Canton de Saint-Astier

canton français

Canton de Saint-Astier
Canton de Saint-Astier
Situation du canton de Saint-Astier dans le département de Dordogne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Périgueux
Bureau centralisateur Saint-Astier
Conseillers
départementaux
Élisabeth Marty
Pascal Protano
2015-2021
Code canton 24 17
Histoire de la division
Création 1790
Modifications 1 : 1801 (suppression)
2 : 1829 (création)
3 : 2015
Démographie
Population 17 373 hab. (2017)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 56 m
Max. 233 m
Superficie 213,32 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Saint-Astier est un canton français tenant lieu de circonscription électorale, situé dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

HistoriqueModifier

  • En 1829, à la suite du transfert du chef-lieu de canton depuis Grignols vers Saint-Astier, le canton de Grignols disparait, remplacé par le canton de Saint-Astier[1].
  • De 1833 à 1848, les cantons de Brantôme et de Saint-Astier avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.

Redécoupage cantonal de 2014-2015Modifier

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de 2015. Le canton de Saint-Astier est conservé et rétrécit. Il passe de douze à onze communes[2].

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Saint-Astier dans l'arrondissement de Périgueux. Son altitude varie de 56 m (Saint-Léon-sur-l'Isle) à 233 m (La Chapelle-Gonaguet).

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Jean-Baptiste Numa Gadaud   Médecin, maire de Saint-Astier
1836 1842 Jean-Baptiste
Debetz-Lacrouzille père
  Avocat à Périgueux, ancien conseiller de préfecture, juge de paix
1842 1848 Étienne Boissat de Lagrave[3]   Médecin - Maire de Bourdeilles
1848 1867
(décès)
Jean-Marcelin Chouri[4]   Directeur du contentieux au Ministère des Finances
puis Directeur général des contributions directes
Saint-Astier
1867 1870 Jean-Baptiste Labat   Propriétaire, maire de Manzat
1870 1913 Alexis Maréchal Droite
Monarchiste
Orléaniste
Député (1877-1881 et 1889-1893)
Maire de Saint-Astier
1913 1940 Jean Victor Astarie[5] Rad. Négociant, maire de Saint-Astier (1920-1935)
1945 1951 Yvan Doche SFIO Conseiller municipal de Saint-Astier
1951 1958 Jean Gauthier SFIO  
1958 1964 Raymond Dupuy Rad.-RGR Commerçant, maire de Saint-Astier
1964 1970 Yves Marois PCF Maire de Saint-Léon-sur-l'Isle (1959-1995)
1970 1976 Jean Nectoux DVD puis UDR Maire de Mensignac (1965-1977)
1976 1994 Francis Chanraud PS Vétérinaire à Saint-Astier
1994 2015 Jacques Monmarson DVG puis PS Maire de Saint-Astier (1977-2014)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1892   M. Millard Républicain  
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Élisabeth Marty   DVD Maire de Saint-Astier depuis 2014
2015 en cours Pascal Protano   DVD Maire de Coursac depuis 2013

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Élisabeth Marty et Pascal Protano (DVD, 34,68 %) et Véronique Chabreyrou et Jacques Monmarson (PS, 33,32 %). Le taux de participation est de 61,70 % (8 028 votants sur 13 011 inscrits)[6] contre 60,04 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8]. Au second tour, Élisabeth Marty et Pascal Protano (DVD) sont élus avec 50,39 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 63,62 % (3 776 voix pour 8 277 votants et 13 011 inscrits)[9].

CompositionModifier

Composition de 1790 à 1801Modifier

Le canton regroupait sept communes de 1790 à 1801.

Composition de 1829 à 2015Modifier

 
Situation du canton de Saint-Astier dans l'arrondissement de Périgueux en 2014.

En 1928, les communes de La Chapelle-Gonaguet[17], Grignols[18], Jaure[19], Manzac[20] et Mensignac[21] viennent s'ajouter aux sept communes d'origine. Le canton compte alors douze communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Astier
(chef-lieu)
24372 24110 34,25 5 472 (2012) 160


Annesse-et-Beaulieu 24010 24430 12,12 1 488 (2012) 123
La Chapelle-Gonaguet 24108 24350 19,07 1 077 (2012) 56
Coursac 24139 24430 24,65 1 998 (2012) 81
Grignols 24205 24110 20,41 556 (2012) 27
Jaure 24213 24140 7,54 155 (2012) 21
Léguillac-de-l'Auche 24236 24110 14,31 986 (2012) 69
Manzac-sur-Vern 24251 24110 19,96 580 (2012) 29
Mensignac 24266 24350 26,08 1 503 (2012) 58
Montrem 24295 24110 20,15 1 261 (2012) 63
Razac-sur-l'Isle 24350 24430 14,24 2 414 (2012) 170
Saint-Léon-sur-l'Isle 24442 24110 14,78 2 054 (2012) 139

Composition à partir de 2015Modifier

Le canton de Saint-Astier se compose de onze communes. Son bureau centralisateur reste fixé à Saint-Astier et, par rapport à sa composition précédente, la commune de Razac-sur-l'Isle n'en fait plus partie, rejoignant un canton nouvellement créé, celui de Coulounieix-Chamiers[2].

Liste des 11 communes du canton de Saint-Astier au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Saint-Astier
(bureau centralisateur)
24372 CC Isle Vern Salembre en Périgord 34,25 5 492 (2017) 160   
Annesse-et-Beaulieu 24010 CA Le Grand Périgueux 12,12 1 436 (2017) 118   
Coursac 24139 CA Le Grand Périgueux 24,65 2 149 (2017) 87   
Grignols 24205 CC Isle Vern Salembre en Périgord 20,41 672 (2017) 33   
Jaure 24213 CC Isle Vern Salembre en Périgord 7,54 170 (2017) 23   
La Chapelle-Gonaguet 24108 CA Le Grand Périgueux 19,07 1 069 (2017) 56   
Léguillac-de-l'Auche 24236 CC Isle Vern Salembre en Périgord 14,31 994 (2017) 69   
Manzac-sur-Vern 24251 CA Le Grand Périgueux 19,96 593 (2017) 30   
Mensignac 24266 CA Le Grand Périgueux 26,08 1 521 (2017) 58   
Montrem 24295 CC Isle Vern Salembre en Périgord 20,15 1 250 (2017) 62   
Saint-Léon-sur-l'Isle 24442 CC Isle Vern Salembre en Périgord 14,78 2 027 (2017) 137   
Canton de Saint-Astier 2417 213,32 17 373 (2017) 81  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 86911 14912 23714 01415 86716 71418 23619 40019 544
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[22] puis population municipale à partir de 2006[23])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2017, le canton comptait 17 373 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
17 28417 37517 42117 46717 373
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[24].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Notice communale de Saint-Astier sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 2 janvier 2012.
  2. a et b Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne sur Légifrance, consulté le 28 avril 2014.
  3. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH021/PG/FRDAFAN83_OL0270057v001.htm
  4. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH041/PG/FRDAFAN83_OL0535030v001.htm
  5. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH347/PG/FRDAFAN84_O19800035v2776013.htm
  6. « Résultats du 1er tour pour le canton de Saint-Astier », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour le département de la Dordogne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  8. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Astier », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  10. « Notice communale d'Annesse-et-Beaulieu », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  11. « Notice communale de Coursac », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  12. « Notice communale de Léguillac-de-l'Auche », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  13. « Notice communale de Montrem », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  14. « Notice communale de Razac-sur-l'Isle », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  15. « Notice communale de », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  16. « Notice communale de Saint-Léon-sur-l'Isle », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  17. « Notice communale de La Chapelle-Gonaguet », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  18. « Notice communale de Grignols », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  19. « Notice communale de Jaure », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  20. « Notice communale de Manzac-sur-Vern », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  21. « Notice communale de Mensignac », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 18 décembre 2014)
  22. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  24. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussiModifier