Ouvrir le menu principal

Canton de Saint-Éloy-les-Mines

canton français

Canton de Saint-Éloy-les-Mines
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Riom
Bureau centralisateur Saint-Eloy-les-Mines
Conseillers
départementaux
Pierrette Daffix-Ray
Laurent Dumas
2015-2021
Code canton 63 26
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 16 358 hab. (2016)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Superficie 700,42 km2
Subdivisions
Communes 35

Le canton de Saint-Éloy-les-Mines est une division administrative française du département du Puy-de-Dôme créée par le décret du 21 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Sommaire

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial du Puy-de-Dôme entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Puy-de-Dôme, le nombre de cantons passe ainsi de 61 à 31.

Le nouveau canton de Saint-Éloy-les-Mines est formé de communes des anciens cantons de Montaigut (10 communes), de Saint-Gervais-d'Auvergne (10 communes), de Pionsat (10 communes), de Manzat (1 commune) et de Menat (4 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Riom. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Éloy-les-Mines.

CompositionModifier

Le nouveau canton de Saint-Éloy-les-Mines comprend les trente-cinq communes suivantes[1] :

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Ars-les-Favets 63011 CC du Pays de Saint-Éloy 14,60 230 (2014) 16
Ayat-sur-Sioule 63025 CC du Pays de Saint-Éloy 14,20 148 (2014) 10
Biollet 63041 CC du Pays de Saint-Éloy 23,46 333 (2014) 14
Bussières 63060 CC du Pays de Saint-Éloy 13,84 100 (2014) 7,2
Buxières-sous-Montaigut 63062 CC du Pays de Saint-Éloy 10,88 235 (2014) 22
La Cellette 63067 CC du Pays de Saint-Éloy 10,99 172 (2014) 16
Charensat 63094 CC du Pays de Saint-Éloy 46,68 512 (2014) 11
Châteauneuf-les-Bains 63100 CC Combrailles Sioule et Morge 16,92 291 (2014) 17
Château-sur-Cher 63101 CC du Pays de Saint-Éloy 11,87 78 (2014) 6,6
La Crouzille 63130 CC du Pays de Saint-Éloy 18,60 273 (2014) 15
Durmignat 63140 CC du Pays de Saint-Éloy 12,36 198 (2014) 16
Espinasse 63152 CC du Pays de Saint-Éloy 23,95 293 (2014) 12
Gouttières 63171 CC du Pays de Saint-Éloy 25,63 363 (2014) 14
Lapeyrouse 63187 CC du Pays de Saint-Éloy 36,14 561 (2014) 16
Menat 63223 CC du Pays de Saint-Éloy 20,31 568 (2014) 28
Montaigut 63233 CC du Pays de Saint-Éloy 8,18 1 006 (2014) 123
Moureuille 63243 CC du Pays de Saint-Éloy 16,83 313 (2014) 19
Neuf-Église 63251 CC du Pays de Saint-Éloy 14,94 301 (2014) 20
Pionsat 63281 CC du Pays de Saint-Éloy 24,68 1 108 (2014) 45
Le Quartier 63293 CC du Pays de Saint-Éloy 23,37 209 (2014) 8,9
Roche-d'Agoux 63304 CC du Pays de Saint-Éloy 5,56 102 (2014) 18
Saint-Éloy-les-Mines 63338 CC du Pays de Saint-Éloy 22,11 3 688 (2014) 167
Saint-Gervais-d'Auvergne 63354 CC du Pays de Saint-Éloy 47,35 1 314 (2014) 28
Saint-Hilaire 63360 CC du Pays de Saint-Éloy 17,63 172 (2014) 9,8
Saint-Julien-la-Geneste 63369 CC du Pays de Saint-Éloy 11,97 125 (2014) 10
Saint-Maigner 63373 CC du Pays de Saint-Éloy 18,97 197 (2014) 10
Saint-Maurice-près-Pionsat 63377 CC du Pays de Saint-Éloy 30,88 365 (2014) 12
Saint-Priest-des-Champs 63388 CC du Pays de Saint-Éloy 45,09 736 (2014) 16
Sainte-Christine 63329 CC du Pays de Saint-Éloy 12,78 140 (2014) 11
Sauret-Besserve 63408 CC du Pays de Saint-Éloy 10,33 174 (2014) 17
Servant 63419 CC du Pays de Saint-Éloy 26,56 532 (2014) 20
Teilhet 63428 CC du Pays de Saint-Éloy 18,81 301 (2014) 16
Vergheas 63447 CC du Pays de Saint-Éloy 7,45 70 (2014) 9,4
Virlet 63462 CC du Pays de Saint-Éloy 17,37 273 (2014) 16
Youx 63471 CC du Pays de Saint-Éloy 19,13 921 (2014) 48

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 16 402 habitants[4].

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Pierrette Daffix-Ray   DVG Maître de conférence faculté de droit
Maire de Youx
Présidente de l'association des maires du Puy-de-Dôme
Ancienne conseillère générale du Canton de Montaigut (2004-2015)
2ème Vice-Présidente : Solidarités territoriales : Aides aux communes et communautés de communes - Ingénierie territoriale - Plan accessibilité - Enseignement supérieur
2015 en cours Laurent Dumas   PS Agent de maîtrise, maire de Saint-Maigner
Ancien conseiller général du Canton de Pionsat (2011-2015)
13ème Vice-Président : Autonomie, établissements, offre de santé sur les territoires.

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Pierrette Daffix-Ray et Laurent Dumas (Union de la Gauche, 38,58 %) et Jérôme Gaumet et Anna Mansat (Union de la Droite, 30,84 %). Le taux de participation est de 57,75 % (7 894 votants sur 13 670 inscrits)[5] contre 52,8 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Pierrette Daffix-Ray et Laurent Dumas (Union de la Gauche) sont élus avec 56,24 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 59,97 % (4 228 voix pour 8 196 votants et 13 666 inscrits)[8].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier