Ouvrir le menu principal

Canton de Thiers
Canton de Thiers
Situation du canton de Thiers dans le département de Puy-de-Dôme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Thiers
Bureau centralisateur Thiers
Conseillers
départementaux
Olivier Chambon
Annie Chevaldonne
2015-2021
Code canton 63 30
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 15 brumaire an X[2],[3]

(4 novembre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 22 658 hab. (2016)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Superficie 306,61 km2
Subdivisions
Communes 13

Le canton de Thiers est une division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne-Rhône-Alpes dont le siège est situé a Thiers.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 3 à 13.

Sommaire

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Thiers dans l'arrondissement de Thiers. Son altitude varie de 273 m (Dorat) à 829 m (Escoutoux) pour une altitude moyenne de 387 m, dans ses limites territoriales de 2011.

HistoireModifier

Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 n'ont pas affecté le canton de Thiers.

Le redécoupage des cantons du Puy-de-Dôme, appliqué le 25 février 2014 par décret, modifie le périmètre de ce canton. Les huit communes du canton de Saint-Rémy-sur-Durolle (Arconsat, Celles-sur-Durolle, Chabreloche, La Monnerie-le-Montel, Palladuc, Saint-Rémy-sur-Durolle, Saint-Victor-Montvianeix et Viscomtat) et deux communes du canton de Courpière (Sainte-Agathe et Vollore-Montagne) intègrent le canton de Thiers[5].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836
(décès)
Christophe de Chabrol de Crouzol   Pair de France
Ancien ministre des Finances, ancien député (1820-1823)
Propriétaire du château de Chabanne à Paslières
1836 1845 Marc François Tourraud-Bonnefoy Centre droit Avocat, magistrat (juge d'instruction à Thiers)
Député (1834-1837)
1845 1848 Jean-Baptiste Darrot-Andrieu Conservateur Notaire, maire de Thiers
Député (1847-1848)
1848 1852 Guillaume Giraud   Banquier, avoué, maire de Thiers
1852 1853 Laurent Chassaigne-Dufour   Propriétaire à Thiers
1853 1859
(décès)
Jean-Jacques Berger Républicain Officier ministériel
Ancien Maire du 2e arrondissement de Paris
Député (1837-1849), Sénateur (1853-1859)
1859 1871 Gilbert Guillemot   Conseiller d'Etat
Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations
1871 1876
(démission)[6]
M. Chomette Républicain Expert-géomètre
1876[7] 1880 Jean-François Passenaud
(1816-1887)[8]
Républicain Ancien avoué et avocat à Thiers
1880 1904 Étienne Guillemin-Bétant Rad. Maire de Thiers (1878-1883, 1883-1900)
1904 1910 Jean-Jacques
Cotillon-Martin
Républicain Distillateur
Maire de Thiers (1904-1908)
1910 1919 Étienne Guillemin-Bétant Rad. Maire de Thiers (1909-1919)
1919 1922 M. Berger Républicain Médecin à Thiers
1922 1940 Jean-Jacques
Cotillon-Martin
PRS Distillateur
Maire de Thiers (1904-1908 et 1925-1935)
1943 1945 Annet-Lucien Brasset ? Militaire retraité
Maire de Thiers (1940-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
1945 1952
(décès)
Antonin Chastel SFIO Émouleur et distillateur
Maire de Thiers (1935-1940, 1944-1952)
1952 1973 Fernand Sauzedde SFIO puis PS Artisan graveur
Député (1962-1978)
Maire de Thiers (1952-1971)
1973 1979 René Barnérias UDF Agent d'assurances
Député (1978-1981)
Maire de Thiers (1971-1977)
1979 1992 Maurice Adevah-Pœuf PS Dirigeant de société
Député (1981-1993 et 1997-2002)
Maire de Thiers (1977-2001)
1992 1998 Jean-Marc Chartoire UDF Médecin
Député (1993-1997)
Conseiller municipal de Thiers
1998 2015 Annie Chevaldonné PS puis PG Conseillère municipale de Thiers

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Olivier Chambon   PS Attaché territorial
Maire de Celles-sur-Durolle
Ancien conseiller général du Canton de Saint-Rémy-sur-Durolle (2011-2015)
7ème Vice-Président : Routes et mobilité : Routes, Transports (y compris transports scolaires)
2015 en cours Annie Chevaldonné   DVG Retraitée
Conseillère municipale de Thiers

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage: Olivier Chambon et Annie Chevaldonné (Union de la Gauche, 41,25 %) et Erik Faurot et Brigitte Pitault (FN, 27,53 %). Le taux de participation est de 50,94 % (8 467 votants sur 16 622 inscrits)[10] contre 52,8 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12]. Au second tour, Olivier Chambon et Annie Chevaldonne (Union de la Gauche) sont élus avec 66,51 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,74 % (5 077 voix pour 8 600 votants et 16 621 inscrits)[13].

Annie Chevaldonné est membre du groupe "Divers gauche 63" au Conseil départemental.

CompositionModifier

Le canton de Thiers groupe 3 communes et compte 13 253 habitants (population légale de 2011).

Communes du canton en 2011Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Thiers
(chef-lieu)
63430 CC Thiers Dore et Montagne 44,49 11 588 (2014) 260


Dorat 63138 CC Thiers Dore et Montagne 17,26 713 (2014) 41
Escoutoux 63151 CC Thiers Dore et Montagne 27,40 1 365 (2014) 50

Composition depuis 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Thiers
(bureau centralisateur)
63430 CC Thiers Dore et Montagne 44,49 11 588 (2014) 260
Arconsat 63008 CC Thiers Dore et Montagne 22,63 614 (2014) 27
Celles-sur-Durolle 63066 CC Thiers Dore et Montagne 38,90 1 755 (2014) 45
Chabreloche 63072 CC Thiers Dore et Montagne 9,61 1 235 (2014) 129
Dorat 63138 CC Thiers Dore et Montagne 17,26 713 (2014) 41
Escoutoux 63151 CC Thiers Dore et Montagne 27,40 1 365 (2014) 50
La Monnerie-le-Montel 63231 CC Thiers Dore et Montagne 4,65 1 786 (2014) 384
Palladuc 63267 CC Thiers Dore et Montagne 13,35 555 (2014) 42
Sainte-Agathe 63310 CC Thiers Dore et Montagne 18,31 209 (2014) 11
Saint-Rémy-sur-Durolle 63393 CC Thiers Dore et Montagne 18,17 1 766 (2014) 97
Saint-Victor-Montvianeix 63402 CC Thiers Dore et Montagne 45,18 242 (2014) 5,4
Viscomtat 63463 CC Thiers Dore et Montagne 25,44 544 (2014) 21
Vollore-Montagne 63468 CC Thiers Dore et Montagne 21,22 305 (2014) 14

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
17 51417 66517 63817 27216 42815 04414 09013 25413 253
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 22 677 habitants[16].L'évolution de la population du canton de Thiers augmente. Il en est égal pour la ville de Thiers, et son arrondissement. En 2014, la population légale du Canton de Thiers est de 22 677 habitants, d'après l'Insee.

Liste des villes du canton (population au 1er janvier 2014)

commune nombre d'habitants
Thiers 11588  
Arconsat 614  
Celles-sur-Durolle 1755  
Chabreloche 1235  
La Monnerie-le-Montel 1786  
Palladuc 555  
Saint-Rémy-sur-Durolle 1766  
Saint-Victor-Montvianeix 242  
Viscomtat 544  
Sainte-Agathe 209  
Vollore-Montagne 305  
Dorat 713  
Escoutoux 1365  
Total 22 677  

Notes et référencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 254
  2. Notice communale de Thiers sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 812.
  4. Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme.
  5. Article 31 du décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme, sur Légifrance (consulté le 25 février 2014).
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6212375b/f1.image.r=canton?rk=1051507;2
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6212400z/f3.image.r=canton?rk=1738206;0
  8. http://www.desracines.fr/jean-francois-passenaud-un-homme-de-parole
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96172702/f6.item.r=canton.zoom
  10. « Résultats du premier tour pour le canton de Thiers », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du premier tour pour le département du Puy-de-Dôme », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. « Résultats du second tour pour le canton de Thiers », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  16. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • André-Georges Manry (dir.), Histoire des communes du Puy-de-Dôme : Arrondissement d'Ambert, Arrondissement de Thiers, Horvath, , « Le canton de Thiers », p. 227 et suiv.
  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier