Canton de Quissac

canton français

Canton de Quissac
Canton de Quissac
Situation du canton de Quissac dans le département du Gard.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Arrondissement(s) Alès (17)
Nîmes (3)
Le Vigan (24)
Bureau centralisateur Quissac
Conseillers
départementaux
Olivier Gaillard
Françoise Laurent-Perrigot
2015-2021
Code canton 30 15
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 29 vendémiaire an X[3],[4]
(21 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 27 014 hab. (2018)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Superficie 459,28 km2
Subdivisions
Communes 44

Le canton de Quissac est une division administrative française du département du Gard, dans les arrondissements d'Alès, de Nîmes et du Vigan.

HistoireModifier

  • Le canton de Quissac a été créé en 1790[1].
  • De 1833 à 1848, les cantons de Quissac et de Sauve avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[5].
  • Un nouveau découpage territorial du Gard entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Gard, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23. Le nombre de communes du canton de Quissac passe de 11 à 44.

ReprésentationModifier

Juges de paixModifier

  • 1816-1841 : Joseph Lacombe[8]
  • 1841-1859 : Auguste Devillas-Plantad[9]
  • 1859 : ? Teulon[10]
  • 1859-1868 : Jacques Lafont[11]
  • 1868-1870 : Jean Mathieu[12]
  • 1870-1873 : ? Guérin[13]
  • 1873-1879 : Jean Mathieu[12]
  • 1879-1890 : ? Guérin[13]
  • 1890-1902 : ??
  • 1902-1906 : Camille Soustelle[14]
  • 1906-1910 : Émile Ladam[15]
  • 1911-1913 : Louis Bourbon[16]
  • 1914-1920 : Paul Boel[17]

Conseillers d'arrondissementModifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Jean-Joseph-Roch Bruguière   Propriétaire, juge de paix, maire de Corconne[18]
1836 1848[19] Eugène Jac[20] Républicain Propriétaire, maire de Quissac
1848 1858 Auguste Franc   Notaire[21]
         
1870[22] 1883 Jules[23] Conduzorgues[24]    
1883 1895 Achille Pallier[25]   Propriétaire, maire de Gallargues
1895 1904 Paulin Bourguet[24] Radical-socialiste Industriel et négociant à Nîmes
1904 1910 Gustave Nouis Radical-socialiste Propriétaire à Vic-le-Fesq
1910[26] 1928[27] Émile Coste PRS[24] Propriétaire à Corconne
1928 1934 Eugène Levat Socialiste unifié[28] Boulanger
1934 1937 Jean Blavet SFIO[29] Avocat à la Cour, propriétaire Boulevard Saint-Michel à Paris, écrivain
1937 1940 René Marion SFIO Maire de Quissac (1937-1941)[24]
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers générauxModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Casimir Coste
(1799-1870)
  Propriétaire à Cannes-et-Clairan, avocat à Nîmes
1842[30] 1844
(décès)
Louis Frédéric
Boileau de Castelnau
(1770-1844)
  Ancien chef de bataillon d'artillerie
Propriétaire du château du Patron
Maire de Brouzet
1844 1848 Antoine Ernest
Rodier de Labruguière
  Propriétaire à Anduze
1848 1858
(décès)
Eugène Jac
(1783-1858)
Républicain Propriétaire et Maire de Quissac
(1808-1831, 1842-1848 et 1852-1858), conseiller d'arrondissement
1858 1867 Adolphe Chapelle   Propriétaire, maire de Liouc
1867 1871 Édouard André Centre droit Banquier à Paris
Député (1864-1870)
1871 1883
(décès)[31]
Alfred Jac
(fils d'E.Jac)
Républicain Propriétaire et Maire de Quissac
1883[32] 1883 Albin Ducamp
(1831-1906)
Républicain Ancien lieutenant de vaisseau
Propriétaire à Quissac
1883 1889 Jean Auzilhon Républicain Docteur en médecine, maire de Quissac
1889 1902
(décès)[33]
Charles Mourier[34],[35] Rad. Maître des requêtes au Conseil d'État
Directeur de l'Assistance publique
1902[36] 1904
(décès)[37]
Jules Bosc Rad. Industriel
Conseiller municipal de Nîmes
1904 1919 Jean Conduzorgues Rad. Propriétaire à Quissac
1919 1937 Jean-Jacques Bosc Rad. Industriel à Nîmes
1937 1940 Jean Blavet SFIO Avocat à la Cour d'Appel de Paris, écrivain, conseiller d'arrondissement
Nommé conseiller départemental en 1942[38]
1945 1958 René Marion SFIO Maire de Quissac (1944-1953), ancien conseiller d'arrondissement
1958 1988 Désiré Rousset[39] SFIO puis PS Enseignant, secrétaire de la SFIO du Gard
Maire de Quissac (1977-1983)
1988 2006
(décès)
Christophe Bouchet
(1958-2006)
DVG puis PRG Maire de Carnas (1983-1995)
Vice-président du Conseil général (2004-2006)
Président du Groupe des Démocrates
2006 2015 Lionel Jean DVG Viticulteur
Maire de Corconne depuis 1998

Conseillers départementauxModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Olivier Gaillard   DVG Ingénieur territorial
1er adjoint au maire de Sauve, maire depuis 2020
Député LREM depuis 2017
2015 en cours Françoise Laurent-Perrigot   PS Retraitée de la fonction publique
Conseillère municipale d'Aigremont
Ancienne conseillère générale du Canton de Lédignan
Vice-présidente du Conseil départemental depuis 2015, déléguée au haut débit
Présidente du Conseil départemental depuis novembre 2020

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Olivier Gaillard et Françoise Laurent-Perrigot (PS, 34,28 %) et Olivier Rolland et Sylvie Vignon (FN, 31,71 %). Le taux de participation est de 59,55 % (11 229 votants sur 18 856 inscrits)[40] contre 53,96 % au niveau départemental[41] et 50,17 % au niveau national[42].

Au second tour, Olivier Gaillard et Françoise Laurent-Perrigot (PS) sont élus avec 60,42 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 61,18 % (6 338 voix pour 11 535 votants et 18 853 inscrits)[43].

Olivier Gaillard est député LREM depuis juin 2017.

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton de Quissac dans le département du Gard avant 2015.

Le canton regroupait douze communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Quissac
(chef-lieu)
30210 30260 23,32 2 988 (2012) 128


Bragassargues 30050 30260 7,49 143 (2012) 19
Brouzet-lès-Quissac 30054 30260 15,94 245 (2012) 15
Cannes-et-Clairan 30066 30260 12,13 553 (2012) 46
Carnas 30069 30260 15,49 441 (2012) 28
Corconne 30095 30260 12,98 547 (2012) 42
Gailhan 30121 30260 5,53 214 (2012) 39
Liouc 30148 30260 9,64 256 (2012) 27
Orthoux-Sérignac-Quilhan 30192 30260 13,98 404 (2012) 29
Saint-Théodorit 30300 30260 8,75 490 (2012) 56
Sardan 30309 30260 6,24 280 (2012) 45
Vic-le-Fesq 30349 30260 9,63 426 (2012) 44

Composition à partir de 2015Modifier

Le nouveau canton de Quissac comprend quarante-quatre communes entières[2].

Liste des 44 communes du canton de Quissac au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Quissac
(bureau centralisateur)
30210 CC du Piémont Cévenol 23,32 3 259 (2018) 140   
Aigremont 30002 CC du Piémont Cévenol 12,55 784 (2018) 62   
Boucoiran-et-Nozières 30046 Alès Agglomération 14,52 972 (2018) 67   
Bragassargues 30050 CC du Piémont Cévenol 7,49 172 (2018) 23   
Brignon 30053 Alès Agglomération 6,67 778 (2018) 117   
Brouzet-lès-Quissac 30054 CC du Piémont Cévenol 15,94 296 (2018) 19   
Canaules-et-Argentières 30065 CC du Piémont Cévenol 10,06 452 (2018) 45   
Cardet 30068 CC du Piémont Cévenol 8,29 876 (2018) 106   
Carnas 30069 CC du Piémont Cévenol 15,49 492 (2018) 32   
Cassagnoles 30071 CC du Piémont Cévenol 5,19 400 (2018) 77   
Colognac 30087 CC du Piémont Cévenol 12,30 223 (2018) 18   
Corconne 30095 CC du Piémont Cévenol 12,98 564 (2018) 43   
Cros 30099 CC du Piémont Cévenol 16,94 245 (2018) 14   
Cruviers-Lascours 30100 Alès Agglomération 5,51 701 (2018) 127   
Domessargues 30104 CA Nîmes Métropole 7,32 748 (2018) 102   
Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac 30106 CC du Piémont Cévenol 16,28 707 (2018) 43   
Fressac 30119 CC du Piémont Cévenol 5,89 159 (2018) 27   
Gailhan 30121 CC du Piémont Cévenol 5,53 248 (2018) 45   
Lédignan 30146 CC du Piémont Cévenol 6,93 1 472 (2018) 212   
Lézan 30147 Alès Agglomération 9,54 1 517 (2018) 159   
Liouc 30148 CC du Piémont Cévenol 9,64 302 (2018) 31   
Logrian-Florian 30150 CC du Piémont Cévenol 8,58 264 (2018) 31   
Maruéjols-lès-Gardon 30160 CC du Piémont Cévenol 3,82 252 (2018) 66   
Massanes 30161 Alès Agglomération 1,64 194 (2018) 118   
Massillargues-Attuech 30162 Alès Agglomération 6,27 664 (2018) 106   
Mauressargues 30163 CA Nîmes Métropole 5,85 164 (2018) 28   
Monoblet 30172 CC du Piémont Cévenol 21,33 746 (2018) 35   
Montagnac 30354 CA Nîmes Métropole 8,68 204 (2018) 24   
Moulézan 30183 CA Nîmes Métropole 11,39 652 (2018) 57   
Moussac 30184 CC Pays d'Uzès 7,40 1 511 (2018) 204   
Ners 30188 Alès Agglomération 4,96 706 (2018) 142   
Orthoux-Sérignac-Quilhan 30192 CC du Piémont Cévenol 13,98 422 (2018) 30   
Puechredon 30208 CC du Piémont Cévenol 8,08 44 (2018) 5,4   
Saint-Bénézet 30234 CC du Piémont Cévenol 6,30 279 (2018) 44   
Saint-Félix-de-Pallières 30252 CC du Piémont Cévenol 18,87 239 (2018) 13   
Saint-Jean-de-Crieulon 30265 CC du Piémont Cévenol 5,57 243 (2018) 44   
Saint-Jean-de-Serres 30267 Alès Agglomération 8,26 518 (2018) 63   
Saint-Nazaire-des-Gardies 30289 CC du Piémont Cévenol 11,29 85 (2018) 7,5   
Saint-Théodorit 30300 CC du Piémont Cévenol 8,75 535 (2018) 61   
Sardan 30309 CC du Piémont Cévenol 6,24 319 (2018) 51   
Sauve 30311 CC du Piémont Cévenol 31,56 1 912 (2018) 61   
Savignargues 30314 CC du Piémont Cévenol 2,77 237 (2018) 86   
Tornac 30330 Alès Agglomération 19,68 923 (2018) 47   
Vic-le-Fesq 30349 CC du Piémont Cévenol 9,63 534 (2018) 55   
Canton de Quissac 3015 459,28 27 014 (2018) 59  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
3 5463 4383 5863 7464 2975 0055 8806 7436 987
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[44] puis population municipale à partir de 2006[45])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2018, le canton comptait 27 014 habitants[Note 1], en augmentation de 4,02 % par rapport à 2013 (Gard : +1,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
25 97127 014
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[46].)

PatrimoineModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. a et b Louis Marie Prudhomme (1798), p. 380
  2. a b et c Décret no 2014-226 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Gard.
  3. Notice communale de Quissac sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 797.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f182.image.r=cantons%201833
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 11 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=86638
  9. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=112677
  10. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=118679
  11. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=72105
  12. a et b https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=116257
  13. a et b https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=114258
  14. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=80160
  15. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=72026
  16. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=93913
  17. https://annuaire-magistrature.fr/index.php?dossier=fiche&personne=62122
  18. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k203761t/f497.image
  19. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1842/12/16
  20. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1836/12/09
  21. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1852/08/14
  22. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB301896101_CG/1870/06/14
  23. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRAD034_PAR698/1871/10/07/v0001.simple.highlight=%22guigou%22.selectedTab=thumbnail
  24. a b c et d Archives départementales du Gard, 3 M 592.
  25. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB341726101_PMF/1889/07/29
  26. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB341726101_PMF/1910/08/01
  27. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB341726101_PMF/1922/05/15
  28. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/frb341726101_pmf/1928/10/22/v0005.simple.highlight=%22vauvert%22.selectedtab=thumbnail
  29. https://ressourcespatrimoines.laregion.fr/ark:/46855/FRB341726101_PMF/1934/10/15
  30. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k44463549/f1.item.r=canton.zoom
  31. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65835557/f5.item.r=canton.zoom
  32. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65835787/f3.item.r=canton.zoom
  33. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6434870n/f1.item.r=canton.zoom
  34. https://apshq-quissac.blog4ever.com/charles-mourier
  35. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9034714t
  36. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64348927/f3.item.r=canton.zoom
  37. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62423770/f1.item.r=canton.zoom
  38. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771781m/f4.item.r=canton.zoom
  39. https://maitron.fr/spip.php?article175162, notice ROUSSET Désiré, Marcel, Jean-Louis, Antoine par Gilles Morin, version mise en ligne le 28 août 2015, dernière modification le 9 septembre 2015.
  40. « Résultats du premier tour pour le canton de Quissac », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 26 mars 2015)
  41. « Résultats du premier tour pour le département du Gard », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 26 mars 2015)
  42. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  43. « Résultats du second tour pour le canton de Quissac », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  44. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  45. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  46. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussiModifier