Canton de la Haute-Bigorre

canton français

Canton de la Haute-Bigorre
Canton de la Haute-Bigorre
Situation du canton de la Haute-Bigorre dans le département de Hautes-Pyrénées.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement(s) Bagnères-de-Bigorre
Bureau centralisateur Bagnères-de-Bigorre
Conseillers
départementaux
Jacques Brune
Nicole Darrieutort
2015-2021
Code canton 65 04
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 14 964 hab. (2017)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Superficie 330,72 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de la Haute-Bigorre est un canton français du département des Hautes-Pyrénées.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial des Hautes-Pyrénées entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Hautes-Pyrénées, le nombre de cantons passe ainsi de 34 à 17.

Le canton de la Haute-Bigorre est formé de communes des anciens cantons de Bagnères-de-Bigorre (9 communes), de Campan (4 communes) et de Laloubère (1 commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 13 communes incluses dans l'arrondissement de Bagnères-de-Bigorre et une dans celui de Tarbes. Le bureau centralisateur est situé à Bagnères-de-Bigorre.

CompositionModifier

Le canton de la Haute-Bigorre comprend les quatorze communes suivantes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Bagnères-de-Bigorre
(bureau centralisateur)
65059 CC de la Haute-Bigorre 7 253 (2017)
Antist 65016 CC de la Haute-Bigorre 181 (2017)
Asté 65042 CC de la Haute-Bigorre 559 (2017)
Astugue 65043 CC de la Haute-Bigorre 258 (2017)


Beaudéan 65078 CC de la Haute-Bigorre 395 (2017)
Campan 65123 CC de la Haute-Bigorre 1 332 (2017)
Gerde 65198 CC de la Haute-Bigorre 1 136 (2017)
Hiis 65221 CC de la Haute-Bigorre 251 (2017)
Labassère 65238 CC de la Haute-Bigorre 235 (2017)
Montgaillard 65320 CC de la Haute-Bigorre 850 (2017)
Neuilh 65328 CC de la Haute-Bigorre 98 (2017)
Ordizan 65335 CC de la Haute-Bigorre 544 (2017)
Pouzac 65370 CC de la Haute-Bigorre 1 112 (2017)
Trébons 65451 CC de la Haute-Bigorre 760 (2017)

DémographieModifier

En 2014, la population municipale du canton était de 15 242 habitants[4].

ReprésentationModifier

Jacques Brune est membre de LREM[5].
Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jacques Brune   PRG Retraité de l'enseignement
Maire de Beaudéan depuis 1989
Président de la Communauté de communes Haute-Bigorre depuis 2013
8e vice-président du Conseil Départemental chargé de l’aménagement numérique du territoire
2015 en cours Nicole Darrieutort   PRG Médecin généraliste
Adjointe au maire de Bagnères-de-Bigorre
Ancienne conseillère générale du canton de Bagnères-de-Bigorre (2013-2015)
9e vice-présidente du Conseil Départemental chargée de l’action culturelle, sportive et associative

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jacques Brune et Nicole Darrieutort (PRG, 40,07 %) et Isabelle Vaquie et Philippe Viau (PS, 21,44 %). Le taux de participation est de 50,49 % (6 353 votants sur 12 582 inscrits)[6] contre 54,65 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8]. Au second tour, Jacques Brune et Nicole Darrieutort (PRG) sont élus avec 63,65 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,8 % (3 383 voix pour 6 266 votants et 12 582 inscrits)[9].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier