Canton du Chambon-Feugerolles

canton français

Canton du Chambon-Feugerolles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement(s) Saint-Étienne
Chef-lieu Le Chambon-Feugerolles
Conseiller général Jean-François Barnier
2008-2014
Code canton 42 04
Démographie
Population 20 827 hab. (2010)
Densité 851 hab./km2
Géographie
Superficie 24,46 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton du Chambon-Feugerolles est une ancienne division administrative française située dans le département de la Loire et la région Rhône-Alpes.

GéographieModifier

Ce canton était organisé autour du Chambon-Feugerolles dans l'arrondissement de Saint-Étienne. Son altitude variait de 464 m (Le Chambon-Feugerolles) à 849 m (Le Chambon-Feugerolles) pour une altitude moyenne de 515 m.

HistoireModifier

Administration : conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Jean-Baptiste Heurtier   Notaire puis avocat à Saint-Étienne
Maire du Chambon-Feugerolles
1848 1855 Jean-Baptiste Morillot[1]   Directeur des mines de Firminy
Propriétaire du château de Bussemont
à Saint-Lumier-la-Populeuse (Marne)
1855 1871 Comte Hippolyte de Souzy
de Charpin-Feugerolles

(1816-1894)
Majorité
dynastique
Propriétaire
Maire de Chazeaux
Député (1857-1863 et 1869-1870)
1871 1873
(décès)[2]
Pierre Frédéric Dorian
(1814-1873)
Républicain Maître de forges
Directeur de la manufacture Jacob Holtzer & Compagnie
Maire d'Unieux (1860-1865)
Député (1863)
Ministre des Travaux Publics (1870-71)
1873[3] 1878
(décès)[4]
François-Félix Verdié Républicain Manufacturier
Ancien maire de Firminy (1862-1871)
1878[5] 1883 Charles Dorian Républicain Propriétaire à Fraisses
1883 1895 Marcellin Souhet Rad. Négociant en grains et en farines
Député (1889-1898), maire de Firminy
1895 1898
(décès)[6]
Gérin Jacquemard Républicain Maire de La Ricamarie (1876-1898)
1898[7] 1902 (élu dans
le nouveau
Canton de Firminy)
Marcellin Souhet Rad. Négociant en grains et en farines
Député (1889-1898), maire de Firminy
1902[8] 1907 Adrien Pinatel Républicain
Progressiste
Maire de Roche-la-Molière
1907 1912
(décès)[9]
François Patouillard Socialiste Ouvrier forgeur de limes au Chambon-Feugerolles
1912 1919 Barthélemy Brunon SFIO Fabricant de limes puis coiffeur
Maire du Chambon-Feugerolles
1919 1931 Frédéric Terrasson USC puis
SFIO
Ouvrier mineur
Adjoint au maire de Roche-la-Molière
1931 1940 Pétrus Faure PUP Mouleur sur métaux
Député (1932-1940)
Maire du Chambon-Feugerolles (1925-1940)
1943 1945 Victor Teyssot   Conseiller municipal de La Ricamarie
Nommé conseiller départemental en 1943[10]
1945 1951 Antoine Thévenon PCF Métallurgiste
Maire du Chambon-Feugerolles (1944-1947)
1951 1970 Pétrus Faure DVG Maire du Chambon-Feugerolles (1947-1971)
1970 1994 Fernand Montagnon PCF Maire de La Ricamarie (1965-1990)
1994 2001 Marc Faure PCF Maire de La Ricamarie (1990-1995) et depuis 2001
2001 2007
(démission)[11]
Georges Berne RPR puis UMP Maire de La Ricamarie (1995-2001)
vice-président du conseil général
2007[12] 2015 Jean-François Barnier[13] UDF puis DVD Maire du Chambon-Feugerolles depuis 1988
Elu en 2015 dans le Canton de Saint-Étienne-2

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
septembre 1937 1941 Louis Lheureux[14] SFIO Délégué mineur à Roche-la-Molière, secrétaire du syndicat des mineurs CGTU puis CGT
Révoqué par le Gouvernement de Vichy[15]
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

CompositionModifier

Le canton du Chambon-Feugerolles groupait deux communes et comptait 22 528 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Le Chambon-Feugerolles 14 090 42500 42044
La Ricamarie 8 438 42150 42183

DémographieModifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
31 49633 52630 51727 79326 31622 528-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier