Canton du Mans-Sud-Ouest

canton français

Canton du Mans-Sud-Ouest
Canton du Mans-Sud-Ouest
Situation du canton dans l'arrondissement du Mans (hors Le Mans).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement(s) Le Mans
Circonscription(s) 2e
Chef-lieu Le Mans
Code canton 72 36
Histoire de la division
Création 1967
Disparition 2015
Démographie
Population 14 924 hab. (2012)
Densité 704 hab./km2
Géographie
Superficie 21,21 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton du Mans-Sud-Ouest est une ancienne division administrative française située dans le département de la Sarthe et la région Pays de la Loire.

GéographieModifier

Ce canton étaitorganisé autour du Mans dans l'arrondissement du Mans. Son altitude variait de 38 m (Arnage) à 134 m (Le Mans) pour une altitude moyenne de 50 m.

HistoireModifier

Canton créé en 1967 (décret du 8 août 1967).

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1967 1979 Pierre Combe PCF Ingénieur agronome, premier adjoint au maire du Mans (1977-1983)
1979 1982 Yvon Luby
(1931-2017)
PCF Instituteur puis professeur d’enseignement général de collège, maire d'Allonnes (1977-2008), élu en 1982 dans le canton d'Allonnes
1982 1994 Daniel Boulay PCF Agent d'assurances, député (1978-1981)
1994 2015 André Langevin PS Employé d'assurances, maire d'Arnage (2001-2014)


Le canton participe à l'élection du député de la deuxième circonscription de la Sarthe.

CompositionModifier

Le canton du Mans-Sud-Ouest comptait 14 924 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait deux communes, dont une partie du Mans :

La partie du Mans comprise dans ce canton était officiellement déterminée « au sud-est, par l'axe de la route nationale 23, l'axe de l'avenue Félix-Geneslay jusqu'à la place Adrien-Tironneau, l'axe de l'avenue Jean-Jaurès jusqu'à l'Huisne ; au nord par l'Huisne jusqu'à la Sarthe ; au nord-ouest par la Sarthe. »[1].

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, la commune d'Arnage est rattachée au canton du Mans-6 et la fraction du Mans de ce canton est pour sa plus grande partie (à l'ouest de la voie de chemin de fer du Mans à Tours) attribuée au canton du Mans-7. La partie située à l'est est répartie entre le canton du Mans-5 (au nord du boulevard Pierre-Brossolette) et celui du Mans-6 (au sud de cette voie).

Anciennes communesModifier

L'ancienne commune de Pont-Lieue, absorbée en 1855 par Le Mans, était partiellement comprise dans le canton du Mans-Sud-Ouest. Celui-ci n'incluait aucune autre commune supprimée depuis la création des communes sous la Révolution. Créée en 1853, la commune d'Arnage inclut une ancienne partie de chacun des territoires de Pont-Lieue, de Moncé-en-Belin (canton d'Écommoy) et de Spay (canton de La Suze-sur-Sarthe)[2],[3].

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
---15 71815 42015 12114 48414 924
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier