Ouvrir le menu principal

Canton de Saintes-Est

canton français

Canton de Saintes-Est
Canton de Saintes-Est
Situation du canton de Saintes-Est dans le département de Charente-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Arrondissement(s) Arrondissement de Saintes
Chef-lieu Saintes
Code canton 17 51
Histoire de la division
Création 1985
Disparition 2015
Démographie
Population 14 476 hab. (2012)
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Saintes-Est est une ancienne division administrative française située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes.

GéographieModifier

Ce canton, situé à l'est de l'arrondissement de Saintes, était composé de six communes toutes localisées à l'est de la ville de Saintes. Il comprenait également la partie orientale de la commune de Saintes, sise sur les deux rives du fleuve Charente.

Les données généralesModifier

Le canton de Saintes-Est comprenait six communes péri-urbaines dont deux seulement jouxtaient directement le finage communal de Saintes qui, de part et d'autre du fleuve Charente :

Dans la partie septentrionale de ce canton, seule la commune de La Chapelle-des-Pots n'a pas de bordure administrative avec Saintes. Il en est de même des communes de Colombiers, Courcoury et La Jard qui sont toutes les trois situées sur - et au-delà - de la rive gauche du fleuve Charente.

Le canton de Saintes-Est comprend également la partie est de la ville de Saintes dont la population représente juste un peu moins de la moitié de celle du canton.

Chaniers est, après Saintes, la commune la plus peuplée des trois cantons de Saintes et elle fait partie des communes les plus densément peuplées des trois cantons saintais.

La superficie cumulée des six communes péri-urbaines du canton de Saintes-Est est de 78,04 km2[1].

Pris dans son ensemble, les trois cantons saintais et la ville de Saintes totalisent une surface totale de 290,24 km2 - dont 45,55 km2 pour Saintes.

C'est le seul canton de l'arrondissement de Saintes à être séparé par le fleuve.

Le cadre géographiqueModifier

L'altitude de ce canton varie de 2 m (Chaniers) à 88 m (La Chapelle-des-Pots) pour une altitude moyenne de 18 m.

Bordé de part et d'autre par le fleuve Charente, il est dans sa rive droite situé dans la partie géographique et physique qui correspond au plateau calcaire du jurassique des Borderies bien que ce dernier n'a rien à voir avec le cru de cognac des Borderies, situé plus à l'est, au contact de la ville même de Cognac. Sur la rive gauche du fleuve Charente, il est en terrain crétacé. Son paysage change radicalement de forme, il correspond à celui d'une plaine alluviale où viennent se mêler les eaux de la Seugne qui rejoignent le fleuve en plusieurs endroits, c'est le site du delta des Seugnes, riche réserve écologique souvent inondée lors des crues hivernales.

HistoireModifier

Le canton de Saintes-Est est issu d'un redécoupage de la carte administrative de 1985 et provient des anciens cantons de Saintes-Nord et de Saintes-Sud, créés en 1801 lors du Consulat, à l'issue de la refonte administrative voulue par Napoléon-Bonaparte. Les anciens cantons de Saintes-Nord et de Saintes-Sud sont d'anciens cantons qui étaient demeurés inchangés depuis leur création en 1801 et dont le fleuve Charente servait de délimitation administrative.

Ces cantons de Saintes-Nord et de Saintes-Sud sont issus d'une division de l'ancien canton de Saintes qui avait été formé lors de la création du département de la Charente-Inférieure en 1790. Cet ancêtre des cantons saintais comptait alors les 19 communes réparties dans les trois anciens cantons de Saintes-Est, Saintes-Nord et Saintes-Sud, ainsi que la ville de Saintes.

Malgré son poids démographique et économique, la commune de Chaniers n'a jamais été choisie pour exercer la fonction de chef-lieu de canton.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1985 2008 Xavier de Roux UDF-RAD Député (1993-1997 et 2002-2007)
Maire de Chaniers (1983-2014)
2008 2015 Jean-Yves Quéré PS  


CompositionModifier

Le canton de Saintes-Est se composait d’une fraction de la commune de Saintes et de six autres communes[2]. Il comptait 14 476 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saintes
(chef-lieu)
17415 CA de Saintes Fraction : 7 030(2012)
Commune : 25 149 (2014)
Chaniers 17086 CA de Saintes 3 543 (2014)
La Chapelle-des-Pots 17089 CA de Saintes 985 (2014)
Colombiers 17115 CA de Saintes 320 (2014)
Courcoury 17128 CA de Saintes 694 (2014)
Les Gonds 17179 CA de Saintes 1 641 (2014)
La Jard 17191 CA de Saintes 392 (2014)

DémographieModifier

* L'évolution démographique du canton de Saintes-Est :

L'évolution démographique du canton de Saintes-Est depuis 1982[3] a été plutôt irrégulière. Si une légère baisse de population entre 1982 et 1990 y est enregistrée, l'essor démographique a repris de manière continue depuis 1990 et s'est même fortement accéléré entre 1999 et 2006, étant même supérieur à la croissance départementale (+ 8.2 % contre + 7,5 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1990 1999 2006 2011 2012
12 70112 96214 01914 41614 476
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique
 


Hors fraction communale de Saintes-Est[6], la densité de population des six communes péri-urbaines de ce canton a presque doublé puisqu'elle est passée de 55 hab/km2 en 1946 à 91 hab/km2 en 2006. Dans l'arrondissement de Saintes, il occupe le second rang pour sa densité de population après le canton de Saintes-Nord.

Dans le canton de Saintes-Est, deux communes, Chaniers et Les Gonds, ont une densité de population supérieure à 100 hab/km2 en 2006, respectivement 124 hab/km2 127 hab/km2.

Les trois cantons saintais et la ville de Saintes totalisent ensemble une surface totale de 290,24 km2 - dont 45,55 km2 pour Saintes -, ce qui donne une densité de population de 163 hab/km2 en 2006, presque deux fois supérieure à celle du département de la Charente-Maritime qui est de 87 hab/km2 à cette même date, mais aussi deux fois supérieure à celle de l'arrondissement de Saintes.

  • Tableau de l'évolution démographique de l'ensemble des trois cantons de Saintes :

Le tableau ci-dessous concerne l'évolution de la population de 1962 à 2006 des 20 communes qui composent les trois cantons de Saintes - y compris la ville de Saintes.

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
36 35937 61639 39540 98743 10743 85747 338
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et référencesModifier

  1. Les services de l'INSEE ne communiquent pas la superficie des trois fractions de la commune de Saintes (Est, Nord et Ouest), il est donc impossible d'établir la superficie totale du canton de Saintes-Est comme des deux autres cantons (Saintes-Nord et Saintes-Ouest). Heureusement, le chiffre de population de chacune de ces fractions de la commune de Saintes est communiqué par les services de l'INSEE
  2. Liste des communes du canton de Saintes-Est sur le site de l'Insee, consulté le 20 janvier 2015.
  3. Les chiffres de population antérieurs au recommencement de 1982 ne sont pas communiqués par les services de l'INSEE, il est donc impossible d'y établir un commentaire sur un plus long terme. L'analyse démographique peut par contre être fournie pour l'ensemble des cantons de Saintes
  4. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  5. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  6. dont, de toute manière, la densité de population n'est pas communiquée par l'INSEE concernant cette partie de la ville de Saintes

Voir aussiModifier

Liens externesModifier