canton du Vigan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  35. « Résultats du 1er tour pour le département du Gard », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  36. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  37. « Résultats du second tour pour le canton du Vigan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  38. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  39. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  40. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussiModifier