Canton de Saint-Pol-de-Léon

canton français

Canton de Saint-Pol-de-Léon
Canton de Saint-Pol-de-Léon
Situation du canton de Saint-Pol-de-Léon dans le département du Finistère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement(s) Morlaix
Bureau centralisateur Saint-Pol-de-Léon
Conseillers
départementaux
Aline Chevaucher
Maël de Calan
2021-2028
Code canton 29 26
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 7 brumaire an X[3],[4]
(29 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 31 610 hab. (2018)
Densité 128 hab./km2
Géographie
Superficie 246,07 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Saint-Pol-de-Léon est une circonscription électorale française située dans le département du Finistère et la région Bretagne.

HistoireModifier

Le canton de Saint-Pol-de-Léon a été créé en 1790[1].

Un nouveau découpage territorial du Finistère entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans le Finistère, le nombre de cantons passe ainsi de 54 à 27. Le nombre de communes du canton de Saint-Pol-de-Léon passe de 8 à 14.

Le nouveau canton de Saint-Pol-de-Léon est formé de communes des anciens cantons de Plouzévédé (2 communes), de Saint-Pol-de-Léon (8 communes) et de Plouescat (4 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Morlaix. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Pol-de-Léon.

ReprésentationModifier

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1907 1919 Henri Séïté Libéral Expéditeur de légumes, conseiller municipal de Roscoff
1919 1931 Yves Le Morvan[7] Radical Négociant en vins, maire de Santec, Président du Conseil d'arrondissement (1919-1931)
1931 1932 Célestin Seïté PDP-URD Agriculteur, adjoint au maire de Roscoff
1932 1940 Yves Le Morvan URD Négociant en vins, maire de Santec, Président du Conseil d'arrondissement
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Yves Jean Deschamps fils
(1799-1885)
  Négociant, juge de paix, maire de Roscoff
1839 1867 Baron Alfred Michel
de Kerhorre
  Maire de Saint-Pol-de-Léon
1867 1871 Casimir Huon de Kermadec Droite Maire de Saint-Pol-de-Léon
1871 1874 Hippolyte
Drouillard de Lamarre
Monarchiste Propriétaire, maire de Saint-Pol-de-Léon puis de Roscoff
1874 1886 Casimir Huon de Kermadec Droite Maire de Saint-Pol-de-Léon
1886 1931
(décès)
Comte Alain Casimir
(1852-1931)
Libéral Propriétaire
Maire de Saint-Pol-de-Léon
1932[8] 1934 Célestin Seïté PDP-URD Agriculteur, adjoint au maire de Roscoff
1934 1940 Alain Marie Edmond
Budes de Guébriant
(1905-1944,
petit-fils d'Alain Budes de Guébriant)
Union
nationale
Propriétaire
Maire de Saint-Pol-de-Léon
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
Fusillé par les Allemands le 4 août 1944
1945 1949 Henri Le Sann MRP Agriculteur
Maire de Saint-Pol-de-Léon (1944-1965)
1949 1985 François Prigent MRP puis
CD puis UDF-CDS
Commerçant
Sénateur (1978-1980)
Maire de Plouénan puis de Santec
1985 2004 Adrien Kervella RPR Chef d'entreprise
Conseiller régional
Maire de Saint-Pol-de-Léon (1977-2008)
2004 2015 Jacques Édern DVG Agriculteur
Maire de Sibiril

Conseillers départementaux à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Aline Chevaucher   LR Enseignante retraitée
Maire de Plouénan depuis 2007
2015 2021 Maël de Calan   DVD Directeur de développement dans une start-up
Conseiller municipal de Roscoff (2014-2020)
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Aline Chevaucher   LR Conseillère sortante
2021 en cours Maël de Calan   DVD Conseiller sortant
Président du conseil départemental
Membre de Libres !

Résultats détaillésModifier

Élections de mars 2015Modifier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Aline Chevaucher et Maël de Calan (Union de la Droite, 47,08 %) et Jacques Edern et Sylvaine Vulpiani (PS, 36,96 %). Le taux de participation est de 50,49 % (12 892 votants sur 25 532 inscrits)[11] contre 51,11 % au niveau départemental[12]et 50,17 % au niveau national[13].

Au second tour, Aline Chevaucher et Maël de Calan (Union de la Droite) sont élus avec 59,38 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,71 % (6 959 voix pour 12 434 votants et 25 529 inscrits)[14].

Maël de Calan a quitté LR en [15].

Élections de juin 2021Modifier

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[16]. Dans le canton de Saint-Pol-de-Léon, ce taux de participation est de 34,92 % (9 015 votants sur 25 815 inscrits)[17] contre 35,55 % au niveau départemental[18]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Aline Chevaucher et Maël de Calan (Union au centre et à droite, 56,13 %) et Anne-Cécile Esnault et Christophe Le Gall (Union à gauche, 19,05 %)[17].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[19], 36,76 % dans le département[18] et 35,16 % dans le canton de Saint-Pol-de-Léon[17]. Aline Chevaucher et Maël de Calan (Union au centre et à droite) sont élus avec 66,06 % des suffrages exprimés (5 731 voix pour 9 077 votants et 25 819 inscrits)[17],[20],[21].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton de Saint-Pol-de-Léon dans le département du Finistère avant 2015.

Le canton de Saint-Pol-de-Léon regroupait huit communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Pol-de-Léon
(chef-lieu)
29259 29250 23,43 6 711 (2012) 286


Île-de-Batz 29082 29253 3,05 506 (2012) 166
Mespaul 29148 29420 11,48 912 (2012) 79
Plouénan 29184 29420 30,64 2 484 (2012) 81
Plougoulm 29192 29250 18,37 1 782 (2012) 97
Roscoff 29239 29680 6,19 3 515 (2012) 568
Santec 29273 29250 8,06 2 328 (2012) 289
Sibiril 29276 29250 11,47 1 232 (2012) 107

Composition à partir de 2015Modifier

Le canton de Saint-Pol-de-Léon comprend désormais quatorze communes entières[2].

Liste des 14 communes du canton de Saint-Pol-de-Léon au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Saint-Pol-de-Léon
(bureau centralisateur)
29259 CC Haut-Léon Communauté 23,43 6 603 (2018) 282   
Cléder 29030 CC Haut-Léon Communauté 37,44 3 731 (2018) 100   
Île-de-Batz 29082 CC Haut-Léon Communauté 3,05 455 (2018) 149   
Lanhouarneau 29111 CC Haut-Léon Communauté 17,69 1 309 (2018) 74   
Mespaul 29148 CC Haut-Léon Communauté 11,48 955 (2018) 83   
Plouénan 29184 CC Haut-Léon Communauté 30,64 2 520 (2018) 82   
Plouescat 29185 CC Haut-Léon Communauté 14,79 3 471 (2018) 235   
Plougoulm 29192 CC Haut-Léon Communauté 18,37 1 761 (2018) 96   
Plounévez-Lochrist 29206 CC Haut-Léon Communauté 39,54 2 280 (2018) 58   
Roscoff 29239 CC Haut-Léon Communauté 6,19 3 447 (2018) 557   
Santec 29273 CC Haut-Léon Communauté 8,06 2 401 (2018) 298   
Sibiril 29276 CC Haut-Léon Communauté 11,47 1 200 (2018) 105   
Tréflaouénan 29285 CC Haut-Léon Communauté 8,16 515 (2018) 63   
Tréflez 29287 CC Haut-Léon Communauté 15,76 962 (2018) 61   
Canton de Saint-Pol-de-Léon 2926 246,07 31 610 (2018) 128  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
22 08521 30220 70620 25419 97219 26419 86819 59019 470
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[22] puis population municipale à partir de 2006[23])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2018, le canton comptait 31 610 habitants[Note 2], en diminution de 0,73 % par rapport à 2013 (Finistère : +0,86 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
31 84231 610
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[24].)

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Mikael Madeg, Surnoms bretons des pays "Chikolodenn", canton de Saint-Pol-de-Léon, "Etre an daou dreiz", canton de Taulé. – Saint-Thonan : Embann Kêredol, coll. « Surnoms celtiques », 2005. – 202 p., 21 cm. – (ISBN 2-9517223-6-2).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[10].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. a et b Louis Marie Prudhomme (1798), p. 194
  2. a b et c Décret no 2014-151 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Finistère.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Saint-Pol-de-Léon », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 797.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le )
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH141/PG/FRDAFAN84_O19800035v0427779.htm
  8. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le ).
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9614075h/f4.item.r=canton.zoom
  10. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  11. « Résultats du 1er tour pour le canton de Saint-Pol-de-Léon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  12. « Résultats du 1er tour pour le département du Finistère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Pol-de-Léon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  15. https://twitter.com/MaeldeCalan?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor
  16. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  17. a b c et d « Résultats pour le canton de Saint-Pol-de-Léon », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  18. a et b « Résultats pour le département du Finistère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  19. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  20. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Saint-Pol-de-Léon. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  21. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Saint-Pol-de-Léon. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  22. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  24. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussiModifier