Ouvrir le menu principal

Canton de Toulouse-10
Canton de Toulouse-10
Situation du canton de Toulouse-10 dans le département de Haute-Garonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Toulouse
Bureau centralisateur Toulouse
Conseillers
départementaux
Jean-Baptiste de Scorraille
Sophie Lamant
2015-2021
Code canton 31 24
Histoire de la division
Création 16 août 1973[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 58 272 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 9 + fraction Toulouse

Le canton de Toulouse-10 est un canton français de l’arrondissement de Toulouse, situé dans le département de la Haute-Garonne et la région Occitanie.

Sommaire

HistoireModifier

Le canton de Toulouse-10 a été créé par décret du 16 août 1973 lors du remplacement des cantons de Toulouse-Centre, Toulouse-Nord, Toulouse-Ouest et Toulouse-Sud[1].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014 de la Haute-Garonne, défini par le décret du 13 février 2014[2], le canton est remanié.

CompositionModifier

Composition de 1973 à 2015Modifier

Lors de sa création en 1973, le canton de Toulouse-X se composait de la portion de territoire de la ville de Toulouse déterminée par l'axe des voies ci-après : pont Garigliano, boulevard des Récollets, boulevard de Lacourtie, avenue Crampel, la voie de chemin de fer, avenue du Lauragais, avenue des Avions, rue Bonnat, rue de Nîmes, chemin du Canal (inclus), canal du Midi, la limite Nord-Ouest de la commune de Ramonville-Saint-Agne, les limites des communes de Pechbusque et Vieille-Toulouse, la Garonne et son bras inférieur[1].

Quartiers de Toulouse inclus dans le canton :

Composition à partir de 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Toulouse
(bureau centralisateur)
31555 Toulouse Métropole Fraction : 23 423 (2015)
Commune : 475 438 (2016)
Balma 31044 Toulouse Métropole 16 394 (2016)
Beaupuy 31053 Toulouse Métropole 1 337 (2016)
Drémil-Lafage 31163 Toulouse Métropole 2 654 (2016)
Flourens 31184 Toulouse Métropole 1 916 (2016)
Mondouzil 31352 Toulouse Métropole 237 (2016)
Mons 31355 Toulouse Métropole 1 762 (2016)
Montrabé 31389 Toulouse Métropole 4 122 (2016)
Pin-Balma 31418 Toulouse Métropole 896 (2016)
Quint-Fonsegrives 31445 Toulouse Métropole 5 606 (2016)

Le nouveau canton de Toulouse-10 comprend[2] :

  1. neuf communes entières,
  2. la partie de la commune de Toulouse située à l'intérieur d'un périmètre défini par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Balma, avenue Jean-Chaubet, avenue Camille-Pujol, avenue Raymond-Naves, rue Travot, rue Marancin, rue Lucien-Cassagne, rue Henri-Lanfant, avenue Jean-Rieux, port Saint-Sauveur, boulevard Griffoul-Dorval, ligne de chemin de fer de Toulouse à Bayonne, ligne de chemin de fer de Bordeaux à Sète, rue Louis-Vitet à partir de l'intersection avec la rue Marc-Seguin, rue Joseph-Thillet, rue Pierre-Brossolette, rue Noulet, rue Jules-Clarétie, rue du Docteur-Etienne-Gay, rue Perrey, rue Christiane, impasse Christiane, impasse Blancou, rue Jules-Léotard, rue Jean-Martin-Charcot, avenue Jean-Rieux, rue Edouard-Lartet, avenue Lucien-Baroux, allée de Limayrac, chemin de Limayrac, avenue Jean-Gonord, avenue de Castres, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Balma.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1976 Jacques Pous PS Interne des hôpitaux
1976 2001 Pierre Garrigues PS Surveillant de travaux
2001 2015 Patrick Pignard PS Cadre de développement économique et territorial
Elu en 2015 dans le Canton de Toulouse-5

Canton faisant partie de la troisième circonscription de la Haute-Garonne

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Baptiste de Scorraille[3]   LR Maire des quartiers Côte-Pavée, Hers et Limayrac
2015 en cours Sophie Lamant   UDI Prothésiste dentaire, 1ère adjointe au maire de Balma

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jean-Baptiste De Scorraille et Sophie Lamant (Union de la Droite, 37,66 %) et Alain Fillola et Cécile Ramos (Union de la Gauche, 34,89 %). Le taux de participation est de 55,9 % (22 292 votants sur 39 881 inscrits)[4] contre 52,11 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Jean-Baptiste De Scorraille et Sophie Lamant (Union de la Droite) sont élus avec 53,19 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,39 % (11 044 voix pour 22 097 votants et 39 894 inscrits)[7].

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--35 17637 29838 79741 60643 106
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier